Analyses saisonnières France

Analyses saisonnières France

Pour comprendre

Deux fois par an, conformément à ses obligations légales et parce que la consommation d’électricité est fortement dépendante des saisons, RTE publie des études prévisionnelles de l'équilibre offre/demande d'électricité en France métropolitaine pour la période d'été et la période d'hiver.  

La ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, organisait,  jeudi 11 juin 2020, une conférence de presse sur les répercussions de la crise sanitaire sur la sécurité d’approvisionnement en électricité de la France en compagnie de François Brottes, président du Directoire de RTE.

Au regard des impacts de la crise sanitaire sur le système électrique et des moyens de productions disponibles, le président du Directoire de RTE a présenté  les analyses préliminaires de RTE sur la sécurité d’approvisionnement en électricité de la France pour les mois à venir.

Pour l’été 2020, la sécurité d’approvisionnement des Français devrait être assurée, même en cas de canicule ou de sécheresse, avec des périodes d’imports depuis les pays voisins.

Concernant l’hiver 2020-2021, période de l’année où la consommation en électricité est la plus forte, RTE devra faire face à une situation inédite nécessitant une grande vigilance. A températures de saison, la sécurité d’approvisionnement devrait être assurée. Toutefois, en cas de froid plus rigoureux (3 à 7°C en dessous des normales), la situation devrait être plus sensible du fait d’une moindre production disponible en France. La période sera sous vigilance dès le mois d’octobre.

Des leviers pourraient être activés pour diminuer, ponctuellement, la consommation en électricité :

  • Les écogestes – chaque Français a le pouvoir de réduire sa consommation en adoptant des gestes simples. Si tous les foyers français éteignent 1 ampoule, cela permet par exemple d’économiser jusqu’à 600 MW à l’échelle du pays, soit la production d’une centrale au charbon.
  • Les effacements dont l’interruptibilité - 18 sites industriels peuvent être, en cas de besoin, coupés en quelques secondes. le Ministère de la Transition écologique et solidaire et RTE travaillent à l’accroissement des volumes d’effacements disponibles, qui sont actuellement de 3 GW.
  • La baisse de 5% de la tension du réseau

S’ils sont activés, l’ensemble de ces dispositifs permettent de diminuer la consommation d’environ 8 GW, l’équivalent de 8 réacteurs nucléaires.

En dernier recours, si et seulement si les leviers activés ne suffisaient pas, RTE pourrait avoir recours au délestage, c’est-à-dire à des coupures d’électricité maîtrisées, ciblées et temporaires sur le territoire. Il n’est en aucun cas question de black-out.

Ces analyses seront affinées dans les mois à venir en fonction du niveau de reprise de la consommation d’électricité, de la météo et de la durée effective des arrêts des réacteurs nucléaires.

Découvrez également

Actualite

La sécurité d’approvisionnement en électricité 2019-2025 : Une période charnière pour le système électrique français, en pleine dynamique de transition énergétique.

Mercredi 20 novembre 2019, RTE, Réseau de Transport d’Electricité, publie son diagnostic sur la sécurité d’approvisionnement en électricité de la France, à l’horizon 2025.
Article

Votre parcours chez RTE

Vous êtes jeunes diplômés, étudiants ou professionnels expérimentés? RTE offre un large éventail de métiers et de parcours professionnels. Pour les découvrir c'est ici !
Actualite

RTE fait évoluer ses relations médias en lançant sa newsroom

L'espace média de RTE (Réseau de Transport d’Electricité) met à disposition toutes les actualités de l’entreprise, ses communiqués de presse et ses documents de référence (Bilans prévisionnels, bilans électriques…) mais également la biographie de ses dirigeants ainsi qu’une médiathèque permettant de télécharger des photos, des vidéos ou des iconographies.