Vignette
Image
81 pylônes démontés, l’alimentation électrique de la Vôge optimisée !
En-tete
Image
81 pylônes démontés, l’alimentation électrique de la Vôge optimisée !

81 pylônes démontés, l’alimentation électrique de la Vôge optimisée !

Transition énergétique
Energies renouvelables
arrow
Grâce à la nouvelle ligne souterraine 63 000 volts entre Bains-les-Bains (commune de Vôge-les-Bains) et Uriménil, RTE a pu démonter 17 kilomètres de ligne aérienne située pour partie dans le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges (88).
Paragraphes

Dans le cadre de sa mission de service public, afin de garantir une alimentation électrique de qualité, RTE porte une attention toute particulière à ses infrastructures. Les techniciens de maintenance inspectent régulièrement les pylônes et les lignes, pour prévenir d’éventuels défauts. Construite en 1934, la ligne aérienne 63 000 volts reliant Bains-les Bains à Plombières présentait des signes de vieillissement. Une analyse globale de la zone a ainsi conduit RTE à repenser intégralement le réseau dans le secteur de la Vôge (88).
 
Après une concertation menée avec l’ensemble des acteurs concernés, un nouveau tracé a été défini en 2017. Pour répondre tant aux besoins du territoire qu’aux enjeux environnementaux, il a été décidé de construire une nouvelle ligne souterraine 63 000 volts entre Bains-les-Bains et Uriménil et de démonter les 17 kilomètres de la ligne aérienne 63 000 volts reliant Bains-les-Bains à Plombières.
 
La mise en service de la nouvelle ligne souterraine s’est déroulée avec succès en octobre 2019, assurant ainsi au secteur de la Vôge une alimentation électrique optimale. Engagés en fin d’année 2019, les travaux de démontage des 17 kilomètres de ligne, composée de 81 pylônes et traversant 7 communes, se sont quant à eux terminés au début du mois de mars.
 
L’intégralité des travaux engagés pour ce projet a été menée dans le cadre d’un « éco-chantier » afin d’en limiter ses impacts sur l’environnement et la gêne pour les riverains. Tous les matériaux démontés ont par ailleurs été repris par les différents prestataires de RTE afin d’être recyclés. 
 
L’ensemble du projet, de construction et de démontage, représente un investissement de neuf millions d’euros.

Image
Démontage pylône 2

Pour plus de visuels, veuillez contacter le service presse

Channel

Vos contacts - Est

Frédérique ZANOTELLI

Est
Responsable communication

Elhem RENOUARD

Est
Chargée de communication

Clara MARTIN

Est
Chargée de communication