Raccordement du parc éolien en mer de Dieppe Le Tréport

Normandie
En concertation / enquête publique

Sommaire

Les points clés

  1. 1

    Préparer le réseau à accueillir les énergies marines renouvelables

  2. 2

    Répondre à l’augmentation de la consommation électrique de la région

Les bénéfices

  1. 26,5 km

    Longueur totale de la liaison électrique de raccordement : 26,5 km, dont 23 km de liaison sous-marine.

  2. 200 M€

    Le coût du raccordement est estimé à environ 200 M€, inclus dans le projet du parc éolien.

Raccordement du parc éolien en mer

Une liaison sous-marine et souterraine à horizon 2022

Le rôle de RTE, défini par l’État, est de réaliser le raccordement à haute tension entre le parc éolien en mer et le réseau terrestre de RTE. Le parc éolien se compose de 62 éoliennes de 180 mètres de haut, pesant chacune 1800 tonnes à une distance de plus de 15 km des côtes. Cela représente une zone de 50 km².

La production envisagée de 496 MW équivaut à couvrir l’équivalent de la consommation domestique en électricité d’environ 850 000 personnes, soit environ les deux tiers de la population de Seine-Maritime.

RTE a opté pour la création d’une liaison double sous-marine puis souterraine à 225 000 volts jusqu’au réseau existant. Ainsi, pour acheminer les 496 mégawatts produits par le parc éolien au large de Dieppe Le Tréport, RTE envisage de créer une liaison double à 225 000 volts, sous-marine depuis le poste en mer du producteur jusqu’à la côte, puis souterraine jusqu’à un poste neuf à terre. Ce poste sera raccordé au réseau 400 000 volts existant au niveau de Penly.

Validation du fuseau de moindre impact

La concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire a abouti à la validation du fuseau de moindre impact le 28 janvier 2016.

Le fuseau de moindre impact retenu, d’environ 23 kilomètre en mer et 3.5 kilomètres à terre. Le tracé, part du poste électrique du parc éolien en mer jusqu’au point d’atterrage au niveau de la centrale nucléaire de Penly avant de remonter sur le plateau où un poste électrique sera créé.

 

Côté maritime, le fuseau en mer évite autant que possible les zones à enjeux et notamment les zones de dunes sous-marines. Côté terrestre, l’atterrage a lieu au niveau de la centrale de Penly ce qui permet un regroupement des infrastructures industrielles sur la zone. La liaison est très courte à terre ne faisant que 3,5 km.

Par ailleurs, RTE a pris sur ce projet les engagements suivants :

  • en mer, la technique de l’ensouillage des câbles sera privilégiée;
  • à terre, le raccordement sera souterrain sur l’ensemble du tracé;
  • RTE cherche à minimiser l’impact de son projet sur l’activité agricole de la zone

De nombreuses études menées pour une mise en œuvre optimale

Depuis 2015, RTE mène depuis 2015 des études géotechniques et géophysiques, étape indispensable à la mise en œuvre optimale du projet. Par exemple, les études géotechniques et géophysiques garantissent la meilleure méthode de pose du câble en sous-marin, gage d’une pose du câble en mer réussie et donc de sécurité pour les professionnels de la mer.

L’enquête publique

L’enquête publique se déroulera en 2018.

Étapes du projet

Concertation
Enquête publique
Autorisations administratives
Mise en service

2016

2018

En cours d’instruction par les services de l’Etat. Dossier déposé le 10 mai 2017. Le dossier de demande d’autorisation a reçu un avis conforme favorable, assorti de réserves, de la part du Conseil d’Administration de l’AFB le 20 février 2018.

A partir de 2022

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Article

Votre parcours chez RTE

Vous êtes jeunes diplômés, étudiants ou professionnels expérimentés? RTE offre un large éventail de métiers et de parcours professionnels. Pour les découvrir c'est ici !
Actualite

Plongez au cœur du Voyage Électrique !

Découvrez les projets qui ont marqué RTE en 2017 à travers Le Voyage Électrique, plateforme interactive du rapport d’activité !