Vignette
Image
Poste electrique coucher de soleil - credit Julien COLLOT
En-tete
Image
Poste electrique coucher de soleil - credit Julien COLLOT

RTE a choisi le consortium Saft/Schneider Electric pour lancer l’expérimentation de stockage d’électricité RINGO à Bellac (87) pour accompagner la transition énergétique

Transition énergétique
arrow
Selon les conditions météo (ensoleillement important, vents forts), la production locale d’électricité éolienne ou solaire peut connaître des pics ponctuels, et être trop abondante pour être transportée par le réseau électrique. Le surplus d’électricité est alors perdu.
Paragraphes

En stockant ce surplus de production, et en le déstockant ailleurs simultanément, la batterie Ringo permet d’éviter les pertes de production d’électricité d’origine renouvelable et contribue à réduire les émissions de CO2 du mix énergétique.

Le site de Bellac, situé dans une région fortement productive d’énergie photovoltaïque, a été sélectionné pour accueillir une des batteries de l’expérimentation d’une capacité de stockage de 24 MWh, l’équivalent de la production de 5 éoliennes ou de la consommation de 10 000 foyers. Les travaux débutent en janvier 2020 pour une mise sous tension prévue en mai 2021.

Une première mondiale qui donne à Saft l’opportunité de lancer un nouveau type de conteneur et de batterie, plus puissante et avec une meilleure capacité. Le conteneur sera assemblé et complètement testé dans l’usine Saft à Bordeaux.

Avec cette expérimentation, RTE et ses partenaires, dont Saft et Schneider Electric, participent au développement d’une filière française du stockage de l’électricité, qui constitue un enjeu industriel fort. Plus de 50% de la valeur ajoutée de la construction et de l’installation des batteries est en France. Cette expérimentation de stockage Ringo sur trois sites français a été approuvée par la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) pour un budget de 80 millions d’euros.

Pour permettre l’atteinte des objectifs de développement des énergies renouvelables fixés par le gouvernement tout en assurant la sécurité électrique, le réseau de transport d’électricité devra, à l’horizon 2030, être plus flexible et intégrer, notamment, des solutions de stockage d’électricité à grande échelle.

 

Image
Fiche presse ringo bellac
Channel

Vos contacts - Sud Ouest

Christelle LARCHIER

Sud-Ouest
Responsable communication

Maxime CASSAGNE

Sud-Ouest
Chargé de communication