Vignette
Image
Vignette infographie RTE 2
En-tete
Image
rte-nouveaux-collaborateurs

Covid-19 : Intégrer de nouveaux collaborateurs en période de confinement

Institutionnel
arrow
Salariés à la Maintenance, Jean-Baptiste Lhotte et Arnaud Odet ont rejoint l’entreprise il y a quelques semaines en pleine crise sanitaire. Une situation inédite qu’ils ont dû appréhender en même temps que leur prise de poste au sein du GMR Bretagne pour le premier et du Centre de Maintenance de Lyon pour le second. Découvrez leur interview croisée !
Paragraphes

Quand avez-vous commencé à travailler chez RTE et quelles sont vos missions ?

Jean-Baptiste Lhotte, technicien maintenance appui : J’ai commencé à travailler chez RTE le 3 mars, j’ai donc eu la chance d’avoir une passation de 15 jours avec le collègue que je remplace à présent. Mes missions sont plutôt variées, puisque je suis amené à gérer la logistique, les achats de matériel pour le magasin du GMR Bretagne, le parc de véhicules, l’immobilier et les activités qui en découlent : la documentation, en particulier celle liée à la sécurité des salariés, les demandes de travaux adressées aux prestataires, le traitement des déchets…

 

Arnaud Odet, chargé de gestion à la MAM : J’ai intégré l’entreprise le 1er avril en tant que chargé de gestion au sein de l’équipe de la MAM (Mission Appui au Management) du Centre de Maintenance de Lyon. Nos missions consistent à assister les preneurs de décision dans le pilotage de leurs activités en réalisant des reportings budgétaires et des analyses ponctuelles. Nous travaillons non seulement avec les différentes structures de ce centre, mais aussi avec d’autres directions telles que le Développement et l’Ingénierie, l’Exploitation ou encore le service commercial. À la MAM, nous sommes les interlocuteurs privilégiés du Département de Contrôle de Gestion, situé à Paris. Notre objectif est d’apporter au management notre culture financière afin d’assurer un meilleur pilotage des activités et des projets.

 

Comment s’est passée votre intégration au sein de votre équipe ?

Jean-Baptiste Lhotte : Mon intégration s’est bien déroulée, notamment grâce au collègue qui exerçait ce poste avant moi. Il travaillait au sein du GMR Bretagne depuis 10 ans. J’ai ainsi bénéficié des connaissances qu’il avait acquises tout au long de cette expérience professionnelle. Par ailleurs, en raison du confinement, l’équipe présente au GMR est restreinte en conformité avec les règles de sécurité en vigueur dans l’entreprise, ce qui m’a permis de créer des liens plus facilement avec plusieurs collègues et aussi de renforcer notre cohésion d’équipe. Au niveau pratique, j’ai néanmoins rencontré des problèmes d’ordre technique, mais des solutions alternatives ont été trouvées avec du matériel informatique de prêt pour me permettre de travailler dans de bonnes conditions.

 

Arnaud Odet : Contrairement à Jean-Baptiste, mon matériel informatique était prêt pour mon arrivée, mais il était disponible au siège lyonnais !  Étant donné que le confinement avait déjà commencé lors de ma prise de poste, je n’ai pas pu le récupérer. Je travaille en attendant avec mon ordinateur personnel. Mon équipe est très à l’écoute et attentive à mes interrogations, d’autant plus que ma passation s’effectue à distance. Je reçois régulièrement de la documentation pour me former et mieux appréhender mes missions. Je participe à des réunions en ligne, dont certaines en tant que « spectateur » pour l’instant, pour m’informer des actualités de l’entreprise et des dossiers en cours. Je me suis davantage consacré à l’aspect théorique de mes missions qu’à l’aspect pratique au cours de ce premier mois de travail.

 

Pouvez-vous me parler de vos premières semaines chez RTE ?

Arnaud Odet : Dès le début, j’ai participé à la vie « habituelle », en période de confinement, de l’équipe. J’assiste en ce moment à environ 3 ou 4 réunions par jour, en plus de la formation en ligne que je réalise pour m’imprégner de la culture de l’entreprise et gérer au mieux mes prochains dossiers.

 

Jean-Baptiste Lhotte : Mon embauche au début du mois de mars m’a permis de rencontrer à la fois mon équipe et des salariés d’autres directions. Actuellement, je vois la majorité des membres de mon service au GMR Bretagne, lorsque je m’y rends. Au final, la distance imposée par le confinement m’a poussé à travailler de manière autonome dès les premières semaines.

 

Quelles sont vos premières impressions ?

Arnaud Odet : Le courant est plutôt bien passé avec les membres de mon équipe, même s’il est parfois difficile de percevoir les ressentis de ses interlocuteurs uniquement par l’intermédiaire d’un téléphone. Faire des blagues est par exemple plus compliqué à distance. J’essaye donc me retenir à ce niveau-là !

 

Jean-Baptiste Lhotte : Mes premières impressions sont positives. L’équipe m’a accompagné dès mon arrivée à RTE. J’ai pu compter sur la solidarité de mes collègues quand j’ai rencontré des difficultés. De manière générale, j’ai été surpris par les capacités d’anticipation de RTE, qui a pris des mesures pour répondre aux différents scénarios envisageables. L’élaboration de kits de « survie » en cas de confinement total sur site a été une expérience particulière et intense à vivre. Je n’étais pas préparé à ce type de mission en arrivant au sein de l’entreprise. Mais tout a été prêt en temps et en heure pour permettre, en cas de nécessité, aux équipes opérationnelles de rester au sein des bâtiments de RTE sans contact avec le monde extérieur pendant plusieurs semaines afin de garantir l’approvisionnement en électricité pour la population française.

 

Arnaud Odet : La gestion de cette crise sanitaire par RTE m’a également impressionné. Face à cette situation inédite, le professionnalisme et l’engagement des équipes prêtes à s’isoler pour assurer leur mission de service public ont été remarquables !