Vignette
Image
Marc Roche, teletravail
En-tete
Image
mon_bureau_teletravail

Marc Roche, un télétravailleur aguerri

Institutionnel
arrow
Chargé d’expertise au CNER, Marc Roche travaille à distance quelques jours par semaine depuis trois ans. Il nous fait part de son expérience et de ses conseils pour affronter cette période de confinement le plus sereinement possible !
Paragraphes

 

Parlez-nous de votre organisation quotidienne

Ma journée de travail commence par une « matinale d’équipe » de 15 minutes réalisée grâce à FaceTime*. Cela nous permet de conserver notre rituel des discussions autour de la machine à café. Je dispose d’ailleurs d’un support téléphonique spécialement conçu pour ce rendez-vous quotidien.  

Les conférences téléphoniques s’enchaînent ensuite. Elles ont remplacé les réunions de chantiers. Elles sont certes plus longues, moins fluides, moins dynamiques, mais nous parvenons à échanger et avancer sur nos projets en faisant preuve d’un peu de patience !

Au cours de la journée, je m’octroie une à deux pauses toutes les 4 heures pour me détendre et être plus productif lorsque je retourne à mes missions.

* FaceTime est une application de visioconférence développée par Apple.

 

La matinale d'équipe !

 

 

Quelle est votre expérience du télétravail ?

Je pratique le télétravail depuis trois ans déjà à mon domicile ! Le télétravail me convient parfaitement quand il s’agit d’un ou deux jours par semaine.

 

Par ailleurs, mon poste m’amène à me déplacer régulièrement. Je travaille donc à distance, soit sur différents sites de RTE, soit directement sur des chantiers.

 

Quels conseils donneriez-vous aux nouveaux télétravailleurs ?

Garder vos habitudes : se lever à la même heure, éviter les tenues trop décontractées et terminer sa journée à la même heure qu’avant ! Le principal risque du télétravail est d’en faire davantage, de ne pas respecter ses horaires pour finaliser un dossier.

Il faut aussi adapter son cadre de travail avec une installation informatique semblable à celle de son lieu de travail, quand cela est possible ; disposer d’un deuxième écran, pour les plus chanceux ; et travailler idéalement dans une pièce à part pour être au calme.

Ce télétravail imposé nous oblige à redoubler d’efforts pour ne pas perdre nos repères et à faire preuve d’imagination pour rester en contact avec nos collègues.

 

Le support téléphonique en bois conçu pour la réunion quotidienne d'équipe