ISO 14 001 - RTE Est
Poste Balma Gramont

Inauguration du poste électrique de Balma-Gramont

Projet
Territoires
Balma-Gramont
arrow
Ce vendredi 3 septembre, Marianne LAIGNEAU, Présidente du Directoire d’Enedis et Xavier PIECHACZYK, Président du Directoire de RTE, ont inauguré le poste électrique de Balma-Gramont, en présence notamment de Jean-Luc MOUDENC, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole et Vincent TERRAIL-NOVÈS, Maire de Balma. Ce poste électrique permettra de répondre aux besoins liés au développement des zones d’habitat et d’activités ainsi qu’à l’évolution des usages en électricité, notamment celui des véhicules électriques. D’un montant de 28 millions d’euros, il viendra renforcer l’alimentation électrique de la métropole toulousaine et permettra d’alimenter en électricité 35 000 foyers.
Paragraphes

Un poste source qui accompagne les enjeux de développement de Toulouse Métropole


Le nouveau poste électrique de Balma-Gramont, stratégiquement situé au centre de la zone nord-est de la métropole, va répondre à un besoin croissant de consommation lié au développement économique et à une population urbaine en constante augmentation. Il permettra d’accompagner le déploiement de nombreux chantiers d’envergure comme ceux de la 3ème ligne de métro, du téléphérique et des 16 zones d'aménagement concerté (ZAC) voisines.
Ce projet répond aux besoins actuels tout en préparant l’avenir : au-delà de la sécurisation de l’alimentation électrique du territoire, Enedis et RTE anticipent les nouveaux usages découlant de la transition écologique en cours, notamment l’essor des voitures électriques.
Le projet ayant démarré en 2012, l’inauguration du poste de Balma-Gramont est le point d’orgue de 9 ans de collaboration réussie entre Enedis et RTE, au service d’un territoire dynamique et ambitieux en matière de transition énergétique.


Des installations qui riment avec performance et respect de l’environnement


Le bâtiment a été construit avec une attention particulière à son intégration urbanistique. L’emprise foncière du poste électrique a été réduite au maximum (5 500 m²) et son architecture a été pensée pour s’intégrer au mieux à l’environnement. Dans cette lignée et afin de limiter l’impact visuel de ce poste électrique, les deux liaisons électriques l’alimentant ont été réalisées en souterrain. 
Marianne Laigneau, Présidente du Directoire d’Enedis, a déclaré : « La construction de ce nouveau poste électrique vient concrétiser nos engagements auprès de Toulouse Métropole, notamment dans le cadre de notre contrat de concession renouvelé fin 2019 pour une durée de 20 ans. Cette belle réalisation collective témoigne de notre capacité d’innovation et de notre détermination à contribuer à la réussite de la transition énergétique et écologique dans les territoires. »
Xavier Piechaczyk, Président du Directoire de RTE, a ajouté : « Ce nouveau poste électrique est la preuve du dynamisme de la métropole toulousaine et de sa préparation aux changements majeurs liés à l’électrification des usages. Dans un objectif de neutralité carbone, la place de l’électricité va s’étendre, que ce soit dans les transports ou les logements, individuels ou collectifs. Les métropoles sont des acteurs centraux de cette transformation. » 

Qu’est-ce qu’un poste source ?


Un poste source joue un rôle essentiel dans le système électrique global. Il se trouve à l’interface entre le réseau de transport d’électricité exploité par RTE et le réseau de distribution public d’électricité exploité par Enedis. Son but est de transformer l’électricité haute tension (225 000 volts) en moyenne tension (20 000 volts pour le poste de Balma-Gramont) afin d’acheminer l’électricité sur tout le territoire et de s’adapter aux différents besoins des consommateurs et producteurs.


Le poste électrique de Balma-Gramont en quelques chiffres 


•    7 ans de préparation et 2 ans de travaux
•    Budget global de 28 millions d’euros
•    30% du budget ont été directement injectés dans l’économie locale (génie civil, locations d’engins, intérim, services, etc.) et une démarche de retour à l’emploi pour les personnes qui en sont éloignées a été mise en place
•    Le poste desservira en électricité 35 000 foyers. A terme, le potentiel du poste pourra permettre de desservir jusqu’à 100 000 foyers
•    2 transformateurs de 40 MVA de puissance et de 70 tonnes chacun
•    60 entreprises, soit plus de 300 personnes ont travaillé sur le chantier 
 

Enedis est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité qui emploie 38 000 personnes. Au service de 37 millions de clients, elle développe, exploite, modernise 1,4 million de kilomètres de réseau électrique basse et moyenne tension (230 et 20.000 Volts) et gère les données associées.
Enedis réalise les raccordements des clients, le dépannage 24h/24, 7J/7, le relevé des compteurs et toutes les interventions techniques. Intervenant pour le compte des collectivités locales, propriétaires des réseaux, elle est indépendante des fournisseurs d’énergie qui sont chargés de la vente et de la gestion du contrat de fourniture d’électricité.   
RTE, Réseau de Transport d’Électricité, est une entreprise de service public. Notre mission fondamentale est d’assurer à tous nos clients l’accès à une alimentation électrique économique, sûre et propre. À cet effet, RTE exploite, maintient et développe le réseau à haute et très haute tension. Il est le garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. RTE achemine l’électricité entre les fournisseurs d’électricité (français et européens) et les consommateurs, qu’ils soient distributeurs d’électricité ou industriels directement raccordés au réseau de transport. 106 000 km de lignes comprises entre 63 000 et 400 000 volts et 51 lignes transfrontalières connectent le réseau français à 33 pays européens, offrant ainsi des opportunités d’échanges d’électricité essentiels pour l’optimisation économique du système électrique. RTE emploie 9 000 salariés.

 

  • Equipe du poste Balma Gramont
  • Poste Balma Gramont
  • Contact Maxime Cassagne

    Maxime CASSAGNE

    Sud-Ouest
    Chargé de communication