La consommation d’électricité mesurée à la source

R&D - 22-01-2019

Suivre finement l’évolution de la consommation électrique des foyers français. Tel est l’objectif du projet Panel Elecdom, qui va faire l’objet d’une expérimentation financée en partie par RTE. Les explications de Thérèse Kreitz (Ademe) et de Thierry Rieser (Enertech).

Comment est né ce projet ?

Thérèse Kreitz, coordinatrice pour le projet Panel Elecdom à l’Ademe : Il s’inscrit dans le cadre plus large d’un appel d’offres « recherche » que nous avons lancé dans le secteur du bâtiment. L’objectif du projet est de constituer un panel de ménages pour mesurer en continu l’évolution de leur consommation d’électricité. Cette proposition a été soumise par le bureau d’études Enertech, avec qui nous avions déjà travaillé pour des campagnes de mesures ponctuelles. Nous l’avons retenue car ces données peuvent s’avérer précieuses pour orienter les politiques publiques en matière d’efficacité énergétique, identifier les meilleurs leviers pour réduire la consommation des ménages, cibler les aides, etc. Le projet va faire l’objet d’une expérimentation sur deux ans à partir de janvier prochain.

En quoi consiste concrètement l’expérimentation ?

Thierry Rieser, gérant du bureau d’étude Enertech : Pour constituer le panel, nous avons fait appel à un sociologue et à un statisticien afin de disposer d’un échantillon représentatif de la population française, et ainsi collecter des données avec toute la rigueur scientifique nécessaire. Nous sommes maintenant en train d’installer des capteurs – des wattmètres série, pinces ampèremétriques, etc. – dans les logements sélectionnés afin de pouvoir mesurer précisément la consommation des différents appareils électriques : plaques de cuisson, four, machine à laver, réfrigérateur, éclairage, TV, ordinateur, recharge des appareils mobiles, etc. Les données seront recueillies à distance, puis analysées et partagées avec l’Ademe et RTE dans le strict respect de la réglementation (confidentialité, RGPD…).

La consommation électrique fait déjà l’objet de campagnes de mesures régulières. En quoi ce dispositif est-il si innovant ?

T. R. : Des campagnes de mesure ponctuelles sont en effet réalisées de temps à autre. Mais celles-ci sont souvent parcellaires – elles concernent un seul type d’appareil –, hétérogènes et, pour la plupart, assez anciennes. Le projet nous permettra de disposer d’une vision exhaustive de la consommation résidentielle, avec des données beaucoup plus précises, et surtout d’en mesurer l’évolution sur la durée.

T. K. : Le nombre croissant d’appareils électroniques dont sont équipés les ménages change la nature de la consommation d’électricité. Certes, les actions menées pour améliorer l’efficacité énergétique portent leurs fruits, qu’il s’agisse des étiquettes énergie pour les appareils électro-ménagers ou du déploiement des ampoules basse consommation pour l’éclairage. Mais malgré cela, la consommation ne diminue pas. Mesurer plus finement ces évolutions nous permettra de mieux appréhender ces tendances et d’agir plus efficacement pour inciter les ménages à davantage de sobriété.

Pourquoi RTE s’est-il associé à ce projet ?

T. K. : Nous travaillons déjà étroitement avec RTE pour leur permettre d’affiner leurs prévisions de consommation. Celles-ci leur permettent de bâtir les scénarios de leur Bilan prévisionnel et d’anticiper leurs impacts sur la gestion du système électrique et le développement de leur réseau. Les perspectives ouvertes par le projet Panel Elecdom leur ont semblé prometteuses, et ils ont décidé d’apporter une partie du financement nécessaire au projet.

T. R. : L’Ademe ne finance jamais l’intégralité des projets retenus dans le cadre de ses appels d’offres « recherche ». Nous avons très vite eu l’idée de contacter RTE, avec qui nous avons déjà collaboré, pour leur proposer de s’associer à cette expérimentation. Elle fera l’objet d’un REX (retour d’expérience) détaillé pour évaluer la pertinence du dispositif. Nous avons bon espoir de pouvoir la prolonger en y associant si besoin d’autres acteurs, car le potentiel du projet Panel Elecdom prendra sa pleine mesure sur la durée.

 

Chiffre clé

90 %

C’est la proportion de la consommation d’électricité qui pourra être mesurée et qualifiée par type d’équipements grâce au projet Panel Elecdom (le chauffage électrique est exclu du panel car il fait déjà l’objet d’autres mesures spécifiques).

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Article

Votre parcours chez RTE

Vous êtes jeunes diplômés, étudiants ou professionnels expérimentés? RTE offre un large éventail de métiers et de parcours professionnels. Pour les découvrir c'est ici !
Actualite

Plongez au cœur du Voyage Électrique !

Découvrez les projets qui ont marqué RTE en 2017 à travers Le Voyage Électrique, plateforme interactive du rapport d’activité !