Image
Pylone enneigé
Image
Pylone enneigé

Quel est l’impact de la vague de froid en France sur le système électrique ?

Consommation
arrow
Cette semaine, la France se revêt de son manteau blanc et connaît une première vague de froid. Avec cette chute des températures et la reprise de l’activité économique du début d’année, RTE observe des conséquences immédiates sur la consommation électrique du pays. Explications.
Paragraphes

En cette semaine de grand froid, avec 6 °C en dessous des normales saisonnières, les prévisionnistes de RTE prévoient une consommation maximale mercredi 10 janvier à 19 h qui s’élèvera à environ 84 GW. En hiver, chaque baisse de 1 °C se traduit par une demande supplémentaire de 2,4 GW, soit l'équivalent de la consommation électrique de Paris, nécessitant entre 2 et 3 réacteurs nucléaires pour répondre à ces besoins.

Pour mieux comprendre le phénomène, une journée hivernale comporte en général deux pics de consommation :

  • de 7 à 11 heures du matin, cela coïncide avec le début de l'activité économique ;
  • de 18 à 20 heures, cela correspond au retour des Français chez eux, avec une remontée du chauffage électrique et l'utilisation d'appareils électriques tels que ceux de cuisson est plus importante.
Image
Ecowatt - RTE - Explication sur les pics de consommation électrique en hiver, de 7h à 11h, lors du début de l'activité économique avec l'augmentation des usages électriques ; puis de 18h à 20h, lors de la reprise des usages domestiques.

Consommer au meilleur moment, c’est consommer une électricité décarbonée et moins coûteuse

Si la vague de froid en cours stimule la demande d’électricité, la France est en effet en mesure de couvrir les besoins en électricité, en raison d’une bonne disponibilité de la production nucléaire mais aussi de stocks importants de l’hydraulique, sans oublier le développement des EnR. Cependant, la hausse de la consommation électrique cette semaine peut nécessiter de faire appel à des moyens de production carboné et plus coûteux (gaz et charbon).

Pour contribuer à une consommation vertueuse avec zéro émission de CO₂, l'adoption des écogestes demeure une pratique essentielle. Réduire sa consommation pendant les pics de demande et décaler l'utilisation d'appareils énergivores en dehors des heures de pointe sont des gestes simples mais efficaces. Le dispositif EcoWatt permet à ce titre de connaître les jours et les heures de production totalement décarbonées.

Chacun a le pouvoir d’agir sur sa consommation d’électricité : adoptez des gestes simples pour une consommation résolument responsable.

-7 % de consommation d’électricité par rapport à la période de référence

Les écogestes fonctionnent. La preuve : au cours de l'hiver 2022-2023, la mobilisation des Français a été efficace.

Nous avons observé une baisse jusqu’à 10 % de la consommation électrique. Et depuis, cette baisse est devenue structurelle avec une consommation d'électricité en baisse d’environ 7,5 % par rapport à la période de référence 2014-2019.

Vos contacts - National

Presse nationale

National

Olivia Noury

National
Chargée de relations médias

Léa Degot

National
Chargée de relations médias