Les lignes aériennes

Plus de 100 000 km de lignes aériennes à haute et très haute tension

Pour comprendre

Pylônes, câbles conducteurs et isolateurs constituent les éléments de base d’une installation aérienne. Les pylônes sont la partie la plus visible de nos installations. Ils font partie du paysage et s’ils jouent tous le même rôle, leur format et leur design ne sont pas toujours identiques. La topographie des lieux, le respect de l’environnement et les conditions climatiques sont pris en compte dans leur architecture. L’installation d’une ligne à haute ou très haute tension accompagne l’évolution du territoire, c’est aussi l’occasion d’améliorer l’insertion paysagère du réseau avec des pylônes architecturés qui bénéficient des technologies les plus modernes.

Les pylônes maintiennent les câbles à une distance minimale du sol et des obstacles environnants. Cela permet d’assurer la sécurité des personnes et des installations situées au voisinage des lignes. Le choix des pylônes se fait en fonction des lignes à réaliser, de leur environnement et des contraintes mécaniques liées au terrain et aux conditions climatiques de la zone.

Les câbles conducteurs utilisés pour acheminer le courant sont portés par les pylônes. Le courant étant triphasé, on compte trois câbles (ou faisceaux de câbles) conducteurs par circuit. Les lignes sont soit simples (un circuit), soit doubles (deux circuits par file de pylônes). Chacune des phases peut utiliser 1, 2, 3 ou 4 câbles conducteurs, appelés faisceaux. Les câbles conducteurs sont «nus» c’est-à-dire que leur isolation électrique est assurée par l’air. La distance des conducteurs entre eux et avec le sol, qui augmente avec le niveau de tension, garantit la bonne tenue de l’isolement.

Les chaînes d’isolateurs, généralement en verre, assurent l’isolement électrique entre le pylône et le câble sous tension. Les isolateurs sont d’autant plus nombreux que la tension est élevée.

Les câbles de garde, qui ne transportent pas de courant, sont disposés au-dessus des câbles conducteurs qu’ils protègent contre la foudre.

Les réseaux de télécommunication : pour garantir la disponibilité des systèmes de protection et de conduite indispensables au transport de l’électricité, RTE utilise un réseau de télécommunications de sécurité qui lui est propre, indépendant des moyens de communications publics. RTE a décidé de transférer ces fonctions de sécurité, essentiellement propagées par faisceaux hertziens, sur des supports optiques, déployés sur ses propres ouvrages de transport. Les câbles optiques se déploient actuellement sur 20 000 km de lignes.

 

  1. 100 203 km

    C’est la longueur du circuit aérien en exploitation, le plus long d’Europe. Ce patrimoine industriel et technologique unique mobilise plus de 4 000 hommes et femmes au quotidien.

Pour aller plus loin

Le câble à faible dilatation, une technologie innovante

Un conducteur plus léger qui permettrait à terme d’avoir des structures de pylône plus légères et des fondations moins profondes ? Ce câble est actuellement en test grâce au travail de recherche mené par notre équipe R&D. Une ligne pilote est installée dans le Limousin, sur une portion de près d’un kilomètre d’une ligne électrique aérienne haute tension à 90 000 volts. À la différence des câbles conducteurs classiques avec une âme en acier, le cœur de ce nouveau câble est un conducteur Composite à Matrice Organique (CMO). Il fait partie de la famille des câbles à faible dilatation (CFD). Ce qui signifie que lorsqu’il chauffe, il se dilate très peu. Mais son principal avantage réside dans sa légèreté ! Avec les mêmes propriétés mécaniques et électriques qu’un câble classique, et grâce à son poids beaucoup plus faible, il permet de limiter les charges sur les pylônes et d’éviter de renforcer ou de remplacer les structures lors d’une réhabilitation de ligne.

 

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Projet

S3REnR Hauts-de-France, un schéma pour mieux raccorder les énergies renouvelables

Du 1er juin au 13 juillet 2017, apportez vos observations et propositions sur le projet
Article

Venez construire avec nous le réseau de l’intelligence électrique

Jeune diplômé ou professionnel expérimenté, découvrez 5 bonnes raisons de nous rejoindre.