Raccordement à 63 000 Volts des éoliennes flottantes de Groix & Belle-Île

Pour raccorder les éoliennes flottantes de Groix & Belle-Île au réseau existant, RTE va créer une liaison sous-marine et souterraine à 63 000 volts. Ce projet de raccordement répond à un double enjeu : participer à la sécurisation de l’alimentation électrique de la Bretagne et contribuer à la transition énergétique avec le développement des énergies marines renouvelables.

Sommaire

Contexte

  1. 1

    La société de projet « Les éoliennes flottantes de Groix & Belle-Ile », détenue par EOLFI et CGN EE, a été désignée lauréate le 22 juillet 2016 de l’appel à projet de l’ADEME « EOLFLO » portant sur le développement de ferme pilotes d’éoliennes flottantes.

  2. 2

    Le projet consiste en l’installation, entre Groix et Belle-Ile et par 60 à 70 mètres de fond, de 4 éoliennes de grande puissance (6MW chacune).

  3. 3

    C’est dans ce contexte que RTE a été chargé par EOLFI, de procéder au raccordement au Réseau Public de Transport, de l’installation d’une puissance de production de 24 MW.

Les bénéfices

  1. 30 km

    environ de liaison électrique sous-marine et souterraine

  2. 35 M€

    Coût estimé du raccordement

Raccorder les énergies marines renouvelables au réseau électrique existant, un travail de concertation et d'écoute

La concertation se poursuit avec la population

Depuis plusieurs années, le projet a été développé en concertation avec les instances représentatives du territoire : élus, services de l’Etat, professionnels et usagers de la mer… Aujourd’hui, la concertation se poursuit avec la population.

Le projet éolien flottant s’inscrit dans une démarche de concertation initiée dès 2013 dans le cadre de la Conférence Régionale Mer et Littoral de Bretagne qui a permis de retenir  le site au large de Groix & Belle Île.

Ensuite, le travail de concertation s’est poursuivi afin de définir le projet le mieux adapté pour les usagers de la mer et l’environnement marin. Plus de 30 réunions ont permis de mobiliser une centaine d’acteurs et d’organismes sur le sujet.

Une concertation placée sous l’égide de l’état

Depuis, une nouvelle phase de concertation s’est engagée sous l’égide du préfet du Morbihan et du préfet maritime de l’Atlantique.

Elus, services de l’Etat, représentants socio-économiques, usagers de la mer professionnels et plaisanciers, associations environnementales… tous les acteurs concernés sont représentés au sein de l’instance de concertation qui s’est réunie une première fois le 15 décembre 2016 et suivra toute la vie du projet. Le fuseau de passage pour le raccordement de la ferme éolienne sera validé d’ici fin mars lors d’une réunion plénière organisée sous l’égide du préfet du Morbihan et en présence des acteurs de la concertation.

L’information et la participation du public

Dans le même temps, la population est associée à la concertation. De janvier à mai 2017, une concertation publique est organisée sous le contrôle d’un garant indépendant nommé par la Commission Nationale de Débat Public. Site internet, questions/réponses, réunions publiques, permanences locales, expositions itinérantes… plusieurs solutions sont proposées au public pour favoriser son information et sa participation.

Ensuite, le public sera consulté à travers l’enquête publique qui se déroulera dans le cadre de l’instruction des demandes d’autorisation.

Schéma de principe du raccordement

Schéma de principe du raccordement

La concertation a permis de retenir ce fuseau, pour acheminer l’énergie produite par les éoliennes sur le réseau électrique.

Il vise à raccorder le parc éolien flottant au poste électrique de Kerhellegant situé sur la commune de Plouharnel. L’atterrage de la liaison sous-marine sera réalisé dans le secteur de Kerhillio sur la commune de Erdeven à environ 4 km du poste électrique existant de Kerhellegant.

Les étapes à venir

Validation du fuseau de passage
Dépôt des demandes d’autorisation

22 mars 2017 : validation du fuseau de passage pour le raccordement

Mi 2017 : Dépôt des demandes d’autorisation

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Projet

S3REnR Hauts-de-France, un schéma pour mieux raccorder les énergies renouvelables

Du 1er juin au 13 juillet 2017, apportez vos observations et propositions sur le projet
Article

Venez construire avec nous le réseau de l’intelligence électrique

Jeune diplômé ou professionnel expérimenté, découvrez 5 bonnes raisons de nous rejoindre.