Golfe de Gascogne

Le projet Golfe de Gascogne vise à créer une nouvelle interconnexion électrique entre la France et l’Espagne.
Face au défi de la transition énergétique, l’objectif est simple : profiter de la complémentarité des réseaux électriques français et espagnols pour offrir à tous une électricité plus sûre, abordable et durable.
Prévue pour être mise en service à l’horizon 2025, cette ligne doublera les capacités d’échanges d’électricité entre la France et l’Espagne pour les porter à 5 000 MW : c’est-à-dire de quoi alimenter 5 millions de foyers environ.
Longue de 370 km, enfouie dans le sol ou au fond de l’Océan, elle reliera le poste de Cubnezais (près de Bordeaux) et le poste de Gatika (près de Bilbao). Elle sera la première interconnexion en partie sous-marine entre la France et l’Espagne.
Les bénéfices du projet Golfe de Gascogne sont tels que l’Europe l’a retenu comme Projet d’Intérêt Commun.
L’interconnexion électrique France-Espagne par le Golfe de Gascogne est mise en œuvre par INELFE, la société constituée par RTE le Réseau de Transport d’Electricité français et son homologue espagnol REE (Red Eléctrica de España). Plus d’info sur http://www.inelfe.eu

Sommaire

Le projet

  1. 1

    Une nouvelle liaison électrique entre la France et l’Espagne

  2. 2

    Une capacité d’échange d’électricité globalement doublée

  3. 3

    Une plus grande solidarité entre la France et l’Espagne en cas d’imprévus (intempéries, indécents…)

  4. 4

    Une électricité au meilleur prix car la production des deux pays sera en partie mutualisée

  5. 5

    L’électricité produite à partir des énergies renouvelables sera mieux transportée en France et vers l’Europe

  6. 6

    La nouvelle ligne a été déclarée Projet d’Intérêt Commun par l’Union Européenne

Les bénéfices

  1. 5 000 MW

    de capacité d’échange au total, soit l’alimentation de 5 millions de foyers

  2. 370 km

    de longueur, souterraine ou enfouie au fond de l’Océan

Une électricité plus sûre, plus propre et au meilleur prix

Une électricité plus sûre, plus propre et au meilleur prix

La nouvelle ligne permettra notamment à la France et à l’Espagne d’être solidaires l’une de l’autre en cas d’imprévus (intempéries, incidents techniques), de mettre en commun une partie de la production pour produire au meilleur coût et enfin de mieux utiliser tout le potentiel des énergies renouvelables produites en les transportant vers l’ensemble de l’Europe.

Une électricité plus sûre

Connecter les réseaux électriques offre de nouvelles sources d’approvisionnement en électricité, par exemple en cas d’incident technique ou d’intempérie.

La nouvelle ligne permettra à la France et à l’Espagne d’être encore plus solidaires l’une de l’autre en cas d’imprévus : par exemple des intempéries,  l’augmentation forte de la consommation d’électricité (vague de froid) ou un incident technique majeur. Elle contribuera à réduire le risque de coupure de grande ampleur en offrant de nouvelles possibilités d’importer de l’électricité.

L’hiver 2016-2017, la consommation d’électricité a fortement augmenté en France durant la vague de froid de janvier. La France a alors pu importer de l’Espagne de quoi alimenter plus de 2 millions de foyers français (2 500 MW soit l’équivalent de 2 réacteurs nucléaires) et éviter une coupure de grande ampleur.

L’électricité au meilleur prix pour le consommateur ; une production optimisée

Au quotidien, la nouvelle ligne électrique permettra à la France et à l’Espagne de mutualiser une partie de leur production d’électricité. En cas de besoin au cours de la journée, l’électricité la moins chère pourra circuler d’un pays à l’autre.

A terme, une meilleure interconnexion des réseaux permettra donc de produire plus efficacement et de réduire la construction de centre de production d’électricité

Pour le consommateur, c’est la garantie d’une électricité au meilleur prix.

A titre d’exemple, chaque soir, la consommation électrique augmente fortement mais à des horaires différents : à 19h pour la France, à 21h pour l’Espagne. Chaque pays démarre alors des centres de production pour répondre à ses propres besoins ponctuels. L’augmentation des échanges entre les deux pays permettra à terme de gagner en efficacité en mettant en commun notre production d’électricité.

Une électricité plus propre

Des énergies renouvelables mieux valorisées pour réussir la transition énergétique

La nouvelle ligne offrira de nouveaux débouchés aux énergies renouvelables (éolienne et photovoltaïque) en facilitant son transport dans l’ensemble de l’Europe.

L’Espagne dispose notamment de l’un des premiers parcs de production d’énergie renouvelable en Europe. A titre d’exemple, lorsque les conditions météorologiques (vents, soleil) sont favorables, elle produit parfois plus d’électricité qu’elle n’en consomme. Jusqu’à présent, elle devait alors stopper sa production éolienne car les possibilités d’exporter cette électricité étaient trop faibles.

En mettant fin à cette inefficacité, la nouvelle ligne électrique contribue à la compétitivité des énergies renouvelables et favorisent la conversion écologique de notre production d’électricité. Un réseau électrique plus efficace réduira ses émissions de CO2.

En ce sens, la nouvelle ligne électrique France-Espagne va contribuer aux objectifs européens en matière de Climat pour 2030 : réduire de 40 % d’émissions de CO2 par rapport à 1990 et porter à 27 % la part des ENR dans la consommation finale d’énergie.

Un projet d’intérêt européen

Un réseau d'énergie européen interconnecté est vital pour la sécurité énergétique européenne et sa compétitivité, ainsi que pour l’atteinte des objectifs de dé-carbonisation et de lutte contre le changement climatique pour lesquels l'Union européenne s’est engagée. Un réseau interconnecté permettra d'atteindre l'objectif de l'Union de l'Energie: garantir une énergie abordable, sûre et durable, compatible avec la croissance et l’emploi dans toute l’Union Européenne.

Le projet

Le projet

L’interconnexion est composée de quatre câbles, deux pour chaque liaison.

Cette double liaison sous-marine et souterraine en courant continu aura une longueur de 370 km entre le poste de Cubnezais près de Bordeaux et le poste de Gatika près de Bilbao.

Elle comprend une station de conversion, à chaque extrémité des deux liaisons, permettant de transformer le courant continu en courant alternatif et de se raccorder au réseau de transport d’électricité de chaque pays.

Les stations de conversion

Les stations de conversion sont installées sur des terrains d’environ 5 ha. Les bâtiments mesurent environ 20 m de haut.

La liaison sous-marine

La liaison souterraine

Les étapes du projet

Les étapes du projet

Un projet mené en concertation avec les habitants

La concertation sur le projet débute à l’automne 2017. La mise en service de la nouvelle interconnexion est prévue en 2025

Les projets d’interconnexion font l’objet d’une vaste concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire. Ainsi, le public est associé aux différentes étapes d’élaboration du projet. Confié à INELFE, et à travers elle RTE en France et REE en Espagne veille à toujours donner au public une information complète quant au projet, les étapes ou son actualité

 

Nos engagements

Nos engagements

Respecter l’environnement

Dès la phase de conception du projet, tout est fait pour éviter les impacts environnementaux : choix des technologies, choix des tracés et des techniques de travaux…

Cette phase est essentielle et préalable à toutes les autres actions consistant à minimiser les impacts environnementaux des projets, c’est-à-dire à réduire au maximum ces impacts et en dernier lieu, si besoin, à compenser les impacts résiduels après évitement et réduction.

Un projet qui profite d’abord aux territoires

Les projets d’INELFE s’insèrent dans les territoires qu’ils traversent. INELFE contribue au rayonnement de ces territoires en soutenant des évènements culturels, sportifs, associatifs. Sur le plan économique, INELFE privilégie dans la mesure du possible le recours à des entreprises locales pour tous les travaux sous-traités et favorise le recours aux entreprises d’insertion professionnelle ou ayant recours aux personnes en situation de handicap.

Plus d’infos sur www.inelfe.eu

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Projet

S3REnR Hauts-de-France, un schéma pour mieux raccorder les énergies renouvelables

Du 1er juin au 13 juillet 2017, apportez vos observations et propositions sur le projet
Article

Venez construire avec nous le réseau de l’intelligence électrique

Jeune diplômé ou professionnel expérimenté, découvrez 5 bonnes raisons de nous rejoindre.