Image
 Composite image of Europe at night 2016 - Credits NASA Earth Observatory images by Joshua Stevens, using Suomi NPP VIIRS data from Miguel Román - NASA’s Goddard Space Flight Center
Image
 Composite image of Europe at night 2016 - Credits NASA Earth Observatory images by Joshua Stevens, using Suomi NPP VIIRS data from Miguel Román - NASA’s Goddard Space Flight Center

RTE a mis en place 4 alliances industrielles avec ses homologues européens

Institutionnel
Europe
Lecture 2 min
arrow
L’Europe s’est fixée des objectifs ambitieux pour atteindre la neutralité carbone et renforcer sa compétitivité et son autonomie énergétique au travers, notamment, du Green Deal, de la feuille de route européenne « Fit for 55 » qui vise une réduction des émissions de gaz à effet de serre d'au moins 55 % d'ici à 2030, et de la Stratégie industrielle pour l’Europe.
Dans ce contexte, Xavier Piechaczyk, président du Directoire de RTE, a souhaité engager des initiatives concrètes avec ses homologues européens destinées à améliorer le développement des réseaux électriques à haute et très haute tension. Amprion, APG, Elia Group, Redeia, Swissgrid et Terna se sont portés volontaires pour mener avec RTE des actions industrielles communes. Quatre alliances prioritaires ont été définies rassemblant les différents opérateurs selon leurs intérêts.
Paragraphes

Pour réussir la transition énergétique au niveau européen, il est nécessaire de renforcer la filière industrielle indispensable aux infrastructures électriques hautement critiques et stratégiques. Quatre actions prioritaires ont été proposées par RTE à ses homologues et ont donné lieu à la constitution de quatre alliances :

  1. Alliance 1 (RTE, Swissgrid, Elia Group, Redeia, APG) : Accélérer la validation et la qualification des nouvelles technologies décarbonées alternatives au SF6. Le SF6 (hexafluorure de soufre) est un gaz utilisé comme isolant dans les postes électriques compactes. Son utilisation permet de réduire la taille des installations et de limiter leur emprise au sol mais a un impact fort en termes d’émissions de gaz à effet de serre.
  2. Alliance 2 (RTE, Swissgrid, Redeia, Amprion) : Accélérer la qualification des nouvelles technologies de câbles souterrains nécessaires pour les projets de raccordement de parcs éoliens en mer ou pour les interconnexions.
  3. Alliance 3 (RTE, Swissgrid, Amprion, Terna) : Promouvoir la dimension de durabilité et d’économie circulaire en partageant une méthodologie commune d’analyse du cycle de vie (ACV) des composants des réseaux haute tension et des cri ères communs RSE qui stimuleront l’émergence des solutions durables et à haute valeur ajoutée tout au long de la chaîne de valeur
  4. Alliance 4 (RTE, Swissgrid, Amprion, Terna, APG) : Repérer ensemble les composants les plus stratégiques et critiques puis développer une approche collaborative avec l’écosystème industriel des fournisseurs pour améliorer la résilience de la chaîne d’approvisionnement dans les technologies hautement stratégiques et critiques du réseau.

 

Pour appuyer le développement d’alliances industrielles, RTE met à disposition son centre de formation et d’expertise technologique dédié aux réseaux électriques et numériques, RTE Campus Transfo situé à Jonage près de Lyon (69).

Image
Xavier Piechaczyk, Président du Directoire RTE
Xavier Piechaczyk
Président du Directoire

En tant qu’opérateurs industriels, les gestionnaires de réseau de transport électrique ont un rôle clé à jouer en mettant en commun leurs forces pour développer leurs infrastructures de manière plus performante et atteindre les objectifs du Green Deal. Je suis fier de ces alliances signées avec mes homologues car je crois qu’elles forment les bases de collaborations industrielles opérationnelles qui nous permettent de relever plus facilement nos défis de développement au service de la transition énergétique.

Vos contacts - National

Presse nationale

National

Olivia Noury

National
Chargée de relations médias

Léa Degot

National
Chargée de relations médias