Image
Lignards Venaus Villarodin - vignette
Image
Ouvrage Venaus Villarodin

Le transport d'électricité, comment ça fonctionne ?

Transition énergétique
arrow
Des centrales nucléaires ou des parcs éoliens aux foyers et autres consommateurs industriels, l’électricité peut parcourir des milliers de kilomètres. Pour la transporter à bon port, le réseau de transport d’électricité est un acteur central et incontournable. Maillage impressionnant du territoire français, il assure à tous et à tout instant l’accès à l’électricité. Un réseau électrique qui doit également faire face aux enjeux de la transition énergétique.
Paragraphes

Les étapes du transport d'électrique par les lignes électriques 


Pour garantir de l’électricité à tout le monde, le réseau électrique se doit de couvrir tout le territoire. En France, ce sont près de 1,6 millions de kilomètres de lignes électriques qui maillent le pays, entre réseau de transport et réseau de distribution.

Le chemin de l’électricité débute dans les sites de production installés sur tout le territoire. Qu’elle soit produite dans les centrales nucléaires, les parcs éoliens, les barrages hydroélectriques ou les centrales solaires, l’électricité parcourt le vaste réseau électrique pour arriver instantanément chez le consommateur. Un réseau électrique long de 1,6 millions de kilomètres qui se compose lui-même de plusieurs réseaux, aux caractéristiques différents.

  • Le réseau de transport, géré par RTE, conduit l’électricité depuis les centres de production aux gros industriels et jusqu’aux postes électriques. Il est composé de deux types de lignes pour le transport : des lignes à Très Haute Tension (THT, 400 000 et 225 000 volts) et des lignes à Haute Tension (HT, 90 000 et 63 000 volts). Les ouvrages de tension plus élevées permettent de transporter des très grandes quantité d’énergie en limitant les pertes. Ces lignes permettent de transporter de l’électricité sur de longues distances et représentent 106 874 kilomètres.
  • Le réseau de distribution prend le relais du réseau de transport après les postes de transformation chargés de diminuer la tension. Il achemine l’électricité aux particuliers et aux petites et moyennes entreprises. Le réseau Moyenne Tension (MT, 20 000 volts), long de 622 187 kilomètres, a pour principale mission d’alimenter les postes de distribution. De ces postes, se déploie le réseau Basse Tension (BT, 400 ou 230 volts), long de 701 858 kilomètres dont plus de 260 000 kilomètres sous terre. 

Entre ces lignes se trouvent des postes électriques, véritables nœuds électriques, dont les rôles sont multiples :

  • Diminuer la tension d’une ligne à l’autre pour permettre son acheminement en répondant aux besoins de tout à chacun, réseau de distribution comme consommateurs. Ce sont les transformateurs.
  • Stopper l’acheminement, la distribution en cas d’urgence. C’est le rôle des disjoncteurs.
  • Distribuer, diriger, aiguiller l’électricité en alimentant ou en coupant à loisir un circuit en fonction des besoins. Des opérations réalisées grâce aux sectionneurs.

 

 

Image
Les chemins de l'électricité

 

Le CNES, tour de contrôle du réseau de transport d'électricité


Le gestionnaire du réseau d’électricité a pour mission de s’assurer en temps réel que les acteurs produisent toujours à hauteurs de  ce que l’on consomme. Pour gérer cet équilibre à la maille nationale, le réseau de transport dispose d’un véritable centre névralgique géré par RTE, le Centre national d’exploitation du système électrique (CNES). Les opérateurs du centre assurent à chaque instant l’équilibre entre l’offre et la demande, l’approvisionnement depuis les centres de production d’électricité français ou étrangers, et surveillent la stabilité du réseau.


Le CNES dispose ainsi des outils nécessaires pour demander une hausse ou une diminution des moyens de production d’électricité, en fonction des prévisions qui sont faites, des aléas météorologiques ou d’une panne d’un centre de production. Il est renforcé par des centres de conduite régionaux, qui sont eux chargés de la surveillance des transits et donc de la juste répartition des flux sur le réseau.  
 

Image
Anticipation du long terme au temps réel

Les étapes du transports d'électricité en 3 questions 


Le transport d’électricité ne se résume pas un ensemble de lignes à hautes tensions sur un territoire. Son rôle, essentiel, va bien au-delà du simple transport.


Quelle différence entre le réseau de transport d’électricité et le réseau de distribution ?


Le réseau de transport couvre les niveaux de tensions supérieurs à 50kV. En dessous de cette valeur, il s’agit du réseau de distribution. Le réseau de transport raccorde donc les plus gros centres de productions (centrales, barrages hydroélectrique, grands parcs éoliens) et certains consommateurs industriels (les plus énergivores). Le réseau distribution alimente les clients finaux, tels que les foyers résidentiels ou petits consommateurs industriel. Enedis gère
le réseau de distribution d’électricité public sur environ 95 % du territoire français.

 

Comment le réseau de transport d’électricité participe à la transition énergétique ?


Avec l’électrification programmée de l’économie (transports électriques, processus industriels électrifiés, efficacité énergétique des bâtiments, etc.), les besoins en énergie électrique vont augmenter, ce qui suppose un réseau de transport nécessairement plus conséquent. De plus, la montée en puissance des énergies renouvelables, par nature intermittentes, implique que le réseau joue un rôle d’équilibrage plus important pour faire jouer la solidarité entre ces différents modes de production en leur apportant de la flexibilité. 


Peut-on stocker l’électricité ?


RTE a lancé le projet RINGO, un ensemble de batteries capable de stocker le surplus de production issu d’énergies renouvelables. Cette électricité stockée offre une plus grande flexibilité au réseau et évite la construction de nouvelles lignes électriques. Une fois totalement chargées, ces batteries permettent de répondre à deux heures de pointes en hiver d’une ville de 10 000 habitants.

 


Le saviez-vous ?

RTE met à disposition (ci-dessous) les plans pour fabriquer à la découpeuse laser votre propre maquette du réseau de transport d'électricité. Les plans s'accompagnent d'un mode d'emploi ainsi que d'explications.


 

Transport d'électricité : Pour aller plus loin

Page

Faire qu'à chaque seconde le courant passe

Institutionnel
Que vous allumiez la lumière ou la télévision, l'électricité est disponible instantanément, 24h/24. Assurer un accès à l’électricité, sûr, durable et au meilleur coût, c'est la prouesse que RTE réalise à chaque seconde. La transition énergétique fixe de nouveaux défis pour RTE.
Page

Equilibrer l'offre et la demande d'électricité

Institutionnel
Les possibilités de stockage de l’électricité sont limitées, ce qui est produit doit être consommé instantanément. Ajuster l’équilibre à chaque seconde entre l’électricité produite et ce que les franç...
Page

À quoi servent nos infrastructures

Consommation
Câbles, pylônes, postes électriques, transformateurs, disjoncteurs, sectionneurs… Le réseau de transport d’électricité à haute tension et très haute tension regroupe une multitude d’infrastructures. Explications.
Page

3 indices pour reconnaître une ligne RTE

Consommation
Les lignes électriques sont familières, car elles font partie de notre quotidien. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi elles ne sont pas toutes de la même hauteur ou à quoi servent ces équipement...
Page

La carte du réseau de transport d'électricité

Institutionnel
Cette carte présente le réseau de transport d'électricité existant (lignes haute et très haute tension, pylônes électriques), ainsi que les ouvrages (lignes, postes électriques) en projet ayant obtenus une déclaration d'utilité publique (DUP).