Toutes les actualités

86 résultats trouvés

GridLink : le projet de raccordement d’une interconnexion entre la France et le Royaume-Uni par un investisseur privé

03-09-2019

Mis à jour le 10-04-2020

Le projet d’interconnexion Gridlink en bref :

GridLink est un projet privé de nouvelle interconnexion électrique à haute tension entre le réseau de transport d’électricité français et le réseau de transport d’électricité britannique.

Ce projet, s’il se concrétise, sera financé, développé, construit et exploité par la société anglaise GridLink Interconnector Ltd dans le cadre d’une Nouvelle Interconnexion Dérogatoire (NID)d’une capacité de 1400 mégawatts.

1 Une NID est autorisée par l'Union européenne et permet à un investisseur privé de développer, construire et exploiter une interconnexion entre 2 pays voisins sur une durée déterminée. Une NID, au même titre que toute interconnexion, répond aux enjeux d’augmentation de la sécurité d’approvisionnement de l’Europe.

 

 

Le projet GridLink en chiffres clés

  • 140 km de câbles d’interconnexion sous-marin entre la France et le Royaume-Uni  dont 32 km dans les eaux territoriales françaises.
  • 13 kilomètres de câbles électriques souterrains seront installés au départ de la digue du Break à Dunkerque. Ces câbles traverseront les communes de Mardyck, de Loon-Plage, de Craywick et de Bourbourg.
  • 1 station de conversion à Bourbourg

Le raccordement réalisé par RTE :

En tant que gestionnaire du réseau de transport d’électricité, RTE est chargé d’effectuer les aménagements nécessaires pour raccorder l’interconnexion au réseau de transport d’électricité français.

Suite à des études préalables sur les faisabilités techniques, et en tenant compte des enjeux environnementaux, RTE prévoit de créer une double liaison souterraine à 400 000 volts, de 3 kilomètres environ sur des terres agricoles, jusqu’à un nouveau poste électrique situé sur la commune de Bourbourg. Cette double liaison sera conçue à partir de la future station de conversion de GridLink, située sur la Zone de Grandes Industries (ZGI) du Grand Port Maritime de Dunkerque.

Le raccordement du nouveau poste, nommé « poste de Bourbourg », se fera sur deux liaisons électriques aériennes existantes à 400 000 volts qui seront reconfigurées pour permettre cette insertion.

 Raccordement électrique sur la commune de Bourbourg en chiffres

  • 3 kilomètres de câbles souterrains.
  • 1 nouveau poste électrique et son raccordement avec des câbles aériens.

 

 

La concertation du public :

La concertation préalable du public est une procédure qui répond à la demande légitime du public d’être associé, en amont des décisions, à l’élaboration des projets présentant de forts enjeux socio-économiques ou ayant un impact significatif sur l’environnement ou l’aménagement du territoire. Il permet aux riverains et aux collectivités de s’exprimer sur l’opportunité même du projet. Cette concertation préalable est pilotée par Gridlink, et RTE, en tant que maître d’ouvrage, y est associé.

Rendez-vous sur https://gridlinkinterconnector.com/fr/nous-contacter/ pour transmettre vos suggestions ou vous informer et poser des questions sur le projet.

La concertation Fontaine :

En parallèle à la concertation préalable du public, RTE est soumis pour tous ses projets de construction d’ouvrages neufs à une concertation dite « Fontaine ».

Elle associe les élus et les représentants des parties prenantes et permet dans un premier temps de discuter des contours de l’aire d’étude, c’est-à-dire la zone géographique dans laquelle pourrait s’implanter le poste électrique de Bourbourg et la double liaison souterraine. Dans un second temps, la concertation dite « Fontaine » permet de valider plus précisément, à partir du recensement des différents enjeux présents dans l’aire d’étude et des différentes solutions techniques envisageables, un emplacement de moindre impact pour le nouveau poste électrique et un fuseau de moindre impact pour la double liaison souterraine. A l’intérieur du fuseau de moindre impact sera défini le tracé de détail de la double liaison souterraine.

N’hésitez pas à commenter les propositions d’aire d’études et de fuseaux en cliquant ici.

 

Actualités des derniers mois :

 

Mars 2020 : La situation sanitaire bloque les interventions in situ. La rédaction du dossier de concertation Fontaine se finalise. Ce dossier sera bientôt transmis à l’administration et sera un support pour la concertation Fontaine afin de valider avec les parties prenantes à la fois l’aire d’étude, l’emplacement de moindre impact pour le poste et le fuseau de moindre impact pour la double liaison souterraine.

 

Février 2020 : Ce mois-ci débute une étude paysagère, en commençant par une reconnaissance terrain et la prise de photos. Le but est d’analyser l’impact visuel du futur poste de Bourbourg dans l’environnement existant.

 

Janvier 2020 : Les études se poursuivent sur le terrain pour affiner les impacts du projet à l’intérieur de l’aire d’étude : ce mois-ci des mesures acoustiques proches de l’emplacement proposé du futur poste permettront d’avoir une valeur du bruit existant préalablement au raccordement.

 

Décembre 2019 : Deux réunions publiques, à Loon-Plage et Bourbourg, ont permis de bons échanges grâce aux questions pertinentes des participants.

 

25-11-2019 : 2 réunions publiques en décembre

Deux réunions publiques sont organisées par GridLink Interconnector Ltd et RTE. Elles sont ouvertes à tous pour s'informer, poser des questions ou émettre des remarques :

  • Mardi 3 décembre à la mairie de Loon-Plage, 27 place de la République, à 18h30
  • Mardi 10 décembre à la mairie de Bourbourg, place de l’Hôtel de ville, à 18h30

Le garant, Monsieur Demolins sera présent.

Plus d'infos sur https://media.rte-france.com/gridlink-reunions-publiques/?local=nord

 

01-10-2019 : Raccordement de GridLink : études en cours

Dans le cadre du projet de raccordement du client GridLink Interconnector Ltd au réseau de transport d’électricité français, RTE a commandité, début octobre, des relevés topographiques sur la commune de Bourbourg. A la suite de cette campagne, des études de détection d’engins pyrotechniques seront menées par drone. Parallèlement, il y aura des études géotechniques et hydrogéologiques, majoritairement sur des terrains agricoles, dont les propriétaires et les exploitants auront été préalablement avertis.

Les équipes de RTE ont d’ores et déjà identifié les points sensibles de la zone telle que la présence de zones humides ou encore d’espèces protégées. Des études pédologiques ont quant à elles été menées par la Chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais. Enfin, des piézomètres ont été installés pour suivre l’évolution de la nappe phréatique.

Les résultats de ces études serviront à définir la solution de moindre impact permettant le raccordement du client GridLink Interconnector Ltd au réseau de transport d’électricité à haute et très haute tension.

 

23/09/2019 : Mise à disposition de documents d'information

Vous pouvez consulter sur le site de Gridlink les documents suivants. Vous avez la possibilité de donner votre avis en cliquant ici :

 

04-09-2019 : Nomination d’un nouveau garant

La Commission nationale du débat public (CNDP) a désigné Monsieur Laurent Demolins comme le nouveau garant de la participation du public jusqu'à l'ouverture de l'enquête publique. Le garant s’assure du respect de la concertation selon  les principes de la CNDP : transparence des informations et des échanges, équivalence de traitement entre tous les acteurs, argumentation des diverses positions... Il est indépendant des maîtres d’ouvrage et dans une position de neutralité à l’égard du projet. Vous pouvez envoyer vos remarques, suggestions, questions, recommandations à Monsieur Demolins à l’adresse suivante laurent.demolins@garant-cndp.fr

Retrouvez toute l’actualité du débat public sur l’interconnexion électrique entre la France et le Royaume et de son raccordement électrique sur https://www.debatpublic.fr/interconnexion-electrique-entre-france-royaume-uni-gridlink

 

En savoir plus sur les interconnexions

En savoir plus sur le développement du réseau de transport d'électricité et ses acteurs en France :

 
 

 

C’est l’histoire d’une seconde qui raconte RTE

17-06-2019

C’est l’histoire d’une seconde. Une seconde de notre quotidien, et celui des collaborateurs de RTE qui 24h/24 se mobilisent pour qu’à chaque seconde, le courant passe. Cette seconde on vous la raconte en 6 vidéos.

Découvrir les vidéos sur la chaine YouTube RTE

Interconnexion France-Irlande : lancement de la concertation publique

29-01-2019

Le projet d’interconnexion reliant le Finistère au sud de l’Irlande franchit une nouvelle étape avec le lancement de la concertation publique de fin janvier à avril 2019 pour déterminer l’itinéraire de la liaison électrique.

CELTIC Interconnector

Porté par RTE et son homologue irlandais Eirgrid, le projet vise à créer une liaison électrique de 575km (dont environ 500km en mer), reliant le Finistère au sud de l’Irlande avec une jonction des câbles à l’Est des côtes de la Ceinture Dorée.  La liaison, sous-marine et souterraine, reliera le poste électrique de Knockraha (région de Cork au sud de l’Irlande) au poste de la Martyre (Finistère).

Reconnu Projet d’Intérêt Commun (PIC) par l’Union Européenne, Celtic Interconnector répond aux enjeux européens en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique en facilitant le développement des énergies renouvelables et l’évolution vers un mix électrique à bas carbone. La mise en service est estimée en 2026.

La concertation pour déterminer  le tracée de l’interconnexion

La première phase de la concertation s’est achevée jeudi 20 décembre avec la validation de l’aire d’étude pour le passage de la liaison électrique souterraine, sous l’égide de la sous-préfète de Morlaix (par intérim), Anne Tagand.

La prochaine étape clé est la concertation sous l’égide de la Commission Nationale du Débat Public, qui débutera mardi 29 janvier, avec toutes les parties prenantes et la population locale, en vue de rechercher le meilleur itinéraire possible pour le passage de la future liaison souterraine (fuseau dit de moindre impact). Ce fuseau tiendra compte des contraintes techniques, économiques, des sensibilités environnementales, agricoles et des enjeux liés à l’aménagement du territoire.

«Arrivé en phase de concertation, c’est maintenant aux acteurs du territoire breton de contribuer à la définition du meilleur tracé (dit fuseau de moindre impact) pour le projet. » Eric Thebault, pilote du projet

2026

Mise en service estimée de la liaison

 

 

 

 

Gaëlle CHEVREAU, Responsable concertation sur le projet Celtic Interconnector

Pourquoi la concertation préalable  du public est-elle si importante pour RTE à cette étape du projet ?

Pour ce projet, RTE a saisi la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) qui a désigné deux garantes de cette concertation préalable du public. Le principal enjeu est que le public puisse s’exprimer, participer, s’approprier le projet. Il est essentiel qu’il puisse comprendre les objectifs visés. Cette implication de la population concernée va permettre de définir des propositions de tracé et les emplacements des différentes infrastructures, en accord avec les intérêts du territoire.

Cette concertation avec le public vient en complément de la concertation dite « Fontaine » que RTE déploie sur l’ensemble de ces projets d’ouvrages neufs. Elle bénéficie de plus des moyens d’information  exigés pour tout projet reconnu PIC. C’est ainsi un processus de concertation à 3 niveaux : la concertation Fontaine (aire d’étude et fuseau de moindre impact), la concertation PIC (réglementation européenne) et la concertation préalable avec garant de la CNDP qui va être déployé sur le territoire*.

Comment va se dérouler la concertation ?

La concertation est déjà engagée auprès des acteurs du territoire : services de l’Etat,  élus, collectivités locales, usagers de la mer, acteurs sociaux économiques, associations environnementales. Elle a abouti à la validation de l’aire d’étude, le 20 décembre dernier.

La concertation préalable avec le public démarrera avec deux réunions d’information, le 29 et 30 janvier, au nord et au sud de l’aire d’étude. Elles seront suivies de temps de rencontres avec RTE au plus près des citoyens du territoire concerné (marché, supermarché, médiathèque, etc).

Enfin, 4 cercles de travail thématiques, destinés aux acteurs professionnels ou associatifs,  se tiendront en février/mars 2019. Ils porteront sur l’environnement naturel, le patrimoine et le paysage, l’agriculture, les activités de loisirs « mer et terre » ; le développement du territoire.

La concertation préalable s’achèvera avec 2 réunions de clôture, puis un bilan des deux garantes.

Toutes ces actions serviront à déterminer les propositions de fuseaux, qui seront présentées pour que soit retenu, à l’été 2019n  le fuseau de moindre impact.

Parmi les différentes modalités de concertation, un site internet participatif, www.concertation.celticinterconnector.eu , permettra à tous ceux qui le souhaitent de s’informer et de contribuer au projet dès le 29 janvier. Les personnes concernées ont jusqu’à avril 2019 pour donner leurs avis !

 

 

Celtic Interconnector : Phase de concertation

celtic - 12-01-2019

Le projet Celtic interconnector est actuellement en phase de concertation

RTE a entretenu depuis le début du projet, un dialogue continu avec les services de l’État, les élus des collectivités locales, en associant les usagers de la mer, les acteurs socio-économiques et les associations environnementales. Aujourd’hui, RTE organise, sous l’égide de la Commission Nationale du Débat Public, une concertation à destination de tous les citoyens du territoire concerné, entre janvier et avril 2019, en vue de prendre en compte les enjeux locaux.

La concertation vient compléter celle qui a lieu avec les acteurs locaux, avec un enjeu, rechercher la meilleure implantation possible pour les ouvrages électriques à construire : la future liaison sous-marine et souterraine, ainsi que la station de conversion.

 

Apportez votre contribution au projet :

Participez aux réunions publiques de lancement

LA MARTYRE - Mardi 29 janvier de 18h30 à 20h30

Maison du Plateau – route de Ploudiry

29800 La Martyre

 

SAINT-POL-DE-LEON - Mercredi 30 janvier de 18h30 à 20h30

La Maison de services au Public

29, rue des Carmes

29 250 Saint-Pol-de-Léon

 

Participez aux permanences locales et stands mobiles

Stands mobiles

  • Marché de Landerneau - mardi 5 février - à partir de 9h
  • Médiathèque de Plouescat - mercredi 6 février - de 14h à 17h
  • Supermarché Leclerc de Landerneau - vendredi 8 février - de 9h à 16h

 

Permanences locales

 

  • Mairie de Saint-Servais - mardi 19 février de 14h à 16h
  • Mairie de Saint-Vougay - mercredi 20 février de 10h à 12h
  • Mairie de Sibiril - mercredi 20 février de 14h à 16h

 

RTE signe une Chaire de recherche sur l'impact de ses activités maritimes

21-11-2018

Portée par l’Université de Nantes et signée le 21 novembre, cette chaire de recherche sera bénéfique pour tous les acteurs de l’espace maritime dont RTE fait partie.

Activités humaines, impact environnemental et partage de l’espace maritime
Depuis une cinquantaine d’années, la pression des activités humaines sur l’environnement s’accentue. Alors que la littoralisation progresse, protéger l’écosystème marin est devenu primordial, notamment grâce à la création d’aires marines protégées (AMP). Les activités se multipliant sur la côte et au large (transport maritime commercial, pêche, aquaculture, extraction de granulats, EMR, loisirs...) clarifier les modalités de partage de l’espace maritime est également une nécessité.
Dans ce contexte RTE, l’Université de Nantes et de nombreux partenaires ont signé une convention de recherche intitulée : « Chaire de Recherche sur les dynamiques des activités humaines en mer et la planification de l’espace maritime ». RTE participe à cette Chaire en tant qu’acteur majeur de l’aménagement de l’espace maritime en raison du raccordement des parcs éoliens offshore et des interconnexions en projets.

Mieux comprendre pour mieux planifier les activités maritimes

Etudiant de manière générale les activités humaines en mer, la chaire a pour objectif de réfléchir à l’appropriation et l’impact de la société sur l’espace maritime et sur la planification de ses usages. Une équipe de recherche interdisciplinaire spécialisée dans la géographie, l’économie, le droit et les statistiques a ainsi été constituée.

"La participation de RTE à la Chaire maritime permettra de mieux comprendre et dialoguer avec les acteurs de la mer, à travers un effort de recherche commun" Gersende Chaffardon, responsable  projet RTE

Un dispositif pour évaluer l’impact des activités maritimes
L’un des objectifs de la Chaire  est de rendre le dispositif VALPENA plus performant. Cet outil développé par un groupement d’intérêt scientifique (GIS) permet de décrire et de cartographier l’activité et les stratégies de pêche professionnelle sur une zone, sur la base d’enquêtes auprès des pêcheurs. RTE s’appuie sur cette méthode opérationnelle dans le cadre de ses concertations avec les organisations professionnelles ainsi que pour la réalisation de ses études d’impacts en mer. Les travaux de la Chaire permettront ainsi de consolider les outils d’évaluations pour les besoins de l’ensemble des futurs usagers de la mer.
 

 

Découvrez également

Actualite

La sécurité d’approvisionnement en électricité 2019-2025 : Une période charnière pour le système électrique français, en pleine dynamique de transition énergétique.

Mercredi 20 novembre 2019, RTE, Réseau de Transport d’Electricité, publie son diagnostic sur la sécurité d’approvisionnement en électricité de la France, à l’horizon 2025.
Article

Votre parcours chez RTE

Vous êtes jeunes diplômés, étudiants ou professionnels expérimentés? RTE offre un large éventail de métiers et de parcours professionnels. Pour les découvrir c'est ici !
Actualite

RTE fait évoluer ses relations médias en lançant sa newsroom

L'espace média de RTE (Réseau de Transport d’Electricité) met à disposition toutes les actualités de l’entreprise, ses communiqués de presse et ses documents de référence (Bilans prévisionnels, bilans électriques…) mais également la biographie de ses dirigeants ainsi qu’une médiathèque permettant de télécharger des photos, des vidéos ou des iconographies.