En-tête
Image
chevilly

Projet Sonnettes-Saint-Maur

Projet
arrow
Sous-sections
Paragraphes

1. Projet Sonnettes-Saint-Maur : accompagner le développement de l’est parisien


Entre les communes de Champigny-sur-Marne, Saint-Maur-des-Faussés et Chennevières-sur-Marne, RTE renouvelle une ligne électrique souterraine de 6,9 km. 

Ces travaux sont nécessaires pour sécuriser l’alimentation électrique de ce territoire et pour accompagner son développement : nouvelles lignes de métro à venir, nouveaux projets d’aménagements….

Il s’agit d’une ligne déterminante pour l’alimentation électrique de l’est parisien : elle alimente environ 300 000 personnes et plusieurs clients industriels.

Cette ligne qui date des années 1970 est construite dans une technologie progressivement abandonnée par les fabricants de câbles. 

Pour assurer la pérennité de ses ouvrages, RTE s’est engagé à renouveler 300 km de câbles souterrains construits sur la même technologie d’ici 2035 en Île-de-France.

Titre
Chiffres clés :

6,9 km
de lignes renouvelées
300 000 personnes
alimentées par cette ligne
2023
mise en service de la nouvelle ligne

2. Pourquoi ce projet ? 


La ligne électrique souterraine « Sonnettes Saint-Maur » relie sur 6,9 km le poste électrique de St-Maur (Saint-Maur-des-Fossés) à celui de Sonnettes (commune de Chennevières sur Marne). 

Elle alimente plusieurs clients industriels et environ 300 000 personnes et assure la stabilité électrique de la zone. 

Comme de nombreuses lignes en Île-de-France, cette liaison souterraine qui date des années 70 a été construite avec une technologie progressivement abandonnée par les fabricants de câbles.

Pour assurer la pérennité de ses ouvrages et la fiabilité d’alimentation du territoire RTE prévoit d’importants travaux de renouvellement sur ces ouvrages. 300km de lignes électriques souterraines seront renouvelées d’ici 2035 avec un objectif d’engagement du renouvellement de 100 km de réseau à l’horizon 2025.

Par ailleurs, ces travaux sont déterminants pour accompagner le développement du territoire aujourd’hui en pleine mutation. 
 

  • De nombreux projets de renouvellement urbain se mettent en place dans les communes bordant le projet RTE :
    -    Des initiatives régionales et départementales : Champigny Paris Est, Altival…
    -    Des initiatives locales : rénovation du centre de Champigny-sur-Marne, Ancien centre ESSILOR à Saint-Maur-des-Fossés, redynamisation du tissu des entreprises à Chennevières-sur-Marne, … 
     
  • La meilleure couverture en transport en commun.

 

Pour accompagner ces projets de développement et le dynamisme du territoire et garantir la sécurité électrique RTE renforce son réseau souterrain. 

 

3. Le tracé


Image
tracé saint-maur
Paragraphes

1. La concertation


Le projet est soumis à 2 procédures :

 

  • La concertation
    La concertation implique que RTE rencontre les différentes acteurs sur le territoire afin d’expliquer le projet et de prendre en compte les souhaits et contraintes afin de proposer quelques tracés pour le projet.
    Suite à cette phase qui a débuté en 2016, une réunion de fin de concertation a eu lieu le 28 novembre 2018, présidée par le Préfet du Val-de-Marne, a permis de proposer un tracé de la ligne électrique souterraine.
    Cette proposition a été validée par le Ministère de l’Energie en janvier 2019.
  • La consultation des Maires et Services
    Du mardi 12 mai au vendredi 19 juin 2020, une procédure de consultation électronique des maires des communes, des gestionnaires de domaines publics ainsi que des gestionnaires de services concernés par ledit projet a été mise en place. 

 

2. Les travaux


Les travaux consistent à remplacer des câbles oléostatiques, technologie qui n’est plus produite par les fabricants, en câbles synthétiques. 

Les câbles oléostatiques sont constitués de trois conducteurs isolés au papier imprégné, dans un tube en acier rempli d'huile sous pression. Ils sont remplacés par des câbles synthétiques ou l'isolation est obtenue par des matériaux secs à base de polyéthylène. 

Pour cela les travaux se déroulent en plusieurs étapes à savoir : 

 

  • Travaux de génie civil pour creuser le chemin des nouveaux câbles le long des voieries. 
  • Pose de fourreaux en PVC pour accueillir les câbles, puis déroulage des nouveaux câbles dans les fourreaux. 
  • Raccordement des nouveaux câbles aux lignes existantes dans des chambres de jonction
  • Travaux de génie pour refermer le sol
  • Dépose de l’ancienne ligne. 

 

Le projet est découpé en plusieurs phases de quelques dizaines de mètres chacune.

Les différentes phases des travaux dans les communes :

Image
Saint-Maur étape 1
Image
Saint-Maur étape 2
Image
Saint-Maur étape 3
Image
Saint-Maur étape 4
Image
Saint-Maur étape 5