Sous-sections
Paragraphes

Un projet essentiel pour la transition énergétique

Le projet Golfe de Gascogne vise à créer une nouvelle interconnexion électrique entre la France et l’Espagne.

Face au défi de la transition énergétique, l’objectif est simple : profiter de la complémentarité des réseaux électriques français et espagnols pour offrir à tous une électricité plus sûre, abordable et durable.

Cette ligne doublera les capacités d’échanges d’électricité entre la France et l’Espagne pour les porter à 5 000 MW : c’est-à-dire de quoi alimenter 5 millions de foyers environ. Elle devrait éviter à nos deux pays la perte de 7 430 GWh/an d’électricité verte soit l’équivalent de la consommation d’environ 2 millions de foyers. En parallèle, la future interconnexion permettra d’éviter l’émission de 600 000 tonnes de CO2/an.

Longue de 400 km, enfouie dans le sol ou au fond de l’Océan, elle reliera le poste de Cubnezais (près de Bordeaux) et le poste de Gatika (près de Bilbao). Elle sera la première interconnexion en partie sous-marine entre la France et l’Espagne.

Les bénéfices du projet Golfe de Gascogne sont tels que l’Europe l’a retenu comme Projet d’Intérêt Commun. Essentielle pour la transition énergétique, elle permet à l’électricité produite à partir de sources décarbonées (renouvelables, nucléaire) d’être mieux transportée et renforcera la sécurité d’approvisionnement des deux pays.

L’interconnexion électrique France-Espagne par le Golfe de Gascogne est mise en œuvre par INELFE, la société constituée par RTE le Réseau de Transport d’Électricité français et son homologue espagnol Redeia (Red Eléctrica). Plus d’info sur http://www.inelfe.eu

Image
Golfe de Gascogne – une nouvelle ligne électrique entre la France et l’Espagne
Image
Tout savoir sur les interconnexions électriques France-Espagne

Les bénéfices du projet

  1. Une nouvelle liaison électrique entre la France et l’Espagne
  2. Une capacité d’échange d’électricité globalement doublée
  3. Une plus grande solidarité entre la France et l’Espagne en cas d’imprévus (intempéries, incidents techniques…)
  4. Une électricité au meilleur prix car la production des deux pays sera en partie mutualisée
  5. L’électricité produite à partir des énergies renouvelables sera mieux transportée en France et vers l’Europe
  6. La nouvelle ligne a été déclarée Projet d’Intérêt Commun par l’Union Européenne
Image
cover vidéo Golfe de Gascogne les bénéfices
Image
Infographie - Les bénéfices du projet d'interconnexion France-Espagne Golfe de Gascogne

5 000 MW
de capacité d’échange au total,
soit l’alimentation de 5 millions de foyers
400 km
de longueur,
souterraine ou enfouie au fond de l’Océan

Une électricité plus sûre, plus propre et au meilleur prix :

La nouvelle ligne permettra notamment à la France et à l’Espagne d’être solidaires l’une de l’autre en cas d’imprévus (intempéries, incidents techniques), de mettre en commun une partie de la production pour produire au meilleur coût et enfin de mieux utiliser tout le potentiel des énergies renouvelables produites en les transportant vers l’ensemble de l’Europe.

Image
Infographie - Carte du tracé du projet d'interconnexion Golfe de Gascogne

Une électricité plus sûre

Connecter les réseaux électriques offre de nouvelles sources d’approvisionnement en électricité, par exemple en cas d’incident technique ou d’intempérie.

La nouvelle ligne permettra à la France et à l’Espagne d’être encore plus solidaires l’une de l’autre en cas d’imprévus : par exemple des intempéries,  l’augmentation forte de la consommation d’électricité (vague de froid) ou un incident technique majeur. Elle contribuera à réduire le risque de coupure de grande ampleur en offrant de nouvelles possibilités d’importer de l’électricité.

À titre d’exemple, en 2022, la France a été importatrice nette d’électricité pour la première fois depuis 1980, alors qu’en 2021, la France importait 43,3 TWh.

L’électricité au meilleur prix pour le consommateur ; une production optimisée

Au quotidien, la nouvelle ligne électrique permettra à la France et à l’Espagne de mutualiser une partie de leur production d’électricité. En cas de besoin au cours de la journée, l’électricité la moins chère pourra circuler d’un pays à l’autre.

À terme, une meilleure interconnexion des réseaux permettra donc de produire plus efficacement et de réduire la construction de centre de production d’électricité

Pour le consommateur, c’est la garantie d’une électricité au meilleur prix.

A titre d’exemple, chaque soir, la consommation électrique augmente fortement mais à des horaires différents : à 19 h pour la France, à 21 h pour l’Espagne. Chaque pays démarre alors des centres de production pour répondre à ses propres besoins ponctuels. L’augmentation des échanges entre les deux pays permettra à terme de gagner en efficacité en mettant en commun notre production d’électricité.

Une électricité plus propre

Des énergies renouvelables mieux valorisées pour réussir la transition énergétique

La nouvelle ligne offrira de nouveaux débouchés aux énergies renouvelables (éolienne et photovoltaïque) en facilitant son transport dans l’ensemble de l’Europe.

L’Espagne dispose notamment de l’un des premiers parcs de production d’énergie renouvelable en Europe. À titre d’exemple, lorsque les conditions météorologiques (vents, soleil) sont favorables, elle produit parfois plus d’électricité qu’elle n’en consomme. Jusqu’à présent, elle devait alors stopper sa production éolienne car les possibilités d’exporter cette électricité étaient trop faibles.

En mettant fin à cette inefficacité, la nouvelle ligne électrique contribue à la compétitivité des énergies renouvelables et favorisent la conversion écologique de notre production d’électricité. Un réseau électrique plus efficace réduira ses émissions de CO2.

En ce sens, la nouvelle ligne électrique France-Espagne va contribuer aux objectifs européens en matière de Climat pour 2030 : réduire de 40 % d’émissions de CO2 par rapport à 1990 et porter à 27 % la part des ENR dans la consommation finale d’énergie.

Un projet d’intérêt européen

Un réseau d'énergie européen interconnecté est vital pour la sécurité énergétique européenne et sa compétitivité, ainsi que pour l’atteinte des objectifs de décarbonation et de lutte contre le changement climatique pour lesquels l'Union européenne s’est engagée. Un réseau interconnecté permettra d'atteindre l'objectif de l'Union de l'Énergie : garantir une énergie abordable, sûre et durable, compatible avec la croissance et l’emploi dans toute l’Union Européenne.

Le projet

Image
Schema de la ligne Cubnezais-Gatika

L’interconnexion est composée de quatre câbles, deux pour chaque liaison.

Cette double liaison sous-marine et souterraine en courant continu aura une longueur de 400 km entre le poste de Cubnezais près de Bordeaux et le poste de Gatika près de Bilbao.

Elle comprend une station de conversion, à chaque extrémité des deux liaisons, permettant de transformer le courant continu en courant alternatif et de se raccorder au réseau de transport d’électricité de chaque pays.

Les stations de conversion

Les stations de conversion, en France comme en Espagne, sont installées sur des terrains d’environ 5 ha. Les bâtiments mesurent environ 20 m de haut.

Image
Simulation aérienne de la station de conversion de Cubnezais
Simulation aérienne de la station de conversion de Cubnezais

La liaison sous-marine

Image
gdg-info-liaison-sous-marine

 

La liaison souterraine

Image
gdg-info-liaison-souterraine

Nos engagements :

 

Respecter l’environnement :

Dès la phase de conception du projet, tout est fait pour éviter les impacts environnementaux : choix des technologies, choix des tracés et des techniques de travaux…

Cette phase est essentielle et préalable à toutes les autres actions consistant à minimiser les impacts environnementaux des projets, c’est-à-dire à réduire au maximum ces impacts et en dernier lieu, si besoin, à compenser les impacts résiduels après évitement et réduction.

 

Un projet qui profite d’abord aux territoires :

Les projets d’INELFE s’insèrent dans les territoires qu’ils traversent. INELFE contribue au rayonnement de ces territoires en soutenant des évènements culturels, sportifs, associatifs. Sur le plan économique, INELFE privilégie dans la mesure du possible le recours à des entreprises locales pour tous les travaux sous-traités et favorise le recours aux entreprises d’insertion professionnelle ou ayant recours aux personnes en situation de handicap.

Plus d’infos sur www.inelfe.eu

Paragraphes

Les travaux à terre

Image
Le projet Golfe de Gascogne - Diapo 3

À l’issue de 5 ans de concertation, de la validation du Fuseau de Moindre Impact* par le Ministère de la Transition Énergétique et de 2 enquêtes publiques (menées par 2 commissions d’enquête indépendantes ayant chacune émis un avis favorable), RTE a obtenu l’ensemble des autorisations nécessaires. Les travaux de construction du projet d’interconnexion électrique Golfe de Gascogne ont démarré en octobre 2023.

Les travaux s’étaleront jusqu’en 2027 en plusieurs phases et sur plusieurs sites : en Gironde, dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Comme sur l’ensemble de ses chantiers, RTE mettra tout en œuvre pour limiter l’impact des travaux sur l’environnement, les activités économiques et la vie des territoires.

RTE a lancé des travaux sur les sites d’atterrage du Porge (Gironde) en octobre, de Seignosse et de Capbreton (Landes) en novembre. L’atterrage est le lieu de jonction entre les futurs câbles souterrains et sous-marins. RTE a choisi une solution par micro-tunnel, qui permet de passer à plus de 10 m de profondeur sous la dune. Des moyens techniques importants sont déployés. L’accès à la plage, à pied ou à vélo, est maintenu durant les travaux.

Dans un premier temps les sites ont été aménagés pour accueillir la base vie et les engins de chantier. Tous ces aménagements sont temporaires et seront déposés à l’issue des travaux. Le terrain sera au final remis dans son état initial. Aucun bâtiment ne sera créé et les chambres d’atterrages sont complètement enfouies et ne contiennent que des matériaux inertes non polluants.

Les lieux d’atterrage ont été choisis spécifiquement, avec l’appui d’écologues, pour éviter les impacts sur les milieux :

  • L’emplacement du Porge est situé sur un parking, à l’arrière de la dune.
  • L’emplacement de Seignosse est l’ancien site d’une pisciculture, partiellement pollué. Des tuiles avec présence d’amiante ont d’ailleurs été évacuées. Après les travaux, le site sera renaturé par RTE conformément aux engagements pris.
  • L’emplacement de Capbreton, au sein du camping de Fierbois, ne fait pas partie du cordon dunaire. Il s’agit du prolongement d’un parking.

Les travaux de préparation des puits nécessaires au creusement des micro-tunnels et leur excavation sont terminés. Une fois les micro-tunnels réalisés, des fourreaux seront acheminés par l’océan et seront tirés à l’intérieur. Enfin, des câbles électriques et optiques seront déroulés à l’intérieur de ces fourreaux.

Les travaux liés à la liaison souterraine sont en cours. Ils s’étaleront jusqu’en 2027.

*Corridor dans lequel viendra s’inscrire le tracé de la ligne

Les atterrages

Cliquez sur le nom de la commune ou le symbole ∨ pour plus d'informations sur les travaux en cours.

Dans la première étape, au Porge, sur la période d'octobre 2023 à fin juin 2024, un micro-tunnel a été créé sur une distance d'environ 1 300 mètres, reliant l'ancien parking de la plage de la Cantine Nord à l'océan.

Le forage du micro-tunnelier est terminé. La construction de la chambre d’atterrage et l’installation des fourreaux auront lieu à l’automne 2024.

Après des études complémentaires réalisées sur site en octobre, RTE a démarré les travaux d’atterrage sur la commune de Seignosse en novembre. Les installations sont provisoires et seront déposées à l’issue des travaux.

Le forage du microtunnelier a débuté courant avril à Seignosse. Il se fera sur deux années.

Un premier forage, d’environ 300 mètres, entre le site de l'ancienne pisciculture et le parking de la plage jusqu’à juin 2024 ; puis d’octobre 2024 à juin 2025, un second forage, d’environ 1 350 mètres, entre l'ancienne pisciculture et la sortie dans l’océan. Les travaux seront interrompus pendant la période estivale et l’accès à la plage est maintenu pendant les travaux.

Image
Premier forage (d’avril à juin 2024)
Premier forage (d’avril à juin 2024)
Image
Golfe de Gascogne - Second forage
Second forage (d’octobre 2024 à juin 2025)

Les travaux préparatoires à l’arrivée du microtunnel sont terminés. Le microtunnel sera réalisé au dernier trimestre 2024 et premier trimestre 2025

Les liaisons souterraines

Les travaux des liaisons souterraines ont débuté fin mars 2024 sur la commune de Seignosse et se dérouleront jusqu’à fin mai. Il s’agit de travaux anticipés qui s’inscrivent dans le planning des travaux de la commune sur la RD79 afin de minimiser la gêne à la circulation.

La station de conversion

En parallèle, sur la commune de Cubnezais, site de la future station de conversion, la base vie est installée.

À l’issue, les travaux de terrassement seront lancés à partir de juillet.

Calendrier global

Les travaux en Gironde

Image
Golfe de Gascogne - Gironde
Image
Frise « travaux d'atterrage au Porge »
Image
Frise « Travaux des liaisons souterraines »
Image
Frise « Travaux de la station de conversion de Cubzenais »

Les travaux dans les Landes

Image
Golfe de Gascogne - Landes
Image
Frise « travaux des liaisons souterraines-Landes »
Image
Frise « travaux d'atterrage à Seignosse-Landes »
Image
Frise « travaux d'atterrage à Capbreton-Landes »

Le chantier en images

  • Afin d’éviter les impacts sur les milieux naturels, RTE a choisi une solution par micro-tunnel, qui permet de passer à plus de 10 m de profondeur sous la dune. Les travaux seront arrêtés pendant la période estivale pour préserver l’activité touristique.
  • Des moyens techniques sont déployés et des convois exceptionnels peuvent avoir lieu, mais il s’agit d’aménagements temporaires.
  • Puits d’entrée du micro-tunnel au Porge, sur le site d’un ancien parking. Aucun arbre de haute tige n’a été abattu.
  • Afin d’éviter les impacts sur les milieux naturels, RTE a choisi une solution par micro-tunnel, qui permet de passer à plus de 10 m de profondeur sous la dune.
  • Les aménagements sont temporaires et seront déposés à l’issue des travaux. Le terrain sera au final exactement identique à l’état initial.
  • Les lieux d’atterrage ont été choisis spécifiquement, avec l’appui d’écologues, pour éviter les impacts sur les milieux. Le terrain sera au final exactement identique à l’état initial.
  • Plusieurs entreprises sont mobilisées pour les travaux : Prysmian PowerLink (liaison 1), NKT HV Cables (liaison 2), HITACHI Energy (station), VINCI Construction et VINCI Energies (station), Fasset (liaisons souterraines).
  • Plusieurs entreprises sont mobilisées pour les travaux : Prysmian PowerLink (liaison 1), NKT HV Cables (liaison 2), HITACHI Energy (station), VINCI Construction et VINCI Energies (station), Fasset (liaisons souterraines).
  • Paragraphes

    Les travaux en mer

    Image
    Le projet Golfe de Gascogne - Diapo 10

    Les travaux en mer sont prévus à partir de fin 2025 jusqu'en 2027, en plusieurs phases.

    Les travaux en mer consistent au déroulage de 4 câbles de puissance et des câbles à fibres optiques, servant respectivement aux échanges d’électricité et d'informations entre les stations de conversion.

    Des survey en mer sont en cours et se dérouleront jusqu’en août 2024 sur tout le tracé.

    Paragraphes

    L'actualité du projet Golfe de Gascogne

    Actualité

    Interconnexion électrique France-Espagne : le projet Golfe de Gascogne déclaré d’utilité publique

    Projet
    Le 22 septembre 2023, le projet d’interconnexion électrique entre la France et l’Espagne, a été déclaré d’utilité publique par le Ministère de la Transition énergétique et publié au Journal Officiel le 29 septembre 2023.
    Actualité

    Inelfe attribue les principaux contrats pour le projet d'interconnexion électrique Golfe de Gascogne

    Projet
    Inelfe, entreprise détenue à parts égales par le gestionnaire du réseau de transport espagnol Red Eléctrica et son homologue français RTE, annonce qu'elle a attribué les contrats d'ingénieri...
    Actualité

    Le projet Golfe de Gascogne rentre dans la phase d’instruction des autorisations administratives en Espagne et en France

    Projet
    Le 1er Décembre, RTE a déposé officiellement les demandes d’autorisation du projet d’interconnexion électrique golfe de Gascogne auprès des autorités françaises (Déclarations d’Utilité Publique, Conve...
    Actualité

    Transition énergétique en Europe : le projet de ligne électrique France-Espagne franchit une étape majeure

    Interconnexion
    2 MIN
    Après trois ans de concertation avec les élus et les citoyens, le tracé de la future ligne électrique entre la France et l’Espagne a été validé par le ministère de la Transition Ecologique. Appelé Fus...
    Actualité

    Projet d’interconnexion électrique France-Espagne : proposition d’un nouveau tracé en dehors des zones urbanisées pour le contournement terrestre du canyon de Capbreton

    Interconnexion
    RTE a présenté ce jeudi 10 juin à Seignosse, lors d’une réunion publique dédiée, un fuseau préférentiel en dehors des zones densément urbanisées, avec un moindre impact sur l’environnement. Cela vient clore cette phase de concertation menée depuis octobre 2020 auprès des citoyens concernés.
    Actualité

    Interconnexion électrique France - Espagne : poursuite des recherches d’un fuseau de moindre impact

    Interconnexion
    RTE recherche de nouveaux fuseaux à l’extérieur des zones urbanisées. Ils seront présentés aux habitants à partir de mi-avril. RTE souhaite ainsi trouver le tracé ayant le moindre impact sur l’environ...
    Actualité

    Interconnexion électrique France-Espagne « Golfe de Gascogne » : nouvelles études

    Interconnexion
    À partir du 5 septembre 2020 et jusqu’à fin octobre, RTE, le réseau de transport d’électricité, réalisera de nouvelles études en mer et sur terre dans le cadre du projet d’interconnexion électrique « ...
    Actualité

    Golfe de Gascogne : En l’absence de tracé viable, RTE et REE lancent des nouvelles études pour contourner le canyon de Capbreton

    Interconnexion
    Dans le cadre des études préalables à la construction de la nouvelle interconnexion électrique entre la France et l’Espagne par le golfe de Gascogne, RTE et REE ont réalisé des études géologiques des ...
    Actualité

    Projet de nouvelle ligne électrique reliant la France et l’Espagne : ouverture de la concertation préalable publique

    Projet
    Ce mercredi 4 octobre au Palais des Congrès de Bordeaux, Pierre Dartout, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, Erik Pharabod, délégué régional Sud-ouest de RTE (Réseau de Trans...
    Paragraphes

    Un projet mené en concertation avec les habitants

    La concertation sur le projet a débuté à l’automne 2017. Le projet a donné lieu à une enquête publique, puis à une enquête publique complémentaire, portée exclusivement sur le nouveau coût du projet.

    Les autorisations administratives, préalables au lancement des travaux, ont été obtenues à l'automne 2023. La mise en service de l'interconnexion est prévue en 2028.

    Les projets d’interconnexion font l’objet d’une vaste concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire. Ainsi, le public est associé aux différentes étapes d’élaboration du projet. Confié à INELFE, et à travers elle RTE en France et Redeia en Espagne veille à toujours donner au public une information complète quant au projet, les étapes ou son actualité.

    Filtrer
    Mot clé
    Catégories
    Date
    Trier par pertinence
    16 documents
    Date (field_document_date_2)