Faire avancer la recherche et l’innovation en Europe

Des programmes de recherche européens ambitieux

Pour comprendre

Les acteurs européens du système électrique sont confrontés à des défis exigeants : réduire considérablement l’empreinte carbone de l’économie européenne en général et de leurs activités en particulier, améliorer le fonctionnement du marché européen de l’électricité au bénéfice des consommateurs, assurer la sécurité d’alimentation européenne dans un contexte de bouleversement radical du paysage énergétique, intégrer une part croissante d’énergie renouvelable tout en assurant la stabilité et la sûreté des réseaux, réduire l’empreinte environnementale du système électrique.

Le développement des connaissances scientifiques et des technologiques nouvelles est essentiel pour rendre possible ces évolutions.

À la tête du plus grand réseau haute et très haute tension d’Europe, RTE joue un rôle moteur dans la réalisation de projets européens de recherche et développement (R&D) puis dans la mise en œuvre opérationnel des résultats de ces projets. 

Une forte implication DE RTE dans la R&D européenne au travers d’ENTSO-E 

L’élaboration d’une feuille de route européenne de R&D pour les réseaux de transport d’électricité, ainsi que sa déclinaison en projets,  constitue l’une des missions confiées à ENTSO-E, l’association des gestionnaires de réseau de transport européens (GRT), par le 3e paquet énergie climat de l’Union européenne.

RTE participe activement aux travaux menés par le Comité Recherche Développement et Innovation d’ENTSO-E, qui vise à assurer une coordination européenne, d’une part, des activités de R&D, d’autre part, de l’élaboration des axes stratégiques de long terme et, enfin, des actions de court terme d’ENTSO-E.  

les projets financés par la commission européenne auxquels participe actuellement RTE

Dès 2008, la Commission européenne s’est dotée d’un outil de pilotage technologique global de la politique Energie Climat : le Strategic Energy Technologies Plan (SET Plan). Parmi les dix actions prioritaires identifiées par la Commission européenne dans ce plan, l’une d’elles concerne tout particulièrement les réseaux électriques. Une plate-forme européenne fédérant l’ensemble des parties prenantes concernées par cette action a été mise en place en septembre 2016, sous l’égide du SET Plan : il s’agit de l’European technology and innovation platform Smart networks for energy transition (ETIP SNET).

Cette plate-forme, à laquelle RTE participe activement, vise notamment à définir les programmes de recherche à mener dans les années à venir. Une fois ces programmes définis, la Commission européenne utilise les outils de financement à sa disposition, notamment le programme Horizon 2020, en vue de soutenir un ensemble de projets, sélectionnés sur la base d’une procédure transparente et non discriminatoire.

C’est dans le cadre du programme Horizon 2020 que RTE participe actuellement à plusieurs projets de recherche stratégiques, avec un ensemble de partenaires européens, parmi lesquels :

MIGRATE : étudier l’impact de l’intégration des énergies renouvelables et de l’électronique de puissance sur le fonctionnement du réseau

​L’insertion massive des énergies renouvelables raccordées au travers de l’électronique de puissance va modifier profondément la dynamique du réseau et son exploitation. Le projet MIGRATE (Massive InteGRATion of power Electronic devices) étudie cette question et, plus particulièrement, l’impact sur le fonctionnement dynamique du réseau.

Best Paths : préparer l’intégration dans le réseau de transport européen de solutions industrielles innovantes pour relier les parcs éoliens offshores et améliorer les interconnexions électriques en Europe

Le projet Best Paths  est consacré au développement de la capacité et de l’adaptabilité des réseaux de transport d’électricité afin de répondre aux objectifs énergétiques européens à long terme et à l'intégration des énergies d’origine renouvelable.

PROMOTION : identifier et lever les verrous technologiques pour le développement et l’exploitation de réseaux à courant continu pour les fermes éoliennes offshores

Le projet PROMOTION a pour objectif de compléter les travaux déjà conduits au sein d’autres projets européens comme Twenties ou Best Paths,  visant à identifier et lever les verrous technologiques pour le développement et l’exploitation de réseaux à courant continu, tout particulièrement les réseaux construits pour le raccordement des futures fermes éoliennes offshores.

GARPUR : proposer de nouvelles règles de fiabilité pour les réseaux de transport d’électricité européens

L’insertion massive d’énergies renouvelables ainsi que l’introduction de nouveaux équipements offrant des capacités de contrôle des flux actifs ou des tensions sur le réseau (ex : ligne HVDC), et l’émergence de la gestion active de la demande amènent à se reposer des questions sur les principes de fiabilité des réseaux de transport d’électricité. Aujourd’hui, la règle du N-1 qui dit que le système électrique doit pouvoir continuer de fonctionner même en cas de perte de n’importe quel élément du réseau est utilisée par tous les grands métiers d’un gestionnaire de réseau de transport et validée par des années d’expérience concrète. Néanmoins, cette règle de sécurité est remise en question par les profondes évolutions que le système électrique connaît aujourd’hui. Le projet GARPUR vise à proposer des règles de fiabilité des réseaux de transport d’électricité alternatives à la règle du N-1.

INSPIRE Grid : renforcer la participation des parties prenantes et améliorer l’acceptabilité de nos futures infrastructures

Démarré fin 2013, ce projet réunit des chercheurs de différentes disciplines, des gestionnaires de réseaux de transport et des ONG. Objectif : travailler ensemble pour mieux répondre aux enjeux d’acceptabilité sociétale des projets de développement de lignes. Parmi les résultats attendus : l’amélioration des procédures de consultation et de concertation avec les parties prenantes (grand public, collectivités, ONG locales…).

LIFE ELIA : transformer les tracés forestiers de lignes à haute tension en couloirs verts

Lancé en septembre 2011, ce programme sur 5 ans vise à transformer les emprises forestières des tracés de lignes à haute tension en corridors écologiques en Belgique et en France. Objectifs : créer des pratiques innovantes pour la gestion des couloirs verts en forêt, et sensibiliser les publics à l’importance de la biodiversité dans ces habitats linéaires.

Nos 5 axes de R&D au niveau européen

  1. 1

    Assurer la modernisation du système électrique européen par l’introduction de nouvelles technologies pour le développement et la gestion des réseaux, tout en répondant aux attentes fortes de la société

  2. 2

    Garantir la sûreté d’un système électrique en pleine évolution en intégrant une part croissante d’énergie renouvelable

  3. 3

    Accroître la flexibilité du système électrique pour faire face aux défis posés par la production intermittente : un réseau plus flexible intégrant notamment davantage d’effacements de consommation et d’installations de stockage

  4. 4

    Renforcer l’efficacité économique globale du système électrique, au bénéfice du consommateur

  5. 5

    Tirer parti des nouvelles technologies de l’information

  1. 35 millions d’€

    seront investis chaque année par RTE dans la R&D entre 2017 et 2020

  2. 7 %

    de l’effort de R&D de RTE mobilisé dans le cadre de projets européens.

  3. 150 collaborateurs

    mobilisés à temps plein sur notre programme de R&D

  4. 100 M€ seront investis en faveur de la recherche et de l’innovation sur la période 2013-2016, soit un budget annuel qui représente 0,6% de notre chiffre d’affaires.

Points clés

  • Ralentissement tendanciel de la croissance de la demande électrique en Europe

    La consommation annuelle globale à l’échelle d’ENTSO-E est présente une stabilité relative de + 0,4% entre 2014-2015. Plus de la moitié de ces pays connaissent une évolution de leur consommation brute située entre - 1% et +1% par rapport à la période 2013-2014.

Pour aller plus loin

Focus sur un exemple : e-Highway2050, les autoroutes européennes de l’électricité de demain

Le projet e-Highway2050 est le premier projet européen ayant pour but de définir ce que sera le réseau de transport d’électricité et le système électrique à un horizon très long terme. Le groupement mis en place pour ce projet est composé de 36 partenaires européens avec la plupart des gestionnaires de réseaux européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Serbie, Suède, Suisse), des centres de recherche, des universités, des associations de constructeurs, l’agence allemande de l’énergie et une ONG européenne. Le pilotage de l’ensemble de ce consortium a été confié à RTE.

Le projet étudie aussi bien les aspects méthodologiques, technologiques et de R&D que les aspects économiques ou réglementaires. Les résultats du projet permettront de définir les orientations à prendre dès aujourd’hui pour se diriger vers un système électrique plus performant et respectueux de l’environnement.

En savoir plus sur le projet e-Highway

 

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Projet

France - Espagne : création d’une nouvelle interconnexion souterraine de 65 km

Intégrer le marché ibérique au marché électrique européen et stimuler le développement économique du Roussillon.
Article

Venez construire avec nous le réseau de l’intelligence électrique

Jeune diplômé ou professionnel expérimenté, découvrez 5 bonnes raisons de nous rejoindre.