En-tête
Image
Projet Eguzon Marmagne

Modernisation de la ligne à 400000 Volts Eguzon-Marmagne

Projet
arrow
Sous-sections
Paragraphes

Le projet


RTE va moderniser la ligne électrique aérienne à 400 000 Volts reliant Cuzion (près d'Eguzon-Chantôme) à Marmagne, en Centre-Val de Loire, afin de la rendre plus performante et plus sûre.

 

Les enjeux : 


  1. Construite en 1959, cette ligne ne permet plus de répondre aux besoins futurs de transit d’électricité. La ligne va donc être modernisée pour :
  2. Accompagner la transition énergétique qui va générer des transits nord-sud plus amples et plus volatiles : la ligne va ainsi être adaptée pour transporter l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables
  3. Sécuriser le réseau électrique

40 ans
de durée de vie en + en moyenne pour la ligne
1 à 2 mètres
Réhausse des câbles par rapport à l’existant
570 km
de câbles conducteurs à remplacer

190 km
de câbles de garde (parafoudre) à installer
1800 heures/an
réservées à des personnes en situation de précarité
Image
Modernisation de la ligne à 400 000 volts Eguzon-Marmagne

Pourquoi ce projet ?

 

La ligne aérienne à 400 000 Volts Eguzon-Marmagne constitue un maillon essentiel des échanges d’énergie entre le Nord et le Sud de la France. Construite en 1959, cette ligne ne permet plus de répondre aux besoins futurs de transit d’électricité. En privilégiant l’optimisation des ouvrages existants à la création de nouvelles lignes, RTE engage des travaux de modernisation de cette ligne. Cette optimisation va permettre à la fois de rendre la ligne plus résistante aux aléas climatiques, mais aussi de fluidifier les flux d’énergie, grâce au remplacement des câbles conducteurs par des câbles de technologie plus récente conservant le même diamètre. La ligne sera ainsi adaptée à la transition énergétique qui va générer des transits nord-sud plus amples et plus volatiles (développement des énergies renouvelables).

 

La ligne Eguzon-Marmagne en bref : 

Image
Carte Eguzon

Tracé de la ligne à 400 000 Volts Eguzon-Marmagne 

Construite en 1959

88 km de ligne

179 pylônes

24

 

En quoi consistent les travaux :

Les travaux devraient s’étendre d’avril 2020 à fin 2022. Ils consisteront à :

  • Renforcer certains pylônes ;
  • Remplacer les câbles conducteurs de la ligne par des nouveaux câbles (à faible dilatation) de technologie plus récente avec une tenue mécanique renforcée. Ces nouveaux câbles vont permettre une réhausse de 1 à 2 mètres par rapport à l’existant ;
  • Ajouter 2 câbles nommés « câbles de garde » (qui ne transporte pas d’électricité) au sommet des pylônes afin d’améliorer la fiabilité de la ligne en cas d’orage                                               
  • Remplacer environ 30% des pylônes de la ligne et mettre en peinture les pylônes conservés

 

1 959
Année de construction de la ligne
88 Km
de ligne et 179 pylônes
24
communes traversées (20 dans L’Indre et 4 dans le Cher)
Image
Les étapes d’un chantier de ligne aérienne, par RTE

Découvrez les travaux en images


Exemple de renforcement des fondations d’un pylône : 

Image
fondations_pylones

 

Exemple d’assemblage d’un pylône : 

Image
assemblage pylones

 

Exemple de déroulage des câbles : 

Image
déroulage cables

 

Les engagements de RTE sur ce projet 


 

Un chantier en lien avec le monde agricole :

Image
tracteur-rte

Parce que 88 % des pylônes sont implantés en zone agricole, RTE travaille tout naturellement en étroite collaboration avec le monde agricole sur ce chantier.

  • Partenariat avec les chambres d’agriculture de l’Indre et du Cher pour informer les agriculteurs ;
  • Utilisation de câbles à faible dilatation permettant de rehausser les câbles de l’ordre de 1 à 2 mètres ;
  • Réalisation d’états des lieux individuels des parcelles avant/après travaux ;
  • Prise en compte des contraintes agricoles dans les aménagements provisoires liés aux travaux ;
  • Remise en état des parcelles suite aux travaux ;
  • Indemnisation des éventuels dégâts causés aux cultures durant les travaux.

 

Les engagements pour l'environnement :

Image
rapace

 

  • Un diagnostic « 4 saisons » a été réalisé en amont des travaux pour identifier les mesures de prévention environnementale ;
  • Un suivi environnemental des travaux sera également effectué par un écologue tout au long du chantier ;
  • La pose de prototypes de nichoirs en bois pour les oiseaux est à l’étude pour protéger les espèces d’oiseaux protégés qui ont élu domicile sur la ligne ;
  • Des plantes mellifères seront semées aux pieds des pylônes pour attirer les insectes pollinisateurs ;
  • Aucuns travaux ne sont prévus dans les milieux naturels protégés ;
  • Des périodes de chantiers seront adaptés à la biologie des espèces ;
  • Des matériaux locaux seront utilisés en priorité pour la réalisation des pistes d’accès aux pylônes.

Les étapes prévisionnelles du projet 


 

Image
frise-projet-rte

 

Image
planning travaux

 

Planification des travaux tout au long de la ligne

Filtrer
Mot clé
Catégories
Date
Trier par pertinence