Vignette
Image
pylone
En-tete
Image
nacelle RTE

RTE accompagne la reprise économique en région Hauts-de-France

Consommation
arrow
Si la crise sanitaire s’est traduite par une diminution de la consommation en électricité d’au maximum 15% en région Hauts-de-France, sous l’effet du ralentissement de la vie économique, cet impact a commencé à se réduire à partir de la troisième semaine de confinement.
Reflet de la reprise des activités dans la région, la consommation est désormais inférieure de 4 % par rapport à la normale et cet effet est globalement stable depuis la semaine 20 (11 au 17 mai). RTE accompagne la reprise économique en maintenant les recrutements prévus initialement en 2020 ainsi que ses investissements dans la région.
Paragraphes

Pendant le confinement, la consommation d’électricité de la région Hauts-de-France a fortement diminué. Au plus fort de la crise, la consommation fût 15% inférieure au niveau habituellement constaté à cette date,  baisse principalement due au ralentissement de l’activité économique : fermeture des commerces non essentiels (restaurants, cinémas, magasins …) et ralentissement de l’activité dans le secteur industriel (notamment l’automobile, la métallurgie et la sidérurgie).
 
Depuis la troisième semaine de confinement, l’impact des mesures sanitaires a diminué progressivement et est devenue globalement stable depuis le 4 mai, sous l’influence d’une reprise progressive de l’activité économique.
La région Hauts de France a globalement été moins impactée par cette baisse de la consommation électrique pendant le confinement, la moyenne nationale étant estimée à 20% au plus fort de la crise.
 
Malgré ces changements de rythme dans la consommation d’électricité et malgré le confinement, les salariés de RTE ont su rester mobilisés pour assurer l’alimentation en électricité des entreprises, des services de santé et de l’ensemble des Français.
Par ailleurs, RTE continue d’entretenir et moderniser son réseau pour accompagner la reprise économique et atteindre les objectifs de transition énergétique fixés par le gouvernement. Pour cela, RTE en région Hauts-de-France poursuit sa dynamique de recrutement en 2020 sur la même base que l’année précédente (pour rappel 36 recrutements en 2019)  et  accueillera 30 alternants à la rentrée.
 
A ce jour, RTE a redémarré 80% de ses chantiers d’adaptation du réseau pour notamment accueillir les nouvelles sources de production (+ 24% de production ENR en 2019 dans la région). Par exemple, le chantier prioritaire Avelin Gavrelle a rapidement pu redémarrer. C’est le cas également dans l’Oise où une partie du réseau électrique est en cours de modernisation et d’enfouissement.

 

Au total ce seront 146 millions d'€ qui seront investis dans la région en 2020 malgré la crise sanitaire (pour rappel, 128 millions d'€ en 2019). 

Channel

Vos contacts - Nord

Olivier THIERRY

Nord
Responsable communication

Julie HAUSPIE

Nord
Chargée de communication

Anaïs THEVENET

Nord
Chargée de communication