Bilan électrique 2014 : Baisse de la consommation d’électricité et progression des énergies renouvelables qui représentent désormais près de 20 % de la consommation

26-01-2015

La consommation française diminue de 6 % en 2014 en données brutes, compte tenu d’une météo extrêmement clémente, et de 0,4 % après correction des aléas climatiques. Les énergies d’origine renouvelable (ENR) poursuivent leur développement et représentent près de 20 % de la consommation d’électricité française. La modération de la consommation électrique en 2014, associée notamment au développement des énergies renouvelables, a permis de réduire de plus de 40 % les émissions de CO2 du secteur électrique. Avec un solde positif de 65 TWh, la France demeure le premier pays exportateur d’électricité en Europe.

En raison de la douceur du climat (2014 est l’année la plus chaude depuis le début du XXème siècle), la consommation brute d’électricité baisse de 6 % par rapport à 2013, pour s’établir à 465,3 TWh.
Corrigée des aléas climatiques, la consommation française d’électricité diminue de 0,4 %.

Pour la première fois, la consommation des PMI/PME, des professionnels et des particuliers est également en baisse de 0,5 % (392,4 TWh), alors que la consommation de la grande industrie est stable (67,4 TWh).
Cette légère diminution de la consommation d’électricité française reflète une activité économique ralentie mais également l’effet des mesures d’économie d’énergie déployées en France depuis plusieurs années.

En 2014, les énergies d’origine renouvelable (hydraulique inclus) atteignent près de 20 % de la consommation d’électricité française, comme en 2013. Fait nouveau, la production des ENR, hors hydraulique, devance la part de la production thermique fossile, avec 28 TWh d’électricité produite. La clarification du dispositif réglementaire ainsi que des dispositions économiques plus favorables en 2014 ont permis d’augmenter de près de 1 900 MW les capacités de production éolienne et photovoltaïque, portant la puissance installée éolienne à plus de 9 100 MW et photovoltaïque à près de 5 300 MW.

La production des centrales à charbon, dont plusieurs unités ont fermé, est en diminution de 58 %. Avec des centrales à gaz moins utilisées (- 28 %), et compte tenu des conditions météorologiques qui limitent le recours à ces moyens de production, la production thermique fossile est en recul de 17,7 TWh (- 40 %).

La baisse de la consommation, combinée à l’essor des énergies renouvelables et à la baisse de la production thermique fossile, a permis de réduire de plus de 40 % les émissions de gaz à effet de serre du secteur électrique, avec 19 millions de tonnes équivalent CO2.

Les échanges électriques ont été particulièrement soutenus en 2014 (92,4 TWh à l’export et 27,3 TWh à l’import). Avec un solde de 65,1 TWh, la France demeure en 2014 le pays européen le plus exportateur d’électricité. En raison de l’indisponibilité de près de la moitié du parc nucléaire belge, le solde exportateur de la France vers la Belgique s’est établi à 16,5 TWh (+ 28 % par rapport à 2013).

Téléchargez l'application éCO2mix sur iPhone, iPad ou AndroidL’utilisation soutenue des interconnexions confirme notamment la nécessité de poursuivre l’adaptation du réseau électrique pour lui permettre de répondre aux enjeux de la transition énergétique engagée en France et en Europe. Pour contribuer à cette transition et permettre aux clients de disposer d’une électricité économique, propre et sûre, RTE a maintenu, en 2014, son niveau d’investissement à 1 374 M€, soit sensiblement le même niveau qu’en 2013.

L’ensemble de ces informations sur la consommation, la production, les échanges transfrontaliers ou encore les émissions de CO2 est consultable en temps réel sur la nouvelle version de l’application grand public éCO2mix disponible sur smartphones, tablettes, ainsi que dans la rubrique éCO2mix de notre site.

 

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Article

Votre parcours chez RTE

Vous êtes jeunes diplômés, étudiants ou professionnels expérimentés? RTE offre un large éventail de métiers et de parcours professionnels. Pour les découvrir c'est ici !
Actualite

RTE fait évoluer ses relations médias en lançant sa newsroom

L'espace média de RTE (Réseau de Transport d’Electricité) met à disposition toutes les actualités de l’entreprise, ses communiqués de presse et ses documents de référence (Bilans prévisionnels, bilans électriques…) mais également la biographie de ses dirigeants ainsi qu’une médiathèque permettant de télécharger des photos, des vidéos ou des iconographies.