Projet d'éolien en mer au large de la Normandie
En-tête
Image
Eoliennes en mer

Projet d'éolien en mer au large de la Normandie

Projet
Normandie
arrow
Sous-sections
Paragraphes

Pour atteindre ses objectifs de développement des énergies renouvelables et de la diversification de son système énergétique, la France s’est fixé des objectifs ambitieux en matière de développement des énergies renouvelables, en cohérence avec les objectifs européens. La loi énergie climat prévoit ainsi de porter leur part à 40% en 2030 pour la production d’électricité. C’est dans ce cadre que l’État souhaite réaliser un nouveau parc éolien en mer en France, au large de la Normandie et planifier des projets futurs.


Suite à la saisine de la CNDP (Commission nationale du débat public) le 21 mars 2019 par François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, la CNDP a décidé le 3 avril 2019 d’organiser un débat public afin d’identifier une zone susceptible d’accueillir le parc de 1 GW et le raccordement associé. Le débat public aura lieu à partir du 15 novembre 2019 jusqu'à mai 2020. En tant que futur maître d’ouvrage du raccordement, RTE est étroitement associé à ce débat public.

 

Les points clés :

 

  1. Contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique par le développement d’énergies marines renouvelables

  2. Favoriser le développement de la filière industrielle mer en Normandie

40 %
de production d4nR à horizon 2030
1 GW
d'éolien en mer supplémentaire au large de la Normandie
3 zones
de raccordement possibles au réseau terrestre

En quoi consiste le projet de raccordement ?


 

Responsable du réseau public de transport d’électricité en France, RTE est chargé de raccorder le futur parc éolien au réseau public de transport d’électricité. Depuis la loi du 30 décembre 2017, RTE a vu son périmètre de responsabilité s’étendre à la construction, le financement et l’exploitation du poste électrique en mer.

Les éoliennes sont reliées entre elles et raccordées au réseau public de transport d’électricité par l’intermédiaire d’un poste électrique en mer. Le poste électrique en mer est lui-même relié à un poste électrique à terre (lequel peut se situer à plusieurs dizaines de kilomètres à l’intérieur des terres), par des câbles électriques à très haute tension, prioritairement enfouis dans le sol ou déposés au fond de la mer et protégés par des enrochements ou des matelas en béton. La jonction entre la partie sous-marine et la partie terrestre du raccordement est réalisée à l’atterrage.

Image
Parc d'éoliennes posées en mer

Caractéristiques techniques du raccordement au réseau RTE

Pour le raccordement, 3 zones sont susceptibles d’accueillir la production électrique des futurs parcs éoliens au large de la Normandie : le poste de Menuel dans la Manche, le poste de Barnabos en Seine Maritime et la zone du Havre (poste à construire près de la liaison Le Havre-Rougemontier).

poste électrique RTE Les îles

Trois aires d’étude pour le raccordement au réseau RTE

Leur capacité d’accueil respective est d’ores-et-déjà suffisante pour raccorder un parc éolien de 1 GW.

Le débat public visant à définir les zones futures d’implantation, le rôle de RTE sera d’apporter des éléments techniques et environnementaux au débat.

Filtrer
Mot clé
Catégories
Date
Trier par pertinence
Paragraphes

L'actualité du projet.