Image
Paysage marin
Image
Paysage marin

Raccordement électrique des éoliennes flottantes au sud de la Bretagne

Projet
arrow
La France s'est engagée à atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. C’est un objectif ambitieux et exigeant. Pour y parvenir, le mix de production doit évoluer et il est indispensable de développer significativement les énergies renouvelables, en particulier par le développement de l’éolien en mer.
Sous-sections
Paragraphes

Le sud de la Bretagne a été identifié dans le document stratégique de façade comme une zone particulièrement favorable au développement de l’éolien flottant. Deux parcs éoliens en mer flottants, l’un de 250 MW, l’autre pouvant aller jusqu’à 500 MW, ainsi que leur raccordement mutualisé y sont ainsi prévus.

En tant que maître d’ouvrage en charge du raccordement électrique, RTE a participé dès 2020 au Débat Public (CNDP) et mené la concertation sur le projet à partir de 2021. L’aire d’étude a été validée en 2022 puis le fuseau de moindre impact en 2023. Une seconde phase de concertation se poursuit actuellement pour pouvoir proposer lors de l’enquête publique prévue fin 2024, un tracé général des liaisons terrestres et sous-marines ainsi que la localisation précise de l’implantation des postes électriques en mer et à terre.

Les grandes étapes du projet :

  • 2020 : L’ensemble du projet a été soumis au débat public organisé sous l’égide de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP).
  • 2021 : Des premières études techniques et environnementales ont été réalisées pour éclairer le choix des zones pour le raccordement électrique. L’ensemble des parties prenantes ont été rencontrées lors de cette phase.
  • 14 mars 2022 : Une réunion plénière de concertation s’est tenue sous l’égide du préfet du Morbihan, pour valider l’aire d’étude.
  • 12 avril 2023 : Une réunion plénière s’est tenue sous l’égide du préfet du Morbihan, pour valider le fuseau de moindre impact des liaisons de raccordement ainsi que les emplacements pour les postes électriques (en mer et à terre).
  • 2024 : L’enquête publique se tiendra à l’hiver proposant un tracé général des liaisons terrestres et sous-marines, ainsi que la localisation précise de l’implantation des postes électriques en mer et à terre. Cette étape sera le fruit d’études environnementales et techniques au sein du fuseau et d’un travail de co-construction avec le territoire.
  • 2026 : Début envisagé pour les travaux de raccordement

Les points clés du projet :

  1. 1er raccordement d’un parc éolien flottant commercial en France.
  2. Un seul poste électrique en mer, mutualisé, pour raccorder les 2 parcs, d’une puissance finale de 750 MW.
  3. Contribue à l’objectif de neutralité carbone de la France en 2050, avec le développement des énergies marines renouvelables.

Le raccordement électrique du parc éolien en mer

Le raccordement est constitué d’une partie sous-marine entre le poste électrique en mer et la côte, d’un atterrage situé sur la commune d’Erdeven et d’une partie souterraine jusqu’au poste électrique de raccordement, construit sur la commune de Pluvigner.

RTE optimise le raccordement en proposant une solution qui permettra de raccorder à une même plateforme en mer des parcs éoliens proches et issus d’une ou plusieurs procédures de mise en concurrence. Cette mutualisation permet de réduire les délais de mise en œuvre et l’impact sur l’environnement, tout en favorisant la coexistence des différents usages de la mer.

Image
Projet d’éoliennes flottantes au sud de la Bretagne - Schéma
Cliquez sur l'image pour zoomer

Pour en savoir plus, découvrez la brochure consacrée à la concertation sur le raccordement électrique dans l’onglet « Documents ».

A lire aussi

Clara BROUILLET

Ouest
Chargée de communication
Filtrer
Mot clé
Catégories
Date
Trier par pertinence