Stage - Analyse et Simulation de l'Équilibre Offre-Demande court-terme en 2035-50 à Paris La Défense - F/H
Ile de France - LA DEFENSE (92)
Stage - Analyse et Simulation de l'Équilibre Offre-Demande court-terme en 2035-50 à Paris La Défense - F/H
Ile de France - LA DEFENSE (92)

Stage - Analyse et Simulation de l'Équilibre Offre-Demande court-terme en 2035-50 à Paris La Défense - F/H

Stage
R&D Innovation
Ile de France - LA DEFENSE (92)
Bac+5, Master 2, diplôme d'école, RNCP niv7
St-23-1364
arrow

Description de l'offre

Lieu : à Paris La Défense. 
Durée et/ou période du stage :Le stage est prévu de commencer entre juin et septembre 2024. La durée du stage est 6 mois.

Contexte :

Le marché de gros de l’électricité européen est totalement ouvert depuis les années 2000 : les acteurs (société de production et/ou de commercialisation d’électricité) bénéficient d’une liberté contractuelle très large. Cependant, la sécurité du système électrique repose sur l’équilibre en temps réel entre la production et la consommation (ou Equilibre Offre-Demande (EOD)). Le législateur a confié la responsabilité de gérer ce mécanisme à RTE, en tant que Gestionnaire de Réseau de Transport (GRT). Pour rétablir l’équilibre, le GRT peut modifier autoritairement la consigne de production (ou de consommation pour les consommateurs flexibles) de certains acteurs, dits acteurs d’ajustement.

Le besoin d’harmonisation des mécanismes européens fait suite au règlement Electricity Balancing, qui préconise la mise en place de plateformes d’échange d’ajustements pour mutualiser l’équilibrage avec les autres GRTs européens. Or, les moyens flexibles qui constituent les réserves d’ajustement ont des caractéristiques spécifiques qui impliquent des produits spécifiques, ce qui est difficilement compatible avec la création de marché. L’approche retenue pour créer des marchés d’ajustement harmonisés, à l’échelle européenne, et suffisamment liquides, a été de traduire cette diversité en un ensemble de produits d’ajustement standards :

  • Un produit long (projet TERRE),
  • Un produit court (projet MARI)[1]

RTE ajustait jusqu’alors ses moyens flexibles suivant ses besoins (soit le déséquilibre entre la production et la consommation) au prix d’offre. Or, les projets TERRE et MARI imposent à RTE de gérer ses ajustements très différemment : il faut désormais soumettre des prix et des quantités aux différents marchés d’ajustement européens. L’élaboration de ces quantités et de ces prix en fonction du comportement des GRTs et des acteurs étrangers constitue la stratégie d’équilibrage. L’objectif de la stratégie d’équilibrage est de garantir l’équilibre entre la production et la consommation, au coût le plus faible possible.

Ces transformations réglementaires ainsi que l’évolution rapide du mix énergétique engendrent des questionnements importants sur l’avenir du système d’équilibrage en Europe. Il y a actuellement une thèse en cours dans la R&D de RTE qui a pour but d’explorer les impacts des choix des GRTs et des autres acteurs de marché dans le cadre de leur stratégie d’équilibrage sur l’équilibrage du système dans son ensemble—avec un horizon de 2035 et de 2050. Les nouvelles méthodes de modélisation créées dans le cadre de cette thèse ouvrent la voie pour de nombreux travaux. Ce stage vise donc à poursuivre les sujets explorés dans le cadre de cette thèse.

La R&D de RTE développe depuis plusieurs années des outils qui permettent d’éclairer les évolutions à venir du mix électrique et de proposer des évolutions de règles de marché. Dans le cadre de ce stage, il s’agit en particulier de l’outil ATLAS dédié à la simulation des marchés de l’électricité.

Mission :

En tant que stagiaire, vous serez intégré(e) à la Direction de la Recherche et du Développement basée à La Défense (92) et plus précisément dans l’équipe « Equilibre Offre demande, Assistant Salles H24 ».

Objectifs :

L’objectif de ce stage est de poursuivre les travaux débutés dans le cadre d’une thèse sur l’avenir de l’équilibrage du système électrique sur plusieurs axes. Ce travail devrait passer notamment par :

  1. Prise en main de l’outil ATLAS qui permet de simuler les marchés de l’électricité en prenant en compte les différents acteurs et l’évolutions des incertitudes quand on se rapproche du temps réel.
  2. Appropriation de l’historique des études sur le sujet. Ce sujet de stage est fortement lié à une thèse qui est actuellement en cours au sein de la R&D de RTE et qui porte sur les évolutions de l’équilibre offre-demande court-terme à l’horizon 2035-2050. Une des premières tâches est donc de plonger dans cette littérature existante afin de comprendre les enjeux du sujet.
  3. Simulation des marchés de l’équilibrage avec une vision cohérente des acteurs et des erreurs de prévision pertinentes.
  4. Analyse des résultats de ces simulations, en particulier sur la pertinence de la stratégie d’équilibrage du GRT et ses impacts sur les prix de marchés et la sureté du système en temps réel

[1] Il y a également d’autres produits plus courts (projet PICASSO et FCR) qui ne seront pas traités dans le cadre de ce stage.

 

Profil recherché

Profil recherché

Profil recherché :

  • Niveau d’études : Master / Ingénieur en 3e année
  • Type d’école : Bac +5
  • Compétences recherchées :

L’étudiant(e) retenu(e) devra disposer d’une bonne capacité d’analyse et être capable d’autonomie, de rigueur et d’esprit logique. De l’intérêt et des connaissances sur le système électrique, l’optimisation et l'économie seraient appréciées. Une première expérience en programmation serait un plus, les modèles à développer lors du stage seront en Python. Une pratique courante de l’anglais en lecture et écriture est nécessaire.

RTE conduit une politique active en faveur de l'égalité des chances des personnes handicapées, par son accord du 4 mars 2021, l'entreprise réaffirme son engagement. Si vous êtes dans cette situation, n'hésitez pas à nous faire part de vos éventuels besoins spécifiques afin que nous puissions les prendre en compte.