Saint-Nazaire : raccordement du parc éolien en mer au Réseau Public de Transport

Pays de la Loire
En travaux

Pour raccorder le parc éolien en mer au large de Saint-Nazaire au réseau existant, RTE va créer une liaison sous-marine et souterraine à 225 000 Volts passant par Saint-Nazaire, Trignac, Montoir-de-Bretagne, Donges et Prinquiau. Le projet prévoit également la construction d’un poste électrique à Prinquiau qui permettra l’insertion de l’énergie produite par le parc éolien en mer sur le réseau existant.

Sommaire

Contexte

  1. 1

    Dans le cadre des objectifs issus du Grenelle de l’Environnement, l’État a lancé un premier appel d’offres «éolien en mer» le 11 juillet 2011. Le site de Saint-Nazaire a été attribué au consortium «Éolien Maritime France» pour une puissance de 480 MW.

  2. 2

    Responsable du réseau public de transport d’électricité en France, RTE est chargé de raccorder le parc éolien en mer de Saint-Nazaire au réseau de transport d’électricité. Ce raccordement repose sur la création d’une liaison double, sous-marine puis souterraine, à 225 000 Volts, ainsi que la construction d’un poste électrique à Prinquiau.

  3. 3

    Une large concertation avec les acteurs locaux, les services de l’État, les associations environnementales et les gestionnaires d’infrastructures a permis d’établir un tracé de moindre impact.

Les bénéfices

  1. 33 km

    Environ de liaison sous-marine et 27 km de liaison souterraine.

  2. 250 M€

    D’investissement pour raccorder le parc éolien en mer.

L'actualité du projet

L'actualité du projet

Après des années de concertation et d’études techniques et environnementales avec les acteurs du territoire, les travaux de raccordement devraient commencer en 2018, pour une mise en service envisagée au second semestre 2020. Afin de répondre aux enjeux environnementaux des zones concernées par le projet, RTE travaille avec deux associations environnementales locales (Bretagne Vivante et le CPIE Loire Océane) et le Parc naturel régional de Brière. Ce projet, facteur d’impacts positifs sur le territoire, contribue à la valorisation des énergies renouvelables en Pays de la Loire et accompagne la transition énergétique.

Une double liaison sous-marine, puis souterraine

Une double liaison sous-marine, puis souterraine

En tant que responsable du réseau public de transport d’électricité en France, RTE est chargé de raccorder cette installation en mer au réseau électrique 225 000 volts existant. Plusieurs années d’études préliminaires et de concertation avec les acteurs du territoire ont permis de déterminer un tracé de moindre impact, avec :

  • Un cheminement sous-marin depuis un poste électrique en mer, propriété du producteur ;
  • Le raccordement des câbles sous-marins et aux câbles souterrains (appelé « jonction d’atterrage ») au niveau de la plage de la Courance
  • Un cheminement souterrain traversant les communes de Saint-Nazaire, Trigniac, Montoir-de-Bretagne, Donges et Prinquiau ;
  • La création d’un poste électrique à Prinquiau et son raccordement au réseau 225 000 Volts existant.

Une large concertation avec les acteurs du territoire

Tout projet de développement du réseau public de transport d’électricité est encadré par des procédures administratives et d’étapes successives, qui permettent d’aboutir à une solution partagée.

Un travail de concertation a été conduit avec les acteurs locaux, les services de l’État, la profession agricole et les gestionnaires d’infrastructures. En 2011, environ 350 rencontres ont permis de partager les enjeux pour la définition d’un fuseau de passage pour la liaison (d’une largeur allant de l’ordre de 500 mètres en mer à une centaine de mètres à terre), et d’un emplacement pour le poste à construire permettant de raccorder le parc éolien au réseau à 225 000 volts existant.

En parallèle, de nombreuses études environnementales et techniques ont également été menées sur le domaine terrestre et sur le domaine maritime avec des associations locales : le CPIE Loire Océane et Bretagne Vivante. Tous les acteurs de la mer ont été rencontrés dès 2013. RTE a rencontré les pêcheurs professionnels et le Grand Port Maritime, l’Estuaire de la Loire présentant des enjeux de sécurité maritime particulièrement importants. Ces premiers échanges ont permis à RTE de rechercher des solutions de raccordement avec les usagers de la mer. RTE a fait réaliser un état des lieux du milieu aquatique et des fonds marins, qui couvrent des champs différents : environnement, activités humaines, caractéristiques géophysiques et géotechniques.

Création d’un poste électrique à Prinquiau

Dans le cadre du projet, un poste électrique sera construit sur le territoire de la commune de Prinquiau. Sur une surface d’environ 3 hectares, ce poste permettra l’insertion sur le réseau existant de l’énergie produite par le parc éolien. Une partie des composants 225 000 volts du poste seront intégrés dans un bâtiment dédié, limitant ainsi l’emprise totale des installations. Une fois construit, le poste sera raccordé au réseau électrique aérien situé à proximité, par l’intermédiaire de liaisons souterraines à 225 000 Volts. Un travail architectural et paysager important, en collaboration étroite avec le Parc naturel régional de Brière, est d’ores et déjà en cours afin d’intégrer le poste dans l’environnement.

La liaison souterraine

La liaison souterraine s’étendra sur environ 27 km. Les câbles sont installés au fond d’une tranchée, à 1,50 m de profondeur. Les câbles sont installés au sein de fourreaux qui assurent leur protection. Des chambres de jonction, distantes de plusieurs centaines de mètres, servent ensuite à raccorder les différents tronçons de câbles entre-eux. À différents endroits, pour franchir certains obstacles (cours d’eau, voirie, voie ferrée, etc), RTE utilise la technique du forage dirigé, qui évite la réalisation d’une tranchée en creusant un trou avec une machine à haute précision et en l’agrandissant jusqu’à atteindre le diamètre nécessaire au passage des câbles.

Calendrier

Concertation
Enquête publique
Travaux
Mise en service du raccordement

Le travail de concertation avec les acteurs locaux et les études techniques et environnementales ont permis d’aboutir, en décembre 2013, à un accord sur un fuseau de passage.Au-delà de la concertation applicable aux ouvrages électriques et de la contribution au débat public du parc éolien en mer qui a eu lieu en 2013, RTE a souhaité privilégier également une information des habitants sur le projet de raccordement avant l’enquête publique, qui s’est déroulée durant l’été 2015. RTE a privilégié des réunions d’information pour expliquer le projet et les travaux.

Par arrêté des préfets de Loire-Atlantique, de Vendée et du Morbihan du 10 juillet 2015, l'enquête publique était ouverte du lundi 10 août 2015 au vendredi 25 septembre 2015 dans les communes de Saint-Nazaire, siège de l’enquête, et de Piriac-sur-mer, la Turballe, le Croisic, Batz-sur-mer, le Pouliguen, la Baule-Escoublac, Pornichet, Saint-Brévin-les-Pins, Saint-Michel-Chef-Chef, Préfailles, la Plaine-sur-mer, Noirmoutier-en-l’Ile, Locmaria et Hoedic.

L’intégralité des documents constituant les dossiers de demande d’autorisation du Parc et du Raccordement étaient disponibles à l'adresse suivante : http://bit.ly/1gT2XyL

Les travaux pourraient démarrer à l’été 2018.

Envisagée en 2021.

Découvrez également

Article

Bilans électriques nationaux

RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée.
Article

Votre parcours chez RTE

Vous êtes jeunes diplômés, étudiants ou professionnels expérimentés? RTE offre un large éventail de métiers et de parcours professionnels. Pour les découvrir c'est ici !
Actualite

Plongez au cœur du Voyage Électrique !

Découvrez les projets qui ont marqué RTE en 2017 à travers Le Voyage Électrique, plateforme interactive du rapport d’activité !