Le raccordement électrique d’un quatrième parc éolien en mer au large de la Normandie
Vignette
Image
Eoliennes en mer
En-tête
Image
Eoliennes en mer

Le raccordement électrique d’un quatrième parc éolien en mer au large de la Normandie

Normandie
arrow
Sous-sections
Paragraphes

La France s’est fixé des objectifs ambitieux en matière de développement des énergies renouvelables, en cohérence avec les objectifs européens. La loi énergie climat prévoit ainsi de porter leur part à 40% en 2030 pour la production d’électricité.

C’est dans ce cadre que l’État souhaite réaliser un nouveau parc éolien en mer en France, au large de la Normandie et planifier de futurs développements. Ce projet, qui doit aboutir à la construction du huitième parc éolien en mer français et du quatrième parc éolien en Normandie, permettra de produire l'électricité nécessaire aux besoins d'environ 800 000 foyers.

 

Un débat public inédit

Pour la première fois, le débat public s’est déroulé avant la désignation du lauréat, à un moment où de nombreux choix restent à faire, en particulier celui de la zone du parc. Cette consultation du public très en amont du choix de l’entreprise est rendue possible par les évolutions de la loi ESSOC du 10 août 2018.

Conformément à ce cadre de concertation, la CNDP a été saisie le 21 mars 2019 par le Ministre de la Transition Écologique et Solidaire et a organisé un débat public du 15 novembre 2019 au 19 août 2020  afin de :

 

  1. définir une première zone favorable à l’implantation du parc éolien en mer posé d’un gigawatt et à son raccordement au réseau public de transport d’électricité ;

  2. d’identifier d’autres zones de la façade normande susceptibles d’accueillir d’autres parcs et leurs raccordements. 

 

Le bilan du débat public a été publié le 19 octobre 2020. En tant que futur maître d’ouvrage du raccordement, RTE a été étroitement associé à ce débat public.

Le 5 décembre 2020, les Ministres de la Transition Ecologique et Solidaire et de la Mer ont annoncé avoir retenu une zone au large du Cotentin, en Normandie, pour y construire ce nouveau parc éolien en mer d'une capacité d'environ un gigawatt (GW).

Image
Carte AO4

En quoi consiste le projet de raccordement ?


 

 Responsable du réseau public de transport d’électricité en France, RTE est chargé de raccorder le futur parc éolien au réseau public de transport d’électricité. Depuis la loi du 30 décembre 2017, RTE a vu son périmètre de responsabilité s’étendre à la construction, le financement et l’exploitation du poste électrique en mer.

Les éoliennes sont reliées entre elles et raccordées au réseau public de transport d’électricité par l’intermédiaire d’un poste électrique en mer. Le poste électrique en mer est lui-même relié à un poste électrique à terre (lequel peut se situer à plusieurs dizaines de kilomètres à l’intérieur des terres), par des câbles électriques à très haute tension, prioritairement enfouis dans le sol ou déposés au fond de la mer et protégés par des enrochements ou des matelas en béton. La jonction entre la partie sous-marine et la partie terrestre du raccordement est réalisée à l’atterrage.

 

Image
Parc d'éoliennes posées en mer
Filtrer
Mot clé
Catégories
Date
Trier par pertinence
Paragraphes

L'actualité du projet.

Paragraphes

Site Etat : Géolittoral

Site visualiseur : Carte de la zone identifiée pour le débat public

Site de la Commission du Débat Public : Commission Nationale du Débat Public