Pylone RTE et coucher de soleil - Crédit Guillaume Verduron vignette
Pylone RTE et coucher de soleil - Crédit Guillaume Verduron - En-tête

Des résultats annuels 2020 solides malgré le contexte difficile

Finances
Lecture 2 min
arrow
RTE confirme la solidité de sa performance financière qui résulte de la stabilité de son cadre de régulation, la robustesse de son modèle économique et sa gestion responsable.
Paragraphes

A l’issue de l’année 2020 marquée par la crise sanitaire Covid-19, le chiffre d’affaires de RTE s’établit à 4 729 millions d’euros, en retrait de 3% par rapport à 2019. Cette contraction s’explique principalement par la baisse de la consommation d’électricité due à la crise sanitaire et à la douceur des températures hivernales.
 

Ces effets à la baisse sont atténués par une hausse des recettes d’interconnexions, de l’ordre de 100 millions d’euros, qui reflètent les tensions sur les marchés de l’électricité en raison de l’environnement sanitaire. 
 

En 2020, la hausse des dépenses consacrées aux achats d’énergie pour compenser les pertes électriques conjuguée à la hausse des coûts de congestions contribuent à un tiers de la baisse de l’EBITDA. Effet cumulé de ces facteurs et de l’évolution à la baisse du chiffre d’affaires, l’EBITDA s’élève à 1 915 millions d’euros, en recul de 12% par rapport à 2019.
 

Le résultat net s’établit à 521 millions d’euros, en ligne avec le résultat annuel net moyen sur la période 2017-2020, TURPE 5.
 

Tout au long de cette année, RTE s’est mobilisé pour remplir, sans discontinuité, ses missions de service public, et maintenir le cap de ses investissements à un niveau élevé. En progression de 5% (+ 73 millions d’euros) par rapport à 2019, le montant des investissements s’élève au 31 décembre 2020 à 1 530 millions d’euros porté par une hausse marquée des travaux de raccordement des futurs parcs éolien en mer de Saint-Nazaire, de Fécamp et Saint-Brieuc. 
 

Enfin, RTE a procédé début juillet à une émission obligataire qui se décompose en deux tranches de durées longues. La première d’un montant de 500 millions d’euros est assortie d’un taux de 0,625 % et porte sur une maturité de 12 ans. La seconde, de 750 millions d’euros au taux de 1,125%, porte sur une maturité de 20 ans. Il s’agit des coûts de financement obligataire les plus bas obtenus par RTE pour chacune de ces deux maturités 12 ans et 20 ans.
Une telle opération a été facilitée par la confiance renouvelée des investisseurs dans le modèle économique de RTE dont la stabilité tient pour beaucoup à la constance de la régulation française. En mai 2020, la notation « A perspective stable » de RTE a ainsi été confirmée par Standard & Poor’s, témoignant de la solidité de ses ratios financiers. 
 

Chiffres clés 2020 (norme IFRS)
 

  2019
(en millions €)
2020
(en millions €)
Variation
Chiffre d'affaires 4 856 4 729 -3%
Ebitda 2 182 1 915 -12%
Résultat net 681 521 -23%
Investissements
(périmètre régulé)
1 456 1 529 +5%
Dette nette 9 361 9 796 +5%
Notation S&P A/Stable
(mai 2019)
A/Stable
(mai 2020)
 
Base d'actifs régulés (BAR) 14 440
(au 1er janvier 2020)
14 517
(au 1er janvier 2021)
 

 

Vos contacts - National

Service presse RTE

National

Perrine MAS

National
Responsable relations presse

Gaelle Simon

National
Chargée de relations presse