Vignette
Image
Tempête Alex : les salariés RTE aux côtés des habitants sinistrés
En-tete
Image
Tempête Alex : les salariés RTE aux côtés des habitants sinistrés

Tempête Alex : les salariés RTE aux côtés des habitants sinistrés

Solidarité
arrow
Souvenez-vous : le 2 octobre dernier, la tempête Alex frappe très violemment les Alpes-Maritimes. Immédiatement mobilisées, les équipes de RTE s’organisent alors aux côtés de celles d’Enedis pour rétablir au plus vite l’alimentation électrique des foyers touchés. Le week-end dernier, des salariés RTE du Groupe Maintenance Réseau (GMR) Côte d’Azur se sont portés volontaires pour aller aider un particulier, dont la maison a été fortement endommagée par les intempéries. Récit de ce chantier pas comme les autres.
Paragraphes
  • Durant les 15 jours suivant la tempête, les équipes de RTE étaient sur tous les fronts pour rétablir et sécuriser l’alimentation électrique de la zone, avec un maître mot : la solidarité. Une fois les missions concernant le réseau électrique achevées, il était impensable de s’arrêter là. David Navarre, directeur du Groupe Maintenance Réseau (GMR) Côte d’Azur raconte : « Nous avons été mobilisés dès le 2 octobre pour réparer les dégâts de la tempête Alex. Mais au-delà de l’accès à l’électricité, il reste énormément à faire pour adoucir le quotidien des habitants de ce territoire. »
     

    En décembre 2020, une convention de mécénat est signée entre RTE et l’association « Les Week-ends Solidaires ». Ce collectif de volontaires bénévoles se mobilise tous les week-ends pour venir en aide aux sinistrés de la tempête Alex. Après avoir fait un don de matériels à cette association, les salariés de RTE se sont engagés le week-end dernier dans une mission de soutien auprès d’un habitant de La Brigue, Samy.


    Témoignage de David Navarre, directeur du GMR Côte d’Azur

    Image
    David Navarre, directeur du GMR Côte d’Azur

    À 5h45 samedi dernier, les visages sont tirés, mais les regards déterminés. Direction la vallée de la Roya pour une journée sous le signe de l’entraide. Au fil du trajet, les marques de la tempête deviennent de plus en plus visibles. « À chaque kilomètre qui nous rapprochait de Samy, on découvrait un paysage de désolation », constate Jérôme Boscand, responsable maintenance réseaux.
     

    Il fait froid, -1 degré seulement, mais les salariés sont accueillis par Samy avec du café chaud. Gil Marsalla, président de l’association « Les Week-ends Solidaires », explique l’objectif du jour : débarrasser l’électroménager, nettoyer l’intérieur et désencombrer les abords de la maison où des débris charriés par des pluies torrentielles se sont accumulés.
     

    Les salariés du GMR se mettent au travail. Les groupes se forment et se répartissent les tâches. On tri, on nettoie, on débroussaille. Direction la déchetterie pour les uns. Opération démantèlement d’un piano afin de faciliter son transport, pour les autres. « On était nombreux, c’était beau à voir ! Je suis content et fier d’apporter ma contribution à une personne dépassée par des évènements aussi traumatisants. », déclare Michaël Faraut, appui HT.
     

    Avant le déjeuner, l’objectif confié par l’association est largement atteint. Mais les salariés plus que jamais motivés se dépassent et démarrent une nouvelle mission : sécuriser la route d’accès qui longe la maison de Samy.
     

    « Pas une seconde de perdue, les collègues se sont organisés très rapidement ! Je les regardais déjà avec admiration et cette dernière n’a fait que grandir face à leur élan de générosité pour venir en aide à un inconnu, qui aujourd’hui ne l’est plus », affirme Nathalie Massolo, représentante régionale syndicale.
     

    Gil Marsalla, président de l’association souligne la valeur psychologique de ce type d’action pour les sinistrés. Il souhaite remercier RTE, pour ses dons de matériels et l’investissement des salariés sur le terrain.


    Témoignage de Gil Marsalla, président de l’association "Les Week-Ends Solidaires"

    Image
    Gil Marsalla, Président de l'association "Les week-ends solidaires"

    En savoir plus sur le collectif « Week-Ends solidaires »


    Il est né à la suite de la tempête Alex et des ravages qu’elle a causés dans l’arrière-pays niçois et mentonnais le 2 octobre dernier. Ce collectif fédère des bénévoles aux profils divers, tous animés par l’envie d’aider à remettre les vallées en état. Les citoyens volontaires œuvrent chaque samedi auprès des sinistrés.

    Envie de rejoindre le collectif ?

    Leur e-mail        Leur page Facebook