Image
Développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du dunkerquois - Vignette
Image
Développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du dunkerquois - Cover

Développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du Dunkerquois

Dunkerque
arrow
Sous-sections
Paragraphes

Développement du réseau électrique dunkerquois

Réunissant une partie importante de l’industrie française et représentant 21 % des émissions industrielles françaises, le territoire de Dunkerque souhaite devenir un modèle de l’industrie décarbonée française. Ainsi plusieurs demandes de raccordement de grands consommateurs électro-intensifs ont déjà été formulées. RTE envisage une consommation supplémentaire à hauteur de 3 500 MW à l’horizon 2030 et 4 500 MW à l’horizon 2040.

Ces projets se concentrent à l’Est du Grand Port Maritime de Dunkerque, à proximité de Grande-Synthe.

Image
Développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du dunkerquois - YouTube

Pour y répondre, RTE a besoin de développer le réseau électrique à 400 000 volts dans le Dunkerquois. Il est ainsi envisagé de créer un nouveau poste électrique à proximité de celui de Grande-Synthe, raccordé par deux liaisons aériennes à deux circuits 400 000 volts d’environ 11 kilomètres allant jusqu’au futur poste Flandre Maritime à St-George-sur-l’Aa.

Cette solution, robuste et durable, permettrait de fournir la puissance nécessaire à l’installation d’une zone industrielle bas carbone s’appuyant notamment sur l’électrification des procédés industriels.

Image
Développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du dunkerquois - Carte projet
Cliquez sur l'image pour zoomer

Pourquoi une augmentation si importante de la consommation électrique sur le territoire dunkerquois ?

La Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) prévoit d'atteindre la neutralité carbone, soit zéro émissions nettes de CO2 à l'horizon 2050.

Pour atteindre cet objectif, il faut notamment développer un mix énergétique décarboné et diminuer les émissions de gaz à effet de serre de l’industrie. Dans le cadre de notre mission de service public, nous avons rédigé un rapport Futurs Énergétiques 2050 où nous étudions les impacts de la neutralité carbone sur la consommation d’électricité. L’étude montre que quels que soient les scénarios retenus, les besoins en électricité vont augmenter de + 35 %.

Représentant 21 % des émissions industrielles françaises, le territoire de Dunkerque souhaite devenir un modèle de l’industrie décarbonée française.

Réunissant une partie importante de l’industrie française et représentant 21 % des émissions industrielles françaises, le territoire de Dunkerque souhaite devenir un modèle de l’industrie décarbonée française. Ainsi plusieurs demandes de raccordement de grands consommateurs électro-intensifs ont déjà été formulées. RTE envisage une consommation à hauteur de 3 500 MW à l’horizon 2030 et 4 500 MW à l’horizon 2040. Ces projets se concentrent à l’Est du Grand Port Maritime de Dunkerque, à proximité de Grande-Synthe.

Titre
Chiffrés clés

2 x 11 km
de ligne électrique aérienne à deux circuits 400 000 volts à créer
1 poste
électrique à créer

4 500 MW
à horizon 2040 en consommation électrique supplémentaire équivalent à la consommation de 4,5 millions d’habitants
270 millions d‘euros
coût global du projet

Planning du projet

Image
Développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du dunkerquois - Planning
Cliquez sur l'image pour zoomer

 

 

Paragraphes

Du 22 mars au 26 avril s’est déroulée la concertation préalable du public qui a permis d’informer, d’échanger et de recueillir des avis sur le projet.

Le 22 juin 2023 a eu lieu l’instance locale de concertation du projet de développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du Dunkerquois, organisée sous l’égide du sous-préfet de Dunkerque, avec les parties prenantes du territoire et RTE, le Réseau de Transport d’Électricité. Elle a permis de valider le fuseau de moindre impact pour les deux lignes électriques aériennes à 400 000 volts entre Saint-Georges sur l’Aa et Grande-Synthe, ainsi que l’emplacement de moindre impact pour le poste électrique 400 000/225 000 volts « Alpha » situé sur la commune de Grande-Synthe.

Image
Validation du parti de moindre impact pour les deux lignes aériennes - Illustration
Cliquer sur la carte pour zoomer

 

 

Une ligne électrique aérienne

Les deux futures lignes électriques seront équipées de deux circuits électriques triphasés. Chaque phase sera constituée de 4 câbles.

Image
Schéma d'une ligne électrique aérienne à deux circuits

Un poste électrique

Image
Développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du dunkerquois - Poste électrique
Cliquez sur l'image pour zoomer

 

La localisation du projet et ses enjeux

L’aire d’étude constitue le territoire sur lequel seront recherchées les possibilités d’implantation des ouvrages électriques projetés au regard de leurs caractéristiques et des enjeux environnementaux, ainsi que de la configuration du territoire.

L’aire d’étude proposée est longue de 11 km et large d’environ 6 km. Elle est essentiellement à caractère rural, à vocation agricole ou industrialo-portuaire, hormis sur la commune de Grande-Synthe qui présente un caractère davantage urbain.

L'aire d'étude a été validée lors de l'instance locale de concertation par le sous-préfet de Dunkerque le 22 juin.

Image
Développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du dunkerquois - Localisation et enjeux
Cliquer sur la carte pour zoomer

 

 

 

 

 

 

 

L’implantation du poste électrique

L’emplacement proposé pour le poste électrique dit « Alpha », situé à l’est du canal de Bourbourg et à proximité du poste électrique actuel de Grande-Synthe, a été identifié comme le seul site disponible d’environ 19 ha répondant aux critères énoncés ci-dessous :

  1. Il permet d’être au plus près des entreprises électro-intensives qui génèrent le besoin justifiant le projet de RTE. Cet emplacement optimisera également les solutions de raccordement des entreprises futures qui s’implanteront sur le territoire du Grand Port Maritime de Dunkerque. Il permettra de répondre au mieux à leur besoin énergétique (gisement global de 4 500 MW à l’horizon 2040) et de faciliter les différents raccordements en souterrain depuis le futur poste Alpha. L'emplacement du poste a été validée lors de l'instance locale de concertation par le sous-préfet de Dunkerque le 22 juin.
  2. Cet emplacement permet également de limiter l’impact environnemental du projet de raccordement et des raccordements futurs, dans une démarche d’évitement et de réduction au regard des enjeux environnementaux présents dans cette zone et au vu du foncier disponible. L'emplacement du poste a été validée lors de l'instance locale de concertation par le sous-préfet de Dunkerque le 22 juin.
Image
Développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du dunkerquois - Implantation poste électrique
Cliquez sur l'image pour zoomer

 

L'implantation des lignes électriques

Après analyse des avis et échanges avec les parties prenantes, le fuseau central (voir carte) a été retenu comme celui de moindre impact car il présente le meilleur compromis au regard de l’ensemble des composantes environnementales. Il traverse les communes de Grande-Synthe, Dunkerque (Mardyck), Loon-Plage, Craywick et Saint-Georges-sur-l’Aa.

Fuseau de moindre impact retenu

Image
Développement du réseau électrique pour la décarbonation et l’attractivité du dunkerquois - Fuseau 2
Cliquez sur l'image pour zoomer

 

 

Filtrer
Mot clé
Catégories
Date
Trier par pertinence
16 documents
Date (field_document_date_2)
Paragraphes

La concertation préalable du projet est organisée par le préfet de la région Hauts-de-France et du Nord, en application de l’arrêté du 5 janvier 2023.

Cette concertation a été mise en place pour qu’une large concertation sur le projet soit menée à très brève échéance. L’arrêté précise à cet égard que la décarbonation industrielle du Dunkerquois « nécessite une adaptation urgente du réseau public de transport d’électricité », pour « un motif d’intérêt général » et arrête en conséquence les modalités dérogatoires de la concertation à mener.

Cette concertation vise à débattre avec le public de l’opportunité du projet de RTE, de ses objectifs et caractéristiques principales, de ses enjeux et impacts significatifs sur l’environnement et l’aménagement du territoire, puis de déterminer le fuseau de moindre impact.

Elle est ouverte à tous et se tient du mercredi 22 mars au mercredi 26 avril 2023 inclus. Un dispositif d’information et de concertation est déployé sur le territoire de la zone d’étude pour permettre au public de s’exprimer et recueillir son avis.

Cette concertation préalable est articulée avec la concertation mise en œuvre au titre de la circulaire du 9 septembre 2002 (dite « circulaire fontaine »), également menée sous l’égide du préfet du Nord, qui a pour objet, d’une part, de définir, avec les élus et les associations représentatifs des populations concernées les caractéristiques et, d’autre part, les mesures d’insertion environnementale et d’accompagnement du projet.

Ainsi, au plus tard 60 jours après la fin de la concertation préalable du public, une réunion plénière (nommée instance locale de concertation), présidée par le préfet du Nord en présence des élus et associations représentatifs des populations concernées, sera réunie et permettra de valider une aire d’étude, un fuseau de moindre impact (pour la création de la double liaison aérienne 400 kV double ternes) et un emplacement de moindre impact (pour la création du poste électrique 400/225 kV) sur la base de ce présent dossier (enrichi des enseignements de la concertation du public) et du bilan de la concertation du public.

Cette phase de concertation est établie sur la base de ce présent dossier qui comprend notamment :

  • les objectifs et les caractéristiques principales du projet de création d’ouvrages du réseau public de transport d’électricité dans le cadre de la décarbonation et l’attractivité industrielle du dunkerquois ;
  • l’identification des impacts significatifs du projet sur l’environnement ;
  • la présentation de l’aire d’étude du projet et la justification de sa délimitation, ainsi qu’au sein de cette aire d’étude des propositions de fuseaux à l’intérieur desquels pourraient être localisés l’emplacement du poste électrique et le tracé des deux liaisons aériennes à double circuit à créer. Ces fuseaux seront comparés dans le cadre d’une analyse multicritères.
Formulaire de la concertation
La concertation est terminée.