Raccordement du parc éolien en mer Centre-Manche 1
Image
Eoliennes en mer
Image
Eoliennes en mer

Raccordement du parc éolien en mer Centre-Manche 1

Normandie
arrow
Sous-sections
Paragraphes

La France s’est fixé des objectifs ambitieux en matière de développement des énergies renouvelables, en cohérence avec les objectifs européens. La loi énergie climat prévoit ainsi de porter leur part à 40% en 2030 pour la production d’électricité.

C’est dans ce cadre que l’État souhaite réaliser un nouveau parc éolien en mer en France, au large de la Normandie et planifier de futurs développements. Ce projet, qui doit aboutir à la construction du huitième parc éolien en mer français et du quatrième parc éolien en Normandie, permettra de produire l'électricité nécessaire aux besoins d'environ 800 000 foyers.

 

Un débat public inédit

Pour la première fois, le débat public s’est déroulé avant la désignation du lauréat, à un moment où de nombreux choix restent à faire, en particulier celui de la zone du parc. Cette consultation du public très en amont du choix de l’entreprise est rendue possible par les évolutions de la loi ESSOC du 10 août 2018.

Conformément à ce cadre de concertation, la CNDP a été saisie le 21 mars 2019 par le Ministre de la Transition Écologique et Solidaire et a organisé un débat public du 15 novembre 2019 au 19 août 2020  afin de :

 

  1. définir une première zone favorable à l’implantation du parc éolien en mer posé d’un gigawatt et à son raccordement au réseau public de transport d’électricité ;

  2. d’identifier d’autres zones de la façade normande susceptibles d’accueillir d’autres parcs et leurs raccordements. 

 

Le bilan du débat public a été publié le 19 octobre 2020. En tant que futur maître d’ouvrage du raccordement, RTE a été étroitement associé à ce débat public.

Le 5 décembre 2020, les Ministres de la Transition Ecologique et Solidaire et de la Mer ont annoncé avoir retenu une zone au large du Cotentin, en Normandie, pour y construire ce nouveau parc éolien en mer d'une capacité d'environ un gigawatt (GW).

Image
Carte AO4

En quoi consiste le projet de raccordement ?


 

Responsable du réseau public de transport d’électricité en France, RTE est chargé de raccorder le futur parc éolien au réseau public de transport d’électricité. Depuis la loi du 30 décembre 2017, RTE a vu son périmètre de responsabilité s’étendre à la construction, le financement et l’exploitation du poste électrique en mer.

Depuis la plateforme en mer, l’énergie produite par les éoliennes est transportée jusqu’au réseau public de transport d’électricité terrestre grâce à des liaisons électriques sous-marines et souterraines.

Le courant continu est la technologie retenue pour la liaison sous-marine puis souterraine car elle permet de transporter une forte puissance sur une longue distance.

Image
Principe de raccordement
Paragraphes d'introduction

La synthèse des contributions est disponible

Suite à la consultation qui a eu lieu du 12 au 26 janvier 2022, une synthèse des contributions a été réalisée. Vous pouvez la consulter en ligne.

--

Participez à la concertation, donnez votre avis en ligne !

Du 12 au 26 janvier 2022, donnez votre avis sur les fuseaux et emplacement proposés pour les futures installations du raccordement électrique.
Vos observations, avis ou questions en ligne seront pris en compte pour la préparation des choix. Une synthèse de vos contributions sera présentée lors de la réunion de concertation en février 2022.

Cliquez sur « déposer une contribution » ci-dessous pour formuler vos observations ou questions qui seront affichés au bas de la page.
 

Formulaire de la concertation
La concertation du projet de raccordement du parc éolien en mer de Normandie est fermée : elle s'est déroulée du 12 janvier à 7h jusqu'au 26 janvier à 23h.
Paragraphes

Qu’est-ce qu’un fuseau ou emplacement de moindre impact ? 


Pour une liaison électrique, un FMI (fuseau de moindre impact) correspond à une bande de terrain d’une dizaine à plusieurs centaines de mètres de large, dans lequel sera précisé ultérieurement le tracé de la liaison en fonction des études détaillées. 

Pour un poste électrique ou station de conversion, un EMI (emplacement de moindre impact) correspond à un terrain de plusieurs hectares, dans lequel sera précisée ultérieurement l’emprise du poste. 

FMI et EMI sont définis en cherchant à limiter les impacts sur l’habitat et l’environnement notamment et en tenant compte des contraintes de faisabilité technique.
 

Comment sont-ils établis ?


Pour la liaison électrique sous-marine puis souterraine qui relie le poste en mer au poste à terre, tout en cherchant à limiter la longueur et les impacts, RTE a tenu compte des aspects suivants : 

  • Sur la partie maritime : les zones de mouillage et de transbordement au large de Saint-Vaast-la-Hougue ; les dunes sous-marines à proximité des côtes ; les obstacles rocheux ; les concessions aquacoles.
  • Sur la partie terrestre : est recherché, dans la mesure du possible, un fuseau permettant de réduire le linéaire de la liaison, et qui sera adapté en fonction des différentes composantes des milieux existants dans l’aire d’étude. La recherche de fuseaux se fait principalement sous voirie, ou en accotement, et vise à éviter dans la mesure du possible les centres bourgs ; les espaces classés et les parcelles agricoles. 

 
Pour la station de conversion terrestre, la recherche d’emplacements de moindre impact prend en compte : 

  • La proximité avec le poste électrique existant de Menuel, auquel elle sera raccordée ;
  • L’éloignement des  hameaux ;
  • Une bonne insertion environnementale.

 

La station de conversion pourra être raccordée au poste électrique existant de Menuel, situé à l’Etang-Bertrand par une liaison souterraine très courte (250 à 500 mètres). Un  fuseau est aussi proposé pour ce raccordement.

Fuseaux de moindre impact pour la liaison souterraine

Image
Fuseaux de moindre impact pour la liaison souterraine

Le fuseau vert prévoit un atterrage au niveau du golf de la Presqu’île du Cotentin, à Fontenay-sur-Mer. Il suivrait la départementale 71 étroite et sinueuse permettant de traverser des marais1, puis la route départementale 69. A Émondeville, il rejoindrait la route nationale 13, (une route à deux voies séparées par un terre-plein central) sur une dizaine de kilomètres jusqu’à la route de Valognes (D902).
Entre la D902, route large, et le poste électrique de Menuel, le fuseau parcourt encore environ 8 kilomètres.
L’emprunt de la N13 et de la D 902 permet d’éviter un passage dans les centre-bourgs et les sites touristiques.


1 Il s’agit des marais littoraux de la côte est du Cotentin (ZNIEFF de type 2) et les marais du taret de Fontenay (ZNIEFF de type 1)

 

Le fuseau bleu prévoit un atterrage à Saint-Marcouf, au niveau de l’ancienne école. Il emprunterait la route de Crisbecq (D69) bordée de part et d’autres par les marais mentionnés plus haut. Il passerait devant la batterie de Crisbecq, et emprunterait la Route de Fontenay (D14) sur quelques centaines de mètres. Tout comme le fuseau vert, il prévoit de passer par la D69.
Une alternative en pointillés consisterait à poursuivre sur la D69 tout de suite après la batterie de Crisbecq.
A Emondeville, le fuseau franchirait la nationale 13 pour rejoindre la D420 puis la D71 et traverser les communes d’Ecausseville, Eroudeville, Saint-Cyr, Sortosville, Flottemanville, Lieusaint.
Une première alternative à Lieusaint empruntant la D2 vers le nord permettrait de rejoindre la nationale 13.
Pour la seconde alternative, le fuseau emprunterait la D2 vers le sud puis la D 146 au niveau de Colomby. Le fuseau traverserait ensuite Morville et Nègreville jusqu’à la 902.

 

Le fuseau orange prévoit un atterrage à Ravenoville-plage, pas très loin des cabines de Ravenoville et plus précisément au niveau du terrain de pétanque.
Il consiste à emprunter les départementales 15, 420 et 269 qui traversent les communes de Sainte-Mère Eglise, Fresville et le Ham. Puis la D42 qui parcourt Urville et Hauteville-Bocage. Et enfin, la départementale 126 passant par Biniville, Golleville, Magneville. Ce fuseau orange, permettrait une arrivée par le sud de L’Etang Bertrand.
De nombreuses routes alternatives en pointillés permettent de rattraper les fuseaux bleus et verts.
De manière générale, ce fuseau orange formant des virages sinueux par moment pourrait nécessiter des passages en terrains agricoles.

 

Pour tous les fuseaux, un franchissement de la voie ferrée est à prévoir.
Par ailleurs en dehors de la D 902 et de la nationale 13, les routes dans la Manche sont relativement étroites.
D’autres enjeux comme la présence de haies, ou de fossés bordant la route sont à prendre en compte.

Emplacement de moindre impact pour la station de conversion

Image
Emplacement de moindre impact pour la station de conversion

 

Pourquoi une concertation ?


Après le débat public de 2019-2020 sur l’éolien en mer au large de la Normandie, deux garants ont été nommés par la Commission Nationale du Débat Public, pour veiller à ce que les maîtres d’ouvrage (RTE et l’Etat) poursuivent l’information et la participation du public.

Le projet de raccordement électrique du premier parc éolien en mer en zone Centre Manche, mené par RTE, franchit une nouvelle phase qui consiste à préciser la localisation des futures installations électriques au sein de l’aire d’étude. 

Celle-ci a été validée en novembre 2021 lors d’une première concertation sous l’égide du préfet de la Manche, en association avec les élus et les représentants des parties prenantes.

Désormais, il faut définir un fuseau de moindre impact (FMI) pour la liaison souterraine et sous-marine et l’emplacement de moindre impact (EMI) pour la station de conversion à terre (cf. ci-dessus : Qu’est-ce qu’un fuseau ou emplacement de moindre impact ?). 

Les contributions partagées jusqu’au 26 janvier 2022 seront prises en compte pour la préparation des choix. La synthèse sera présentée au Préfet lors d’une réunion de concertation qui validera les implantations en présence de représentants du public (associations, élus…). Elle sera ensuite rendue publique sur notre site internet. 

Filtrer
Mot clé
Catégories
Date
Trier par pertinence
11 documents
Date (field_document_date_2)
Paragraphes

Site Etat : Géolittoral

Site visualiseur : Carte de la zone identifiée pour le débat public

Site de la Commission du Débat Public : Commission Nationale du Débat Public