Vignette
Image
Système électrique
En-tete
Image
Système électrique

Le système électrique au défi de la crise sanitaire en Nouvelle-Aquitaine

Territoires
Consommation
Bordeaux
arrow
La période de confinement s’est traduite par une diminution brutale de la consommation d’électricité allant jusqu’à - 13% en région Nouvelle-Aquitaine, sous l’effet du ralentissement de la vie économique. Aujourd’hui, elle s’est redressée mais n’a pas encore atteint son niveau habituel (-3% à -4%). RTE accompagne la relance économique en région en investissant au service de la transition énergétique des territoires et en maintenant ses recrutements initialement prévus en 2020.
Paragraphes

Alors que pendant le confinement la consommation d’électricité en région a brutalement et fortement diminué, elle s’est aujourd’hui redressée sous l’influence d’une reprise progressive de l’activité économique. Son niveau demeure en retrait d’environ 3 à 4 points par rapport à une année normale. Pendant la 2ème semaine de confinement, la consommation régionale avait atteint un creux de - 13% inférieur au niveau habituellement constaté à cette période. Cette baisse s’explique principalement par le ralentissement de l’activité économique dans l’industrie et les services. Les secteurs qui ont connu les plus fortes baisses de consommation d’électricité en région ont été ceux des transports - ferroviaire en particulier - et de l’industrie des minéraux et matériaux.  

Pendant cette période inédite, les salariés de RTE sont restés mobilisés pour répondre aux besoins en électricité de l’ensemble des Français, avec une attention particulière portée aux services de santé et aux entreprises d’intérêt vital. Que ce soit en télétravail ou sur le terrain pour certaines équipes, un Plan de Continuité d’Activité a permis à RTE d’assurer la continuité de sa mission de service public, en particulier pour intervenir en cas d’incident, dans le strict respect des mesures sanitaires.
 
Pour  accompagner la relance économique, RTE mobilise ses investissements au service de la transition énergétique dans les territoires.  La Nouvelle-Aquitaine reste la 1ère région de France pour la production d’électricité à partir d’énergie solaire mais aussi à partir de bioénergies. La production d’électricité d’origine renouvelable couvre à elle seule 23% de la consommation de la région. 

RTE poursuit ainsi ses chantiers au service de la croissance verte. A ce titre, un schéma définissant les adaptations nécessaires sur le réseau électrique afin de permettre le développement des énergies renouvelables tel qu’il est envisagé par l’Etat et par la Région, le S3RENR (Schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables), est sur le point d’être finalisé. Il représente des investissements à hauteur de 1,3 milliard d’euros d’ici 2030 en Nouvelle-Aquitaine. Par ailleurs, RTE continue ses études et la concertation avec les acteurs du territoire en vue de créer une nouvelle interconnexion électrique entre la France et l’Espagne, passant par le Golfe de Gascogne, qui sera sous-marine et souterraine. Cet investissement est cofinancé par RTE et son homologue espagnol REE, avec le soutien de l’union européenne. 

Sur le plan des embauches, en Nouvelle-Aquitaine, RTE recrutera six personnes en CDI d’ici la fin de l’année 2020 et 13 alternants ont fait leur rentrée dans nos services, qui rassemblent 350 salariés sur la région.
 

Channel

Vos contacts - Sud Ouest

Christelle LARCHIER

Sud-Ouest
Responsable communication

Maxime CASSAGNE

Sud-Ouest
Chargé de communication