consommation-auvergne
en-tête-consommation-auvergne

2020, une année particulièrement marquée par la crise sanitaire en Auvergne-Rhône-Alpes

Consommation
Institutionnel
Auvergne-Rhône-Alpes
Lecture 2 min
arrow
La crise sanitaire de la COVID-19 a entrainé des conséquences importantes sur le système électrique français. En région Auvergne-Rhône-Alpes, la consommation d’électricité brute a chuté de 5,6 % par rapport à 2019. La grande industrie a été principalement concernée avec une consommation réduite de 13%. Cette baisse de consommation s’est également accompagnée d’une diminution de la production régionale d’électricité de 5,4 %, avec toutefois une hausse de la production renouvelable de 7%.
Paragraphes

La consommation électrique de la région diminue


Avec 62 TWh, la consommation brute d’électricité d’Auvergne-Rhône-Alpes est en baisse de 5,6 % par rapport à 2019 (-5,1% au niveau national). « Cette baisse s’explique essentiellement par la crise sanitaire qui a entrainé une chute de l’activité de l’industrie et de nombreux secteurs de l’économie, et dans une moindre mesure par des conditions climatiques plus clémentes que l’année passée. » explique François Chaumont, délégué RTE Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Une baisse de l’activité industrielle qui se ressent sur la consommation


Deuxième région économique de France, la crise sanitaire s’est particulièrement fait ressentir sur la consommation de la grande industrie en 2020 qui chute de 1,4 TWh soit -13% par rapport à 2019 (-10,5 % à l’échelle nationale). Cette baisse se concentre sur la baisse de 0,8 TWh du secteur sidérurgique (soit - 34 % par rapport à 2019) et du secteur de la chimie et parachimie qui baisse de 0,5 TWh (soit – 20 %) Le transport ferroviaire voit aussi sa consommation diminuer de 0,1 TWh (soit – 16 %). 
 

Une production électrique en recul avec un mix énergétique qui évolue


Première région productrice de France, Auvergne-Rhône-Alpes représente 23 % de la production nationale. Avec 113 TWh, la production d’électricité d’Auvergne-Rhône-Alpes est en baisse de 5,4 % par rapport à 2019 (-7 % au niveau national). Cette année 2020, la production nucléaire a diminué de 10 % compensée en partie par une hausse de la production l’hydraulique (+ 6,8 %) et de la production solaire (+ 6 %).

Concernant l’évolution du parc de production installé en Auvergne-Rhône-Alpes, la filière solaire a progressé en 1 an de + 122 MW (soit + 11,4 %) et la filière éolien de + 31 MW (soit + 5,6 %). La filière renouvelable qui inclue l’hydraulique, représente 48,4 % du parc total installé en région et un quart du parc renouvelable français.


Contenu du mix énergétique majoritairement décarboné de la région la production d’électricité a été en 2020 l’une des moins émettrices de CO2. 
 

Retrouvez l’intégralité du bilan électrique français 2020 en ligne 

Votre contact - Auvergne Rhône-Alpes

Gilbert CHARTRAIN

Auvergne Rhône-Alpes
Chargé de communication