Des résultats annuels 2017 solides et une stratégie d’investissement au bénéfice de la transition énergétique

Finances - 21-03-2018

Un nouveau cadre de régulation tarifaire, un modèle économique stable et une bonne santé financière permettent à RTE de réaliser ses investissements en bénéficiant de sources de financement compétitives.

Pour l’exercice 2017, le chiffre d’affaires est de 4 648 millions d’euros, soit une hausse de 4,5% par rapport à 2016. Cette évolution s’explique principalement par l’entrée en vigueur du nouveau tarif d’utilisation du réseau de transport d’électricité, TURPE 5, au 1er août 2017. Cette augmentation se caractérise également par une hausse de la consommation électrique liée aux conditions météorologiques et par la reprise marquée de l’activité industrielle (hausse de 3,5 % de la consommation d’électricité des clients industriels).

L’EBITDA, de 1 795 millions d’euros pour 2017, est également en hausse de 5,0%. Cette bonne performance est le résultat de l’évolution positive du chiffre d’affaires conjuguée aux efforts de l’entreprise pour maîtriser ses dépenses.

Ces bons résultats sont atténués par l’augmentation exceptionnelle de 10 points du taux d’imposition sur les sociétés (Loi de finances rectificative pour 2017). Ainsi, le résultat net, après impôt sur les sociétés, s’établit à 372 millions d’euros pour 2017, soit une baisse de 7,7%.

Engagée dans le projet industriel « Impulsion & Vision », destiné à contribuer à la réussite de la transition énergétique et à faire de RTE le premier réseau électrique et numérique en Europe, l’entreprise a maintenu un niveau d’investissement soutenu en 2017, à 1 393 millions d’euros (au périmètre régulé par la CRE). RTE a ainsi consacré plus de la moitié des investissements au renfort de la solidarité entre territoires (telle que la ligne souterraine du « Filet de sécurité Bretagne » reliant le Morbihan aux Côtes d’Armor). Parallèlement, RTE accorde une place importante aux solutions innovantes et à la numérisation des équipements (114 millions d’euros investis en 2017) dont le déploiement s’accélère. En 2017, 65 postes électriques ont vu leur numérisation s’achever et plus de 320 postes électriques sont en cours de numérisation.

Les équilibres financiers de RTE sont maintenus, avec une dette en légère hausse, à 8 882 millions d’euros. En 2017, RTE a su tirer parti d’un contexte de taux d’intérêt historiquement bas : l’emprunt obligataire réalisé en octobre d’un montant de 750 millions d’euros sur une durée de 20 ans, s’est conclu au taux de 1,875%. La maturité moyenne de la dette a ainsi été allongée et son coût moyen abaissé.
 

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Projet

S3REnR Hauts-de-France, un schéma pour mieux raccorder les énergies renouvelables

Du 1er juin au 13 juillet 2017, apportez vos observations et propositions sur le projet
Article

Votre parcours chez RTE

Vous êtes jeunes diplômés, étudiants ou professionnels expérimentés? RTE offre un large éventail de métiers et de parcours professionnels. Pour les découvrir c'est ici !