Vignette
Image
Coreso
En-tête
Image
Coreso

Un rôle majeur dans la coopération européenne

Institutionnel
Europe
arrow
RTE joue un rôle essentiel dans la consolidation de l’Europe de l’énergie au sein d’un écosystème de partenaires. Au premier rang : ses homologues gestionnaires de réseaux de transport européens (GRT), réunis au sein de l’association ENTSO-E et du centre de coordination technique Coreso, pour bâtir et coordonner l’exploitation d’un système électrique européen robuste et solidaire. A la tête du plus grand réseau haute et très haute tension d’Europe, RTE travaille également en étroite coopération avec les bourses d’électricité pour organiser les échanges transfrontaliers. Il est impliqué dans de nombreux programmes de R&D menés en collaboration avec des centres de recherche et des industriels européens.
Paragraphes

600 millions
de citoyens européens, plus de 300 000 km de lignes à haute et très haute tension, une consommation annuelle de l’ordre de 3 300 TWH.
La coordination effectuée au sein de l’association ENTSO-E permet de concrétiser l’intégration du marché de l’électricité en Europe.
43 %
de la population de l’Union européenne, 215 millions d’Européens. C’est le périmètre d’action du centre de coordination technique Coreso.
Créé avec 4 autres gestionnaires de réseau européens (Elia, National Grid, TERNA et 50 Hertz Transmission), il fonctionne 7 j/7, 24 h/ 24, pour coordonner notre sécurité d’alimentation.
50 Hz
C'est la fréquence à tout instant du réseau réseau à l'échelle du continent.
Cette zone synchrone s'étend sur 305 000 kilomètres de lignes.

ENTSO-E, pour construire ensemble un système sûr et solidaire

RTE s’est fortement impliqué dans la création et le fonctionnement d’ENTSO-E, l’association européenne des gestionnaires de réseaux de transport. Fondée en 2009 sous l’impulsion du « Troisième paquet énergie » européen, ENTSO-E (European Network of Transmission System Operators for Electricity) regroupe 42 GRT issus de 35 pays, dépassant ainsi les frontières de l’Union Européenne. Hervé Laffaye, directeur général délégué de RTE en charge de l’international et des affaires européennes, a été élu Président de l’association en février 2019. Son mandat, commencé en juin 2019, est de deux ans.
 

Parmi les missions d’ENTSO-E, renforcées par le paquet « Une énergie propre pour tous les Européens », plusieurs chantiers majeurs :

  • le soutien à la rédaction des Codes de réseau . Ces Codes sont nécessaires à l’exploitation du système électrique synchrone à l’échelle du Continent, c’est-à-dire à la même fréquence 50Hz, la mise en œuvre du marché intérieur de l’énergie, en prévoyant des règles harmonisées entre les Etats membres sur des domaines allant de l’exploitation du réseau, à l’organisation du marché de l’énergie ou au raccordement des actifs de production et d’effacement.
    Consulter la page des codes de réseau européen
  • la préparation du plan décennal de développement du réseau européen  (TYNDP, Ten-Year Network development Plan), outil clé dans le cadre de la détermination des « projets d’intérêt commun » (PIC) et le déploiement d’infrastructures transfrontalières.
  • le développement d’outils informatiques communs au service de la transparence et de la coordination d’exploitation sûre des réseaux européens d’électricité.  
  • la construction d’une feuille de route intégrée pour la R&D, orientant les projets des GRT afin d’atteindre les objectifs fixés par l’Union Européenne. Ces programmes répondent à des impératifs de réduction des gaz à effet de serre. Ils concernent également la sécurité du réseau, le bon fonctionnement des marchés et l’intégration de nouvelles sources d’énergies.

Accéder au site d'ENTSO-E

Coreso, pour coordonner l’exploitation des réseaux

Le 4 novembre 2006, la coupure d’une ligne haute tension en Allemagne avait plongé dans le noir quelque 15 millions de foyers en Allemagne mais aussi à l’échelle de la zone synchrone continentale, en particulier en France et en Espagne. Pour mieux anticiper les études de sécurité et prévenir de tels incidents, RTE et son homologue belge Elia ont alors décidé de créer Coreso, un centre de coordination technique, rejoint par les GRT britannique, allemand et italien. Aujourd’hui, Coreso rassemble 9 GRT (RTE, ELIA, NGSO, EirGRID, Soni, 50hz, TERNA, REE, REN). D’autres centres de coopérations régionales ont vu le jour partout en Europe sous l’impulsion des codes de réseaux européens.
 

Son objectif : la mise en place d’études coordonnées des flux électriques circulant à travers la région Europe centrale de l’Ouest. Chaque jour, Coreso travaille en étroite collaboration avec ses membres et les autres centres régionaux pour optimiser les capacités d’interconnexion aux frontières et pour produire des analyses de sécurité fiables sur les impacts croisés entre les différents réseaux nationaux. Une nécessité renforcée dans un marché unique afin de veiller à ce que les échanges restent compatibles avec la sûreté du système.
 

Le Paquet « Une énergie propre pour tous les Européens » a fait évoluer le modèle des centres de coopération régionale. Rebaptisés centres de coordination régionale, ces structures opéreront dorénavant sur un périmètre géographique appelé région d’exploitation, en cours de détermination en application du Paquet « énergie propre ». 

Accéder au site de Coreso