Les travaux

La construction d’un nouvel ouvrage

Pour comprendre

Ce n’est qu’à l’issue de l’ensemble de ces étapes, de l’obtention de la déclaration d’utilité publique quand le projet y est soumis, du permis de construire, de l’approbation du projet d’ouvrage, des accords amiables avec les propriétaires ou de la mise en servitudes, que RTE pourra commencer les travaux de construction du nouvel ouvrage (nouvelle ligne haute tension, nouveau poste de transformation électrique, etc.).

RTE assure alors l’information des publics concernés (mairies, monde agricole, propriétaires, riverains) tout au long du chantier de construction du nouvel ouvrage. Par ailleurs, RTE veille à minimiser l’impact des travaux sur les riverains et l’environnement.

Les mesures prises pour limiter les nuisances liées aux travaux varient en fonction des caractéristiques locales. Il s’agit, par exemple, d’un recours privilégié aux passages existants (chemins forestiers, routes…) et aux espaces disponibles (délaissés agricoles, zones de friche…). De même, le choix des périodes de travaux permet de respecter les activités locales (et notamment les saisons de mise en culture ou de pâture) et les périodes de reproduction des espèces protégées et de la flore.

 

6 étapes clés

  1. 1

    Justification technico-économique

  2. 2

    Concertation

  3. 3

    Déclaration d’utilité publique

  4. 4

    Projet détaillé

  5. 5

    Servitudes et transferts de propriété

  6. 6

    Travaux

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Projet

France - Espagne : création d’une nouvelle interconnexion souterraine de 65 km

Intégrer le marché ibérique au marché électrique européen et stimuler le développement économique du Roussillon.
Article

Venez construire avec nous le réseau de l’intelligence électrique

Jeune diplômé ou professionnel expérimenté, découvrez 5 bonnes raisons de nous rejoindre.