Vignette
Image
Lignard posant une balise avifaune
En-tête
Image
Lignard posant une balise avifaune

Découvrez nos métiers

Institutionnel
Candidats
arrow
Nos 26 activités s’organisent autour de 4 grandes expertises soutenues par des fonctions corporate essentielles à la réussite de nos missions.
Paragraphes

La gestion des infrastructures électriques et numériques
 

Nous construisons, exploitons et maintenons le réseau de transport d’électricité à haute et très haute tension (63 à 400 kV). Ce réseau électrique est entièrement doublé d’un réseau de télécommunications développé et maintenu par RTE. Indispensable à la sécurité et la conduite du réseau, son évolution fait l’objet de nombreux projets pour intégrer toujours plus de technologies numériques.


Le pilotage du système électrique
 

Nous ajustons en temps réel la production et la consommation d’électricité, assurons la sécurité d’approvisionnement et garantissons la solidarité électrique des territoires en France et en Europe.


La conception des mécanismes de marché 
 

Nous organisons les marchés de l’électricité avec des mécanismes permettant de faire appel à l’instant T aux sources de production disponibles les moins chères, partout en France et en Europe.


La recherche et l’innovation
 

Avec une R&D puissante, une culture partagée de l’innovation et d’importants investissements dans le SI, nous anticipons les grandes ruptures et concevons les solutions techniques pour répondre aux nombreux défis du transport d’électricité tels que la nécessité d’optimiser les capacités et la performance du réseau, construire de nouvelles liaisons transfrontalières, raccorder les énergies renouvelables sur terre et en mer et renforcer en permanence la qualité et la sûreté de l’alimentation électrique.

La maintenance
 

Les équipes de maintenance garantissent le fonctionnement optimal des installations du réseau et de leur environnement.


Au plus près des infrastructures, la maintenance réalise cinq grandes activités :

  • La surveillance et le premier dépannage du réseau
  • L’entretien et l’expertise des lignes aériennes de leur environnement
  • La maintenance des lignes souterraines
  • La maintenance des postes électriques et des automates et l’informatique industrielle
  • L’environnement et la relation avec les tiers

 

Des métiers qui se transforment avec le numérique

Image
Portrait droniste RTE

La maintenance des lignes aériennes

Image
Voyage au coeur du reseau - maintenance

La maintenance des automates
 

Surveillées en permanence, les installations du réseau (lignes, transformateurs, postes) sont équipées de capteurs, d’automates et de systèmes de protection et de commande qui envoient des informations en temps réel vers des centres distants qui les analysent, détectent d’éventuelles anomalies et envoient à leur tour des ordres à ces installations. C’est grâce à ces systèmes, que le réseau est protégé d’un incident de grande ampleur et que les dispatchings peuvent conduire à distance la circulation des flux électriques.

Léo
Technicien de maintenance automatismes et systèmes industriels

En tant que technicien de maintenance, je suis aux petits soins pour ces équipements. Mon métier : réaliser des opérations d’installation et de maintenance préventive, corrective et curative des équipements de contrôle-commande basse tension et des outils de téléconduite du réseau et de télécommunication.
Lorsqu’un défaut est remonté, je me rends sur place pour déterminer quel dispositif de sécurité est responsable du dysfonctionnement. C’est une véritable enquête qui commence. Cela tombe bien, la recherche de panne me passionne !

Maintenance et environnement

Image
Voyage au coeur du reseau - territoires et environnement

Le développement du réseau et l’ingénierie
 

Architectes du réseau, les équipes d’études et ingénierie anticipent les besoins en infrastructures électriques et numériques, apportent des solutions et les mettent en œuvre en co-construisant avec les parties prenantes de nos projets (élus, riverains…). De ce fait, elles participent activement à l’aménagement du territoire.

Morgane
Chargée d’études

Les chargés d’études réalisent des études techniques sur les projets de construction ou de rénovation d’infrastructures électriques (lignes aériennes et souterraines, postes électriques).
En appui des managers de projet, nous sommes présents du début à la fin des projets, depuis les études de faisabilité jusqu’à la mise en service. C’est ce qui fait l’intérêt et la complexité du métier. Après avoir effectué un travail de cadrage du projet en interne, nous faisons appel à des prestataires pour la réalisation d’une partie des études. Nous sommes donc régulièrement en contact avec eux pour les piloter, négocier et répondre à leurs demandes en garantissant pour RTE le meilleur résultat final possible.
Cela demande quelques qualités et compétences : être autonome et polyvalent, capable de maîtriser des applications aux calculs complexes comme de mener d’âpres négociations.

Le management de projet

Image
Mathieu, manager de projets
Mathieu
Manager de projet

Mon métier consiste à mettre en œuvre les moyens nécessaires à la réussite des projets et leur acceptation, en visant la performance technique, économique, environnementale sans oublier les dimensions réglementaire et sécuritaire. La transition énergétique façonne fortement mon portefeuille projet. Je pense, par exemple, à un projet que j’ai conduit en 2018 de création d’un poste électrique visant à évacuer la production de plusieurs fermes éoliennes.

L’exploitation du réseau

 

Les exploitants du réseau anticipent et orchestrent l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité et pilotent le réseau en temps réel.

Chargé de conduite et études (autrement appelé dispatcheur), ingénieur prévisionniste, technicien d’exploitation… les métiers de l’exploitation du réseau sont variés et travaillent main dans la main pour réussir notre challenge de tous les instants : faire qu’à chaque seconde, le courant passe.

 

Image
Voyage au coeur du reseau - conduite du réseau

Le SI et les Télécoms
 

Vous êtes concepteur/développeur, chef de projet spécialisé en SI industriel, architecte/urbaniste, pilote d’applications, gestionnaire de licences ou administrateur ? Vous trouverez chez RTE un terrain de jeu passionnant et des défis à la hauteur de votre audace.

Le SI de RTE, c’est près de 200 projets engagés, 150 M€/an d’investissement, plus de 400 applications en service, 4 datacenters, 23 000 km de fibre optique et des solutions de supervision par lesquelles transitent, chaque seconde sur le réseau, 3 millions de données… mais surtout, 400 collaborateurs, experts SI et Télécoms, qui travaillent à concevoir des solutions numériques innovantes au service de la transition énergétique et des métiers, les exploitent et les maintiennent.

 

Image
Voyage au coeur du reseau - le numérique

RTE partenaire de la Fondation Linux


RTE est membre fondateur du programme LF Energy au sein de la fondation Linux. A nos côtés, l’université américaine Vanderbilt, l’Electric Power Research Institute (EPRI) et l’association Entso-e des gestionnaires de réseaux de transport d’électricité européens sont engagés dans plusieurs projets mondiaux pour développer les smart grids en open source.


Après avoir publié le code-source de PowSyBl, nous prévoyons de publier d’autres codes comme celui de notre outil de simulation Antares.

Les achats
 

Avec un montant qui représente 33% du chiffre d’affaires de RTE, 9500 fournisseurs et 338 M€ d’achats auprès des PME partout en France, les achats ne sont pas seulement au cœur de nos préoccupations économiques, ils sont partie intégrante de nos engagements sociétaux et environnementaux.

Image
Antoine, acheteur RTE
Antoine
Acheteur

Je travaille au sein de l’agence Achats de Lille. Dès qu’un besoin est exprimé, je suis sollicité pour acheter le produit, le service ou les travaux demandés.
J’élabore avec les parties prenantes internes une stratégie d’achats, en tenant compte des moyens financiers de l’entreprise, du niveau de qualité attendu et de notre démarche RSE pour répondre exactement au besoin, dans le respect des règles de la commande publique. J’interroge ensuite les différents fournisseurs que j’ai sourcés et je retiens, après avoir négocié, le ou les fournisseurs qui sont objectivement les meilleurs. Une fois l’achat effectué, je porte le marché auprès des utilisateurs et les aide à faire respecter les engagements des fournisseurs.

Mon métier est transverse, ouvert sur l’externe, en pleine évolution, et il me permet d’être en relation avec une pluralité d’acteurs.

Ce qui donne encore plus de sens à mon travail, c’est l’engagement de l’entreprise dans ce que l’on appelle les « achats responsables ». Acheter responsable, c’est prendre en compte dans l’achat les enjeux sociétaux tels que le respect de l’environnement, la sécurité des salariés, l’équilibre des relations avec les fournisseurs ou le recours aux entreprises du secteur protégé et adapté. Je participe ainsi au renforcement de l’ancrage territorial de RTE.

Témoignages : c’est mon métier !

 

C’est grâce à la formidable énergie et l’expertise des 9000 hommes et femmes de RTE que le courant passe à chaque seconde. Rencontre avec quelques-uns d’entre eux.

 

Alexandre et Jon, Concepteurs/Développeurs

Image
Jon et Alexandre - concepteurs developpeurs

Jon : « Je suis concepteur/développeur java au sein du Département Développement Logiciels  à la DSIT. Je travaille sur la refonte d’une plateforme de simulation et d’analyse de notre réseau électrique utilisée pour son exploitation.

Chez RTE, les concepteurs/développeurs développent une double compétence de développement industrialisé logiciel et de maitrise des problématiques métiers (connaissance du réseau, électrotechnique, modélisation…). Nous sommes positionnés sur des activités à forte algorithmie ou nécessitant un savoir-faire spécifique à RTE sur des applications qui seront clés pour que le réseau accompagne comme il se doit la transition énergétique et les nouveaux modes de consommation. »
    
Alexandre : « Dans le même département que Jon, je travaille sur le calcul de capacité d’échanges d’électricité aux interconnexions qui s’effectue dans cette même plate-forme de simulation.

Concrètement, cela consiste à concevoir et développer de nouvelles fonctionnalités pour le calcul de capacité coordonné au niveau européen : il faut pour cela bien clarifier le besoin métier avant de développer une plateforme puis réaliser les tests. On est présent de bout en bout d’un projet et cela rend le job très riche. »

Mailys, Assistante d’étude et de concertation
 

Image
Mailys - Etudes et concertation

« Je suis géomaticienne, une discipline qui consiste à travailler avec les données géographiques pour réaliser des cartes.  

Mon poste comprend deux volets : cartographe et urbaniste. Je réponds aux services d’urbanisme pour leur donner des indications sur nos ouvrages électriques. Et j’accompagne toujours ma réponse d’une carte !

Mes compétences sont très spécifiques dans l’entreprise. Au quotidien, je travaille donc de manière très indépendante. Une grande autonomie que j’adore ! Et surtout le résultat de mon travail sert les autres services. Par exemple, je collabore avec l’équipe du service études décisionnelles à la réalisation du schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables (S3RENR) de la région Rhône-Alpes Auvergne. Ma mission : illustrer ce document… avec des cartes bien sûr ! »

 

Emmanuel, manager du projet IFA 2
 

Image
Emmanuel - Manager de projet IFA2

« Je pilote le projet IFA 2, une interconnexion électrique avec l’Angleterre, qui comporte une liaison électrique sous-marine et souterraine de 1 000 MW et d’environ 240 km entre Caen et Southampton.

Ma mission, c’est d’animer l’équipe qui travaille sur le projet et de faire en sorte que l’information sur les différents chantiers soit bien partagée : sécurité, avancée des travaux sous-marins et souterrains, procédures administratives, travaux de la station de conversion, préparation de la mise en exploitation, fabrication des câbles… Le projet étant en partenariat étroit avec l’opérateur anglais National Grid, je fais aussi en sorte de créer du lien avec les membres de l’équipe anglaise qui travaillent avec nous.

De tels projets embarquent beaucoup d’entités de l’entreprise : finance, juridique, achats, affaires européennes…C’est très enrichissant. Après 23 ans dans l’entreprise, je découvre encore des métiers ! »

 

Albane, Chargée d’études expertise
 

Image
Albane - Chargée d'études

« Au sein d’une entité dédiée à l’expertise du réseau, j’étudie les phénomènes transitoires sur le réseau électrique, en prestation ou sur demande d’autres entités de RTE. J’analyse des incidents qui ont eu lieu sur le réseau.

J’étudie des situations de réseau avec risque de résonance électrique comme les raccordements de parc éolien offshore ou les scénarios de reconstitution du réseau après un incident de grande ampleur.

Mon quotidien en 3 mots, c’est : simuler - pour chaque étude je fais plusieurs milliers de simulations -, analyser car les simulations génèrent des giga-octets de données à analyser et enfin,  communiquer pour faire connaître les résultats aux « clients » internes et s’assurer qu’ils sont bien compris. »

 

Mathilde, Chargée d’études R&D  
 

Image
Mathilde - Chargée d'études R&D

« Je travaille dans une équipe qui s’intéresse au futur du système énergétique. Notre prochaine étude aura pour sujet la production de gaz propre à partir d’électricité.

Notre objectif ? Déterminer si cette solution pourrait être un jour développée massivement.

Pour mes études, j’ai beaucoup de calculs à faire tourner. Pour cela, j’utilise un logiciel qui simule l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité à chaque heure en fonction de différents paramètres (nombres de véhicules électriques, conditions climatiques, etc.). Je lance plusieurs simulations et deux heures après, j’ai mes résultats : c’est plutôt rapide car il s’agit de simuler le fonctionnement de tout le parc de production européen ! »