Interconnexion France-Irlande : lancement de la concertation publique

29-01-2019

Le projet d’interconnexion reliant le Finistère au sud de l’Irlande franchit une nouvelle étape avec le lancement de la concertation publique de fin janvier à avril 2019 pour déterminer l’itinéraire de la liaison électrique.

CELTIC Interconnector

Porté par RTE et son homologue irlandais Eirgrid, le projet vise à créer une liaison électrique de 575km (dont environ 500km en mer), reliant le Finistère au sud de l’Irlande avec une jonction des câbles à l’Est des côtes de la Ceinture Dorée.  La liaison, sous-marine et souterraine, reliera le poste électrique de Knockraha (région de Cork au sud de l’Irlande) au poste de la Martyre (Finistère).

Reconnu Projet d’Intérêt Commun (PIC) par l’Union Européenne, Celtic Interconnector répond aux enjeux européens en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique en facilitant le développement des énergies renouvelables et l’évolution vers un mix électrique à bas carbone. La mise en service est estimée en 2026.

La concertation pour déterminer  le tracée de l’interconnexion

La première phase de la concertation s’est achevée jeudi 20 décembre avec la validation de l’aire d’étude pour le passage de la liaison électrique souterraine, sous l’égide de la sous-préfète de Morlaix (par intérim), Anne Tagand.

La prochaine étape clé est la concertation sous l’égide de la Commission Nationale du Débat Public, qui débutera mardi 29 janvier, avec toutes les parties prenantes et la population locale, en vue de rechercher le meilleur itinéraire possible pour le passage de la future liaison souterraine (fuseau dit de moindre impact). Ce fuseau tiendra compte des contraintes techniques, économiques, des sensibilités environnementales, agricoles et des enjeux liés à l’aménagement du territoire.

«Arrivé en phase de concertation, c’est maintenant aux acteurs du territoire breton de contribuer à la définition du meilleur tracé (dit fuseau de moindre impact) pour le projet. » Eric Thebault, pilote du projet

2026

Mise en service estimée de la liaison

 

 

 

 

Gaëlle CHEVREAU, Responsable concertation sur le projet Celtic Interconnector

Pourquoi la concertation préalable  du public est-elle si importante pour RTE à cette étape du projet ?

Pour ce projet, RTE a saisi la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) qui a désigné deux garantes de cette concertation préalable du public. Le principal enjeu est que le public puisse s’exprimer, participer, s’approprier le projet. Il est essentiel qu’il puisse comprendre les objectifs visés. Cette implication de la population concernée va permettre de définir des propositions de tracé et les emplacements des différentes infrastructures, en accord avec les intérêts du territoire.

Cette concertation avec le public vient en complément de la concertation dite « Fontaine » que RTE déploie sur l’ensemble de ces projets d’ouvrages neufs. Elle bénéficie de plus des moyens d’information  exigés pour tout projet reconnu PIC. C’est ainsi un processus de concertation à 3 niveaux : la concertation Fontaine (aire d’étude et fuseau de moindre impact), la concertation PIC (réglementation européenne) et la concertation préalable avec garant de la CNDP qui va être déployé sur le territoire*.

Comment va se dérouler la concertation ?

La concertation est déjà engagée auprès des acteurs du territoire : services de l’Etat,  élus, collectivités locales, usagers de la mer, acteurs sociaux économiques, associations environnementales. Elle a abouti à la validation de l’aire d’étude, le 20 décembre dernier.

La concertation préalable avec le public démarrera avec deux réunions d’information, le 29 et 30 janvier, au nord et au sud de l’aire d’étude. Elles seront suivies de temps de rencontres avec RTE au plus près des citoyens du territoire concerné (marché, supermarché, médiathèque, etc).

Enfin, 4 cercles de travail thématiques, destinés aux acteurs professionnels ou associatifs,  se tiendront en février/mars 2019. Ils porteront sur l’environnement naturel, le patrimoine et le paysage, l’agriculture, les activités de loisirs « mer et terre » ; le développement du territoire.

La concertation préalable s’achèvera avec 2 réunions de clôture, puis un bilan des deux garantes.

Toutes ces actions serviront à déterminer les propositions de fuseaux, qui seront présentées pour que soit retenu, à l’été 2019n  le fuseau de moindre impact.

Parmi les différentes modalités de concertation, un site internet participatif, www.concertation.celticinterconnector.eu , permettra à tous ceux qui le souhaitent de s’informer et de contribuer au projet dès le 29 janvier. Les personnes concernées ont jusqu’à avril 2019 pour donner leurs avis !

 

 

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Article

Votre parcours chez RTE

Vous êtes jeunes diplômés, étudiants ou professionnels expérimentés? RTE offre un large éventail de métiers et de parcours professionnels. Pour les découvrir c'est ici !
Actualite

Plongez au cœur du Voyage Électrique !

Découvrez les projets qui ont marqué RTE en 2017 à travers Le Voyage Électrique, plateforme interactive du rapport d’activité !