alberville
alberville

Dix grands gestionnaires de réseaux de transport lancent une initiative commune pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Institutionnel
Transition énergétique
arrow
Cet effort de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) portera sur leur empreinte carbone ainsi que sur les émissions au niveau du système, beaucoup plus importantes, grâce à l'électrification et à l'intégration des sources d'électricité renouvelables (ENR).

L'initiative conjointe est soutenue par Amprion (DEU), APG (AUT), Elia Group (BE & DEU), Red Eléctrica (ES), RTE (FR), Swissgrid (CH), Tennet (NL & DEU) et Terna (IT).

D'ici la mi-2021, ces gestionnaires de réseaux de transport (GRT) publieront une position commune sur la manière de réduire davantage les émissions de GES dans l'intérêt de la société européenne.
Paragraphes

Le groupe de gestionnaires de réseaux européens de premier plan entend expliquer et évaluer plus en détail le rôle joué par chacun dans la décarbonation du système énergétique. Le résultat de l'initiative conjointe annoncée aujourd'hui est attendu d'ici la mi-2021, et sera diffusé lors d'un événement ad hoc. Il prendra la forme d’une position commune qui détaillera :

  • les objectifs et les initiatives directes des GRT pour continuer à réduire l'empreinte carbone de leurs propres activités et contrôler l'empreinte carbone de leurs chaînes de valeur ;
  • les actions des GRT pour faciliter l'électrification des usages et l'intégration des énergies renouvelables de manière sécurisée et ainsi contribuer à la décarbonation du système énergétique dans son ensemble ; et également comment ces contributions peuvent être évaluées et contrôlées dans un cadre commun ;
  • les instruments les plus efficaces qui devraient être pleinement mis en œuvre par les gestionnaires de réseaux dans l'intérêt public pour permettre la décarbonation du système énergétique.
     

Les gestionnaires de réseaux peuvent contribuer massivement à la réduction des émissions de GES au niveau du système


L’électricité est l'une des solutions de décarbonation les plus rentables dans de nombreux secteurs de l'économie, grâce à son efficacité intrinsèque et à son lien direct avec la production d'énergie renouvelable.
Les GRT peuvent contribuer à la réduction des émissions de GES de deux manières : en réduisant les émissions directes de GES de leurs propres activités et, plus important encore, en jouant un rôle clé dans la réduction des émissions au niveau du système énergétique, par l'intégration des ENR, l'électrification de la demande et l'intégration intersectorielle. Le plein potentiel de l'intégration des ENR ne peut être réalisé que si l'expansion du réseau est accélérée et que si les mécanismes de marché sont adaptés en conséquence. . Ces facteurs entraînent des transformations essentielles en vue de la réalisation des objectifs de décarbonation à long terme de l'Europe.

 

L'innovation - un facteur essentiel du rôle actif des gestionnaires de réseaux


Être un acteur clé de la transition énergétique constitue un nouveau défi pour les GRT européens. Ils devront mettre en œuvre des solutions innovantes pour rendre possible l'électrification des usages et l'intégration des ENR, tout en réduisant l'empreinte carbone de leurs propres activités et en contrôlant l'empreinte carbone de leur chaîne de valeur .
En conséquence, il est nécessaire de développer de façon pertinente une infrastructure de réseau innovante qui intègre des outils flexibles et innovants dans l'intérêt du public.

 

Unir nos forces pour une approche commune


Malgré leur contribution majeure à la réduction des émissions de GES, le rôle clé des GRT n'est souvent pas pleinement reconnu ou bien documenté au niveau européen.
L’attention reste portée sur les efforts des gestionnaires de réseaux dans leurs périmètres respectifs, pour lesquels l'inventaire des émissions de GES est standardisé (« GHG protocol »). L’accroissement des ambitions des GRT en matière d'objectifs d’émissions de GES, de plans de durabilité et de mise en œuvre des outils utiles à l’atteinte des objectifs nécessite une approche commune et une coopération renforcée sur la manière d’inventorier et de mesurer la réduction des émissions de GES au niveau du système.
Notre réflexion collective est la base d'une démarche que nous souhaitons la plus inclusive possible afin de relever très concrètement les enjeux actuels de réduction de l'empreinte carbone, avec tous les GRT et avec l'ensemble des parties prenantes et des décideurs à travers un dialogue ouvert.

Vos contacts - National

Service presse RTE

National

Perrine MAS

National
Responsable relations presse

Gaelle Simon

National
Chargée de relations presse