L'impact de la crise sanitaire (COVID-19) sur le fonctionnement du système électrique

08-04-2020

Consulter le document

La crise sanitaire liée au virus COVID-19, qui se propage actuellement à l’échelle mondiale, a une forte influence sur le système électrique.

En particulier, la consommation d’électricité a diminué de manière spectaculaire dès que les mesures de confinement ont été adoptées. Or l’évolution de la consommation d’électricité est considérée comme un bon indicateur de l’activité économique et des comportements de masse (en niveau, structure et répartition géographique).

Au-delà, le fonctionnement du système électrique et la continuité de l’approvisionnement en électricité en cette période d’urgence sanitaire suscitent des interrogations de la part de nombreux commentateurs.

RTE a recensé dans le présent document les réponses aux questions les plus fréquemment posées, relatives à la consommation d’électricité, mais également à la production d’électricité, aux émissions de CO2 et à la situation économique dans son ensemble.

Les éléments de réponse présentés dans la suite du document sont issus d’analyses provisoires, basées sur les données disponibles en date du 5 avril 2020. Ces résultats pourront être précisés ou complétés dans les prochains mois, sur la base de données consolidées. Les premières analyses portent à ce stade sur des observations à l’échelle nationale mais pourront être complétées prochainement avec des données régionales.

 

En résumé

1. Le confinement a entraîné une diminution de la consommation d’électricité de l’ordre de 15 à 20 % toutes choses étant égales par ailleurs (consommation à conditions météorologiques équivalentes).

2. Une telle variation de la consommation d’électricité sur un laps de temps aussi court est inédite. Lors de la crise économique de 2008-2009, la contraction de la demande s’était étalée sur le temps long, avait atteint au maximum -5 % d’une année sur l’autre.

3. À cet effet structurel s’ajoutent des fluctuations importantes de la consommation en fonction des conditions météorologiques, qui rendent l’effet du confinement plus ou moins visible selon les moments. Ainsi, la baisse de la consommation de ces derniers jours (entre fin mars et début avril) n’est pas liée à une évolution de l’activité économique (stable depuis la seconde semaine de confinement), mais à l’augmentation des températures.

4. La trajectoire de consommation de la France s’apparente à celle de l’Italie. L’effet baissier sur la consommation est plus sensible qu’en Espagne, tandis que la consommation en Allemagne semble peu affectée par la crise.

5. Le système électrique fonctionne correctement. Sur la fin de la troisième semaine de confinement, aucun moyen thermique n’était démarré (hors cogénérations) du fait des conditions de marché (prix de l’électricité faibles), et ses émissions de CO2 étaient donc quasiment nulles (fonctionnement reposant sur le nucléaire et une proportion plus forte d’énergies renouvelables d’origine hydraulique, éolienne et solaire). Les périodes de plus faible consommation (week-end) et de forte production éolienne permettent d’illustrer le rôle de la flexibilité du parc nucléaire français dans un système avec une part croissante d’énergies renouvelables.

6. L’effet principal de la réduction de l’activité économique sur la production pourrait se faire ressentir à moyen terme et sur plusieurs mois, avec une influence sur le rythme d’installation des énergies renouvelables, le positionnement et la durée des arrêts pour maintenance des réacteurs nucléaires. RTE établira de nouvelles prévisions dans le cadre des outils prévus par la loi (Bilan prévisionnel et études saisonnières) une fois qu’il sera possible de disposer de davantage de visibilité sur la sortie de crise.

Découvrez également

Actualite

La sécurité d’approvisionnement en électricité 2019-2025 : Une période charnière pour le système électrique français, en pleine dynamique de transition énergétique.

Mercredi 20 novembre 2019, RTE, Réseau de Transport d’Electricité, publie son diagnostic sur la sécurité d’approvisionnement en électricité de la France, à l’horizon 2025.
Article

Votre parcours chez RTE

Vous êtes jeunes diplômés, étudiants ou professionnels expérimentés? RTE offre un large éventail de métiers et de parcours professionnels. Pour les découvrir c'est ici !
Actualite

RTE fait évoluer ses relations médias en lançant sa newsroom

L'espace média de RTE (Réseau de Transport d’Electricité) met à disposition toutes les actualités de l’entreprise, ses communiqués de presse et ses documents de référence (Bilans prévisionnels, bilans électriques…) mais également la biographie de ses dirigeants ainsi qu’une médiathèque permettant de télécharger des photos, des vidéos ou des iconographies.