Vignette
Image
cover-dossier-vehicule-elect-1400_0
En-tete
Image
cover-dossier-vehicule-elect-1400_0

RTE, Jedlix et Le Groupe Renault expérimentent le pilotage de la recharge de véhicules électriques pour contribuer à la stabilité du réseau électrique

Innovation
arrow
RTE (Réseau de Transport d’Electricité), Jedlix (Plateforme européenne de services de recharge intelligente de véhicules électriques et le Groupe Renault ont signé une convention de partenariat visant à tester la capacité des véhicules électriques à contribuer à équilibrer la production et la demande électriques, grâce au pilotage de leur recharge. Cette expérimentation s’inscrit dans les évolutions attendues du marché de la Réserve Secondaire qui, à l’horizon 2021, s’ouvrira à la concurrence européenne.
Paragraphes

Une solution innovante de flexibilité
 

L’intégration massive des énergies renouvelables intermittentes et la fermeture de centrales thermiques traditionnelles, prévues dans la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, conduisent RTE à chercher des solutions innovantes de flexibilité et à travailler avec de nouveaux acteurs pour garantir l’équilibrage du système électrique au meilleur coût.

 

Une expérimentation de pilotage de la recharge des véhicules électriques


Aujourd’hui le réglage secondaire repose principalement sur des centrales thermiques ou hydrauliques. RTE, Jedlix et le Groupe Renault proposent d’expérimenter une nouvelle alternative : piloter la recharge des véhicules électriques qui, en suivant un signal envoyé par RTE, injecteront ou soutireront, de l’électricité pour aider RTE à assurer l’équilibre entre la production et la consommation. C’est un des services que pourra fournir l’électromobilité au système électrique de demain*. L’objectif de cette expérimentation est d’évaluer non seulement la faisabilité technique de ce nouveau type de services s’appuyant sur une solution embarquée dans le véhicule mais également leur valeur pour le réseau électrique et in fine pour le propriétaire de véhicule électrique.

*Rapport mai 2019 de RTE et l’AVERE « Les enjeux du développement de l’électromobilité pour le système électrique »

Image
Thomas Veyrenc, Directeur exécutif Stratégie et Prospective de RTE
Thomas Veyrenc
Directeur exécutif Stratégie et Prospective de RTE

Le véhicule électrique est une opportunité formidable pour le système électrique et la transition vers une économie bas carbone. Pour la saisir dans les meilleures conditions, nous devons tester dès aujourd’hui les modes d’interaction entre le véhicule et le système.

Image
Serge Subiron, PDG de Jedlix
Serge Subiron
PDG de Jedlix

Conduire un véhicule électrique est plus qu’un plaisir et un choix économique rationnel. C’est aussi l’opportunité de devenir naturellement un acteur du système électrique chez soi, et d’âtre rémunéré pour ce service au réseau ! L’ouverture du marché de la Réserve Secondaire avec des règles appropriées à cette nouvelle ressource distribuée en France comme en Europe est un enjeu auquel nous sommes heureux de contribuer aux côtés de RTE et Renault.

Image
 Yasmine Assef Directrice de Programme New Energy Business du Groupe Renault
Yasmine Assef
Directrice de Programme New Energy Business du Groupe Renault

Nous sommes très heureux de cette collaboration avec RTE et Jedlix. Ceci constitue une étape importante dans l’intégration du véhicule électrique comme un maillon essentiel du réseau d’énergie. A terme, nos clients possesseurs de véhicules électriques bénéficieront d’une consommation électrique plus économique, plus verte et seront, en conséquence, rémunérés pour le service rendu au réseau électrique.

Vos contacts - National

Service presse RTE

National

Perrine MAS

National
Responsable relations presse