Image
pylones dans un champ
Image
pylones dans un champ

Les résultats annuels 2021 de RTE confirment sa bonne santé financière

Finances
Institutionnel
arrow
Les bons résultats de RTE s’inscrivent dans une dynamique portée par un nouveau cadre de régulation et une bonne maîtrise des coûts, dans un contexte d’investissements croissants pour la transition énergétique.
Paragraphes

Après une année 2020 marquée par une baisse de la consommation sur le réseau en raison de la crise économique, 2021 enregistre un rebond de l’activité et de la consommation d’électricité en France et notamment celle de la grande industrie raccordée au réseau public de transport (RPT), cette dernière ayant augmenté de 7,6 %. La hausse de la consommation a été en outre soutenue par les températures hivernales. Ces effets à la hausse sont accentués par une augmentation des recettes d’interconnexion entrainée par les tensions en fin d’année sur les marchés énergétiques, avec un creusement des écarts de prix entre la France et ses voisins. 

Dans ce contexte, RTE a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de 5 254 millions d’euros, en hausse de 11% (+525 millions d’euros) par rapport à 2020. 
L’évolution du chiffre d’affaires se caractérise aussi par l’application du nouveau tarif d’utilisation du réseau de transport d’électricité à partir du mois d’août. Le TURPE 6 HTB qui s’applique à tous les utilisateurs raccordés au réseau de transport (HTB) est entré en vigueur le 1er août 2021 pour une durée de quatre années avec une hausse initiale de 1,09 %. Il sera réévalué au 1er août de chaque année.

En matière de dépenses, RTE est exposé aux variations des prix de l’électricité à travers ses achats système (achats de réserves, coûts de congestions, compensation des pertes). En 2021, la flambée des prix sur les marchés de l’électricité, caractérisée par un prix moyen de 109 €/MWh contre 32 €/MWh en 2020, a pesé sur les charges des achats système, en particulier, sur le coût des réserves que RTE constitue pour maintenir la fréquence du réseau. 

Le résultat net 2021 s’établit à 661 millions d’euros, enregistrant ainsi une hausse de 27% (+140 millions d’euros) par rapport à 2020. Comme le prévoit le cadre régulatoire fixé par la CRE (Commission de Régulation de l’Energie), RTE restituera dans les années à venir à ses clients une partie de ces résultats (145 millions d’euros*) via des évolutions tarifaires moindres. Les mécanismes de régulation ont été conçus pour lisser et rectifier les effets des aléas météorologiques et économiques sur l’activité de transport d’électricité en France et assurer ainsi à RTE, sur plusieurs années, des perspectives financières prévisibles et sécurisées.

En 2021, le montant total des investissements réalisés par RTE au périmètre régulé par la CRE s’est élevé à 1 578 millions d’euros, soit + 49 millions d’euros par rapport à 2020. Il traduit la mise en œuvre de la trajectoire présentée dans le Schéma décennal de développement du réseau (SDDR) pour contribuer aux objectifs climatiques européens, adapter le réseau à la transition énergétique et numérique, accompagner les évolutions liées à l’intégration européenne des marchés. 

Pour 2022, le montant du programme d’investissements de RTE, approuvé par la CRE, est de 1 857,2 millions d’euros. Il reflète la politique d’investissement engagée par RTE pour renouveler et développer le réseau de transport d’électricité afin d’être en mesure d’accompagner la décarbonation du pays.

* Pour 2021, montants non encore définitifs

 

Chiffres clés 2021 (norme IFRS)

  2020
(en millions d'euros)
2021
(en millions d'euros)
Variation
Chiffre d'affaires 4 729 5 254 +11%
Ebitda 1 915 2095 +9%
Résultat net 521 661 +27%
Investissements
(périmètre régulé)
1 529 1 578 +3%
Dette nette 9 796 9 702 -1%
Notation S&P A/Stable (mai 2020) A/Stable (mai 2021)  
Base d'actifs régulés BAR 14 517
(au 1er janvier 2021)
15 128
(au 1er janvier 2022)
 

 

Vos contacts - National

Presse nationale

National

Olivia Noury

National
Chargée de relations médias